Ethereum

Un premier ETF Ether (ETH) autorisé en Amérique latine

14 Juil 2021 - 14:53

La Commission brésilienne des valeurs mobilières (CVM), après avoir approuvé un ETF Bitcoin au printemps, vient d’autoriser un premier fonds négocié en bourse pour suivre la performance de l’Ether (ETH).

Un ETF Ethereum approuvé au Brésil

Le gendarme boursier du Brésil (CVM) vient de donner son aval à un ETF (Exchange Traded Fund) ETH lancé par QR Asset Management, gestionnaire d’actifs de la société holding QR Capital, déjà à l’origine de l’ETF Bitcoin approuvé en mars.

La société QR Capital qui se présente comme le «plus grand gestionnaire d’actifs numériques» en Amérique latine, est aussi à l’initiative d’un premier fonds 100% cryptomonnaie pour les investisseurs qualifiés et d’un premier fonds 100% Bitcoin au Brésil. Un palmarès qui le plaçait donc aux premières loges pour gérer ce nouveau produit boursier répertorié sous le ticker QETH11 selon le communiqué de la société.

Élargissant l’horizon de la diversification, QETH11 devient une option simple, sûre et réglementée pour tout investisseur qui souhaite s’exposer directement à Ethereum via son courtier préféré. »

QR Capital sur twitter

Le produit sera référencé dans l’indice Ether des contrats à terme du Chicago Mercantile Exchange (CME), reproduisant le prix moyen de l’ETH chez les principaux courtiers réglementés du monde. Et, fait notable, ce nouvel ETF bénéficiera d’une « garde institutionnelle sécurisée » fournie par l’exchange américain Gemini exploité par les frères Winklevoss.

Première en Amérique latine

Cette nouvelle approbation du régulateur brésilien témoigne d’une avancée des cryptos dans cette région du monde. Outre le Salvador qui a hissé le Bitcoin au rang de monnaie nationale, d’autres pays d’Amérique latine comme le Paraguay ou le Panama, semblent également vouloir prendre un virage pro-crypto.

Ailleurs, des ETF Ether, sous leur variante ETP (Exchange Trader Product), existent déjà, que ce soit en Allemagne, sur la place boursière de Vienne ou de Paris. Au Canada, c’est trois ETF Ether qui ont été approuvés en même temps en avril dernier. Une série qui hisse Ether au rang de placement attractif pour les investisseurs institutionnels, susceptible de rivaliser avec son illustre aîné.

Néanmoins, le marché à l’heure actuelle n’est visiblement pas d’humeur à enregistrer les bonnes nouvelles. Le cours de l’Ether n’arrive pas à freiner son élan baissier, perdant 2,5% en 24 heures et 16% en 7 jours. Désormais sous la barre des 2000 $, la question est de savoir s’il saura enrayer sa chute dans les prochains jours. Rien n’est moins sûr dans un contexte de pression baissière qui affecte l’ensemble des cryptomonnaies.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche