Bitcoin

Verdict à l’approche pour l’ETF Bitcoin spot de Grayscale

28 Juin 2022 - 16:58

La Securities Exchange and Commission (SEC) US doit bientôt rendre son verdict quant à la conversion de la fiducie Bitcoin de Grayscale en ETF Spot. Le pionnier des investissements institutionnels dans la crypto dit s’attendre à toutes les éventualités, mais s’est déjà engagé dans la voie d’une possible autorisation en « recrutant » des partenaires financiers de premier plan pour accompagner ce changement.

Verdict attendu le 6 juillet pour l’ETF BTC spot de Grayscale

La SEC aura tout tout fait pour retarder sa décision, mais ayant épuisé les délais légaux pour rendre son verdict, elle devra révéler le 6 juillet prochain si elle autorise ou non son premier ETF BTC au comptant.

Régulation

Bis repetita : la SEC reporte encore sa décision sur la demande d'ETF Bitcoin de Grayscale

Nathalie E. - 05 Feb 2022 - 12:58

La Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis met à [...]

Lire la suite >>

Si le contexte paraît peu propice à assouplir la position inflexible d’une instance de régulation campée sur la certitude que seul un BTC négocié selon les fameux contrats à terme de la bourse de commerce de Chicago (CME) est susceptible d’offrir un instrument financier capable de protéger les investisseurs, Grayscale continue de croire à sa bonne étoile.

Il faut dire que le puissant gestionnaire d’actifs aura mobilisé tous les moyens à sa disposition pour y parvenir. Et en premier lieu, en s’appuyant sur les clients de ses produits qu’il a encouragés à manifester auprès de la SEC, qui accueillait les commentaires, leur désir de voir enfin advenir un ETF spot estampillé Grayscale. Dans une lettre aux investisseurs en date de lundi, le géant affirme que 99,96% des commentaires vont dans ce sens.

Un combat juridique avec la SEC

De même, une armada d’avocats suit au plus près le dossier. Et ils ont trouvé de quoi argumenter contre l’intransigeance de la SEC en s’appuyant sur les dernières autorisations qu’elle a délivrées en vertu de la loi 34 et non plus de la loi 40 qui faisait barrage.

Bitcoin

Grayscale pointe l'incohérence de la SEC dans son refus d'un ETF Bitcoin au comptant

Nathalie E. - 25 Apr 2022 - 10:58

Avec l’approbation récente de la demande d’ETF Bitcoin de [...]

Lire la suite >>

Les actions de la SEC au cours des huit derniers mois […] ont signalé une reconnaissance accrue et un confort avec la maturité du marché sous-jacent du Bitcoin. L’approbation de chaque produit d’investissement lié à Bitcoin renforce nos arguments sur la raison pour laquelle le marché américain mérite un ETF Bitcoin spot.

Michael Sonnenshein, PDG de Grayscale, in Lettre aux investisseurs

Une anticipation opérationnelle

Enfin, dans la dernière ligne droite, Grayscale vient d’annoncer un accord avec les sociétés de Wall Street Vitu et Jane Street. En cas d’approbation, les deux entreprises de trading et fournisseurs de liquidités deviendraient des participants autorisés de l’ETF Bitcoin.

Cette annonce de Virtu et de Jane Street sont la confirmation que le marché a atteint une maturité telle que des acteurs institutionnels sont prêts à soutenir ce type d’ETF.

Michael Sonnenshein, PDG de Grayscale, in Bloomberg

Bien qu’il puisse être rassuré par les garanties offertes par Grayscale, notamment sur l’aspect opérationnel et la question de la liquidité – le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) contenant plus de 650 000 BTC « physiques » – il n’est pas certain que le patron de la SEC, Gary Gensler, infléchisse sa ligne de conduite. Il sera d’ailleurs intéressant d’observer de près ses arguments en admettant qu’il les développe, chose à laquelle il n’est nullement contraint.

Selon Eric Balchunas, analyste chez Bloomberg et expert en ETF, « les chances que GBTC bénéficie d’une autorisation pour se convertir en ETF la semaine prochaine sont de 0,5 % ». Si tel était le cas, ce serait une mauvaise nouvelle pour Grayscale. Sa fiducie BTC a une capitalisation boursière d’environ 13,6 milliards de dollars aujourd’hui, soit 3 fois moins qu’en novembre, et sa part se négocie avec une décote de moins 32 % par rapport au prix du BTC. Néanmoins, et en dépit des rodomontades publiques, Michael Sonnensheim sait que la probabilité de la conversion est faible. Aussi, a-t-il sans doute préparé un lendemain qui déchante, envisageant même comme il l’avait déjà annoncé, une procédure en justice contre la SEC pour discrimination.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche