Bitcoin

90% des bitcoins ont déjà été créés, le dernier le sera en 2140

13 Déc 2021 - 16:57

Le pourcentage de bitcoins déjà miné est désormais de 90%, soit 18,89 millions de BTC sur les 21 millions définis dans le code informatique. Le minage des 10% restants courra jusqu’en 2140.

12 ans pour générer 90% de la supply Bitcoin, 120 ans pour les 10% restants

Selon les données du site Blockchain.com, Bitcoin, la première cryptomonnaie (si on fait fi des tentatives antérieures de type e-gold), vient de passer le cap des 18,89 millions d’unités 12 ans après sa création, en janvier 2009.

Si on se réfère à sa supply (approvisionnement total) programmée dans son code informatique, le nombre global de bitcoins minés est limité à 21 millions. C’est donc 90% de son offre qui est désormais disponible. Les 10% restants seront quant à eux minés beaucoup plus lentement.

En effet, la date d’échéance du dernier bitcoin est prévu en février 2140. Une estimation précise qui s’appuie sur des évaluations d’activité du réseau et des calendriers de réduction de moitié, appelés aussi « halving « . Le prochain aura lieu en 2024. Les récompenses pour les mineurs qui traitent les transactions et valident les blocs passeront alors de 6,25 BTC à 3,125 BTC.

Bitcoin, un actif déflationniste

Avec un tel calendrier d’approvisionnement, bitcoin a été conçu pour devenir un actif déflationniste. Aujourd’hui, son inflation annuelle est de 1,88%, mais elle ne fera que baisser au cours des 119 ans à venir. Autrement dit, contrairement aux monnaies fiduciaires comme l’euro ou le dollar (les banques centrales augmentent leur masse monétaire comme bon leur semble), dont l’offre est exponentielle et dont la valeur diminue drastiquement au fil du temps, la valeur du bitcoin elle augmentera inexorablement.

Son offre fixe (21 millions) et son calendrier d’inflation prévisible en font un actif rare. Ce que certains ont déjà acté en propageant le récit d’un « or numérique ».

De fait au regard de sa courbe de prix, le bitcoin semble pour le moment répondre au dessein de son créateur. S’échangeant à moins de 0,10$ à 10% de son approvisionnement en 2010 pour atteindre un pic à 69 000$ en novembre dernier, avant d’osciller à 20 000 dollars de moins aujourd’hui.

Mais tout n’est malheureusement pas programmable et la destinée du bitcoin n’est pas seulement gravée dans le marbre numérique. Ainsi, peut-on affirmer d’ores et déjà qu’il n’y aura jamais 21 millions de bitcoins en circulation. Les causes en sont multiples : l’accès perdu à un wallet, un disque dur cassé ou jeté à la poubelle (du temps ou un petit ordi perso suffisait pour miner), une erreur de transfert, des bitcoins emportés dans la tombe de leurs détenteurs… Et il y a tous les morts-vivants, ceux dont la présence est attestée sur la blockchain mais qui n’ont pas bougé depuis une dizaine d’années. En tout, ce serait autour de 20% de l’offre minée qui aurait disparu corps et bien. La rareté du bitcoin, on en parle ?

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche