Finance Décentralisée (DeFi)

BasketDAO – Nouvelle attaque de vampire au sein de la DeFi

10 Avr 2021 - 13:05

L’univers des cryptomonnaies repose sur des principes simples mais fondamentaux. Et parmi eux figurent une philosophie qui prend ses origines dans le mouvement open source. Une réalité qui est en accord avec la décentralisation et l’aspect non réglementé de ce domaine. Et qui fait que tout protocole ou projet est susceptible d’être copié et reproduit autant de fois que les développeurs le jugeront utile. Ce qui donne parfois lieu à des lancements qui ont tout de l’attaque de vampire.

Le principe du code open source s’appuie sur des règles qui sont implicites. Ce qui veut dire qu’elles ne sont respectées que par ceux qui décident de jouer le jeu. Un partage des connaissances qui peut donner lieu à des avancées remarquables qui ne nécessitent par de réinventer à chaque fois la roue. Mais qui s’exposent également à des copies plus ou moins bonnes et/ou bienveillantes de projets qui en sont à l’origine.

Une réalité qui a récemment obligé le portefeuille MetaMask à protéger son code informatique pour éviter d’être copié. Cela par des structures dont le but est au final de mettre en place une offre commerciale qui n’a rien de gratuite. Ou encore la plateforme Uniswap qui a dû faire face à l’attaque programmée de sa version vampire qui n’est autre que la maintenant célèbre SushiSwap. Et qui a entraîné dans la foulée une perte nette de plusieurs centaines de millions de dollars. Et le lancement d’un airdrop historique pour tenter de limiter la casse.

Un indice DeFi en cache un autre

Et ce genre d’histoire se répète sans cesse. En particulier dans le domaine de la DeFi dont l‘évolution explosive pousse à toujours plus d’innovation. Ce qui donne parfois lieu à des lancements chaotiques très certainement trop précipités. Mais également à des clones dont le but avéré est de parasiter le modèle initial. Cela afin de lui voler ses utilisateurs et autres liquidity providers en offrant plus de récompenses ou des rendements plus élevés.

Ce qui vient très précisément de se passer avec le lancement du projet BasketDAO il y a tout juste un peu plus de deux semaines. Et dont le but est de mettre en place un nouvel indice DeFi du même type que son homologue du nom de DPI développé par la plateforme DefiPulse.

« Présentation de BDPI par BasketDAO, un panier de jetons sans frais contrôlés par la communauté que vous êtes PAYÉS pour détenir. Bénéficiez d’une exposition rentable aux principaux jetons DeFi, tout en générant du rendement et en détenant un portefeuille diversifié et rééquilibré. » – BasketDAO


BasketDAO - Nouvelle attaque de vampire au sein de la DeFi

Le problème est que ce nouvel indice du nom de BDPI est une copie conforme de son modèle. Car il reprend à l’identique les actifs détenus dans le DPI. Cela en proposant la même pondération et la même structure de portefeuille. Sans oublier la stratégie incitative de migration qui en accompagne le récent lancement en ce début de semaine. Soit une belle campagne de copié/collé en mode vampire. Mais peut-être pas totalement…

Un indice DeFi version yield farming

Car il semble que l’équipe derrière le développement de ce projet ait tout de même pensé à ajouter un peu de piment dans cette recette. Cela sous la forme d’une innovation qui va donner du fil à retordre à son modèle et concurrent. En premier lieu, car elle se présente sous la forme d’une augmentation des rendements éventuels. Ce qui est le meilleur moyen d’attirer en quelques jours tous ces investisseurs 2.0 adeptes du yield farming. Animaux migrateurs de la DeFi à la recherche de la meilleure exposition possible aux bénéfices records.

BasketDAO - Nouvelle attaque de vampire au sein de la DeFi

Et il semble que cet indice BDPI soit à classer dans cette catégorie. Cela du fait que les actifs présents dans son portefeuille ne sont pas uniquement les jetons des différents protocoles représentés. En effet, il s’agit dans le cas présent de leurs équivalents cultivés en mode agriculture de rendement. Soit par exemple un jeton à intérêt de type aSNX du protocole Aave pour remplacer le trop classique jeton Synthetix (SNX). Le tout copieusement arrosé de jetons de gouvernance du nom de BASK.

Une migration en cours

Un lancement à succès puisque la capitalisation de ce BDPI a rapidement atteint la valeur de 35 millions de dollars. Cela avec un cours qui se place à 450$ au moment de la rédaction de cet article. Ce qui est pour l’instant assez stable suite à son lancement à environ 500$. Et qui permet de le placer en troisième position dans le domaine selon les données du site Defillama avec une TVL supérieure à 57 millions de dollars.

Cependant, cet index BDPI reste à l’heure actuelle encore loin derrière le DPI qui affiche une marketcap de 126,4 millions de dollars. Mais rien n’est joué, car cette migration est toujours en cours. Un processus que le compte Twitter du projet Basket DAO se plaît à commenter en temps réel. Cela en affichant fièrement il y a quelques heures qu’environ 5500 DPI avaient déjà été détruits au profit de leur version intensive.


migration-basketdao-BDPI

Chacun sera à même de décider si ce lancement s’inscrit ou non dans le modèle de type vampire de la DeFi. Tout comme faire le choix d’y investir ou non est une décision qui doit s’accompagner des précautions nécessaires. Car ce projet BasketDAO offre cette jeunesse qui peut être à l’origine de beaux bénéfices. Mais également ce manque de retenue et de fair-play qui pourrait laisser craindre un dénouement imprévu. Et dans le domaine le code peut effectivement se copier simplement, ce qui peut rapidement être plus compliqué en ce qui concerne les compétences ou l’assise d’un projet porté par le site DefiPulse.

Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche