Bitcoin (BTC) – Quelle place a-t-il au sein de la DeFi ?

 Bitcoin (BTC) – Quelle place a-t-il au sein de la DeFi ?

La Finance Décentralisée (DeFi) cristallise actuellement ce qui se fait de mieux en termes de recherches et développements liés à l’univers des cryptomonnaies. Ce laboratoire à ciel ouvert ne cesse de s’affirmer, aussi bien techniquement que financièrement. Pourtant le Bitcoin (BTC) peine à y trouver sa place. 

L’interrogation est légitime. Elle concerne le rapprochement du Bitcoin (BTC) et de la Finance Décentralisée (DeFi). Deux acteurs à succès d’un univers crypto encore jeune qui semblent avoir du mal à s’accorder. La position centrale du BTC en fait la pierre angulaire de la cryptosphère. Mais il reste peu enclin à servir de monnaie dans le cadre de projets innovants.

La DeFi en chute libre

La période de baisse actuelle du cours des cryptomonnaies met à mal l’univers de la DeFi. Après avoir connu une hausse constante qui l’a amenée à dépasser le milliard de dollars bloqués dans ses diverses solutions, la tendance est actuellement à la baisse.

DeFi Pulse total value

Une réalité qui peut s’expliquer par deux facteurs principaux. En premier lieu la chute du Bitcoin qui, même s’il n’en est pas un acteur, entraîne irrémédiablement l’Ethereum dans ses mouvements. Ce dernier reste la monnaie qui lui est le plus étroitement corrélée, selon une récente étude menée par Binance. De ce fait, la chute d’Ethereum entraîne la liquidation des contrats permettant de garantir la production de DAI, le stablecoin de la DeFi.

DeFiPulse liquidation
DefiPulse – Twitter

La situation actuelle met en avant la principale faiblesse de la DeFi. Sa relation étroite aux mouvements boursiers des cryptomonnaies pouvant être utilisées comme collatéral pour générer son stablecoin dédié.

Quelle monnaie pour la DeFi

Le Bitcoin est une monnaie ancienne dans un environnement encore jeune. Malgré de nombreux projets tentant de résoudre ces problèmes, il reste lent dans la gestion de ses transactions et souffre d’une scalabilité qui n’est pas à son avantage. Il est le leader le la cryptosphère, mais bien plus comme une réserve de valeur que comme un outil opérationnel. Cette place est actuellement occupée par Ethereum, la Money Lego sur laquelle la DeFi s’est développé.

Money Lego Ethereum $ETH

À l’heure actuelle, vouloir développer une structure économique rapide et stable dans l’univers des cryptomonnaies ne se conjugue pas avec le Bitcoin. Cela reviendrait à payer ses factures en livrant des lingots d’or, pendant que les autres le font avec des virements bancaires.

Le BTC se déguise en ETH

Des solutions existent pour permettre aux détenteurs de BTC de pouvoir intégrer le jeu de la DeFi sans avoir à le changer en ETH, ou toute autre cryptomonnaie acceptée par ce protocole. C’est le cas du Wrapped Bitcoin. Car pour pouvoir entrer dans cet univers, l’une des solutions offertes au Bitcoin est de se déguiser en ETH. Pour ce faire, l’utilisateur doit bloquer ses BTC pour les transformer en un jeton ERC20 du nom de wBTC, avec un rapport de 1:1. Ce dernier est compatible avec Ethereum et peut passer la porte de la DeFi. Cette solution a été intégrée au protocole Compound en juillet 2019, un acteur solide de l’univers de la Finance Décentralisée.

Defipusle Twitter Wrapped BTC
DefiPusle – Twitter

Une annonce de DeFi Pulse sur Twitter publiée aujourd’hui même, indique que le wBTC vient tout juste de dépasser le Lightning Network en quantité de BTC bloqués. Une information peut-être un peu trop enthousiaste, qu’il semble nécessaire de nuancer.

Greg Rubles Defipulse wBTC
Greg Rubles – Twitter

Il est important de noter que le Lightning Network ne permet pas d’accéder à la majorité des fonctionnalités développées au sein de la DeFi, tout simplement parce qu’elle n’acceptent pas le Bitcoin (BTC).

Le tBTC décentralisé et anonyme

Cette solution de mise sous garantie de BTC pour obtenir des tBTC sous forme de jetons ERC20 compatibles pour la DeFi est plus récente que le wBTC. La véritable différence réside dans l’absence de vérification de type Know Your Customer (KYC). Et dans l’univers crypto cela ne représente pas un simple détail. De plus cette solution propose un système réellement décentralisé, à l’instar du wBTC qui repose sur un système de consortium.

Cependant, le tBTC est encore tout récent et sa plateforme ne propose pas d’option de dépôt inférieure à 1 BTC, ce qui représente un investissement conséquent dans un projet qui doit encore faire ses preuves. De plus, la somme bloquée en BTC devient inaccessible pour une période de 6 mois, ce qui est une éternité dans l’univers crypto.

Quoi qu’il en soit, l’intégration du Bitcoin (BTC) dans la DeFi est une opportunité que cet univers ne peut pas laisser passer. Car cela représente une quantité potentielle de liquidité bien trop importante. Raison pour laquelle des solutions efficaces sont mises en œuvre pour palier à ce problème. Les maximalistes et autres fans du Bitcoin doivent avoir un moyen d’entrer dans cette finance de demain, sans sacrifier à leurs choix. Car le BTC reste le maître du jeu et il n’est pas possible de l’ignorer.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,180