[Analyse] Le monde face au nouveau DeFi de la Finance Décentralisée

Dans un univers saturé de nouveaux projets obscurs et de jetons tout juste bons à disparaître dès leurs lancements, les idées ambitieuses et réellement innovantes sortent du lot. C’est sans aucun doute le cas de la DeFi. Une contraction des termes Decentralized Finance, ou finance décentralisée, qui pose les bases de ce que pourrait être un monde de la finance alternatif, basé sur la blockchain et les cryptomonnaies.

 

Cela fait à peine une année que le projet de la DeFi se développe et prend de l’ampleur. Fort d’une communauté enthousiaste, l’idée d’une finance en open source séduit. La force de cette proposition innovante est d’offrir un espace communautaire permettant de fédérer des projets autour d’un objectif commun, décentralisé et ouvert à tous. Une sorte de finance 3.0 version cryptomonnaie. Utopie numérique ou finance de demain ?

« Cette infrastructure sera sans frontières, économique, rapide, et surtout, elle permettra aux gens d’échanger des choses qu’ils n’avaient jamais pu échanger auparavant, et de créer des marchés qui n’existaient pas jusqu’à présent. »

Joey Krug, co-créateur du projet Augur

Qu’est-ce que la Finance Décentralisée ?

Il s’agit avant tout d’une communauté. Certains préfèrent parler de l’Open Finance, en rapport à l’idéologie open source. Pas d’entreprise tirant les ficelles derrière ce projet, mais bien un ensemble de propositions oeuvrant dans un but commun. Il est question de rendre la finance accessible, sécurisée et transparente, en créant un nouveau système, plutôt qu’en essayant de changer celui qui existe déjà. Á ce jour, cette plateforme compte pas loin de 200 projets actifs, dont la majorité se base sur le jeton Ethereum (ETH).

Cette formule innovante de la DeFi est assez difficile à appréhender, car rapidement très technique. Une bonne façon de la visualiser plus clairement est de la comparer à un jeu de Lego, offrant une multitude de pièces permettant de construire différentes combinaisons, suivant vos besoins. Chaque pièce pouvant s’adapter à d’autres à l’infini. Dans cette logique, Ethereum a été désigné comme une plateforme « Money Lego » que l’on peut imaginer comme la plaque sur laquelle vous pouvez construire votre univers.

 

Le modèle "Money Lego" de la DeFi


Le but est annoncé très clairement. La Finance Décentralisée offre à tout le monde d’avoir accès à ses services. La DeFi List répertorie les applications et projets inscrits dans son ADN. Cela comprend, bien évidement, les projets financiers, mais aussi le développement de portefeuilles intelligents, d’interfaces permettant d’utiliser ses services de façon optimale, des analyses en temps réel, podcasts, newsletters… Le tout pour vous permettre de retrouver les mêmes services financiers que dans le monde des monnaies FIAT, mais disponibles en ligne, avec vos jetons de cryptomonnaie.

Les acteurs de la DeFi

Les acteurs sont connus, pour ceux qui s’intéressent aux nouveautés prometteuses dans le domaine de la cryptomonnaie. Chacun répond à des besoins spécifiques, tout en complétant les autres, dans une émulation qui tire tout le monde vers le haut. Les domaines couverts vont de l’échange d’actifs, aux prêts entre particuliers en passant par les produits d’assurance ou la possibilité de recevoir son salaire directement en cryptomonnaie. La gamme est large et ne fait que s’étoffer au fil des nouveaux projets qui se greffent à cet ensemble en mouvement.

Les principaux acteurs actuels de cet ensemble sont :

• MakerDAO ($MKR) : développe un système de stable coin ($DAI) décentralisé et non adossé au dollar, ainsi que des formules de prêts basés sur l’Ethereum (ETH).
• Ox ($ZRX): permet d’échanger des actifs en pair-à-pair.
• Compound : protocole permettant de toucher des intérêt avec les jetons que l’on garde habituellement sur les plateformes de trading ou dans son portefeuille.
Augur ($REP) : un protocole permettant de créer des marchés prédictifs décentralisés.
Dharma :une formule qui facilite le prêt et l’emprunt de crypto-monnaies entre utilisateurs, sans tiers centralisé comme une banque.

Le site DeFi Pulse propose de retrouver les dernières analyses et classements des protocoles DeFi. Classements réalisés en suivant la valeur totale bloquée dans les smart-contrats des applications et protocoles les plus populaires. On y retrouve en tête MakerDAO et Compound. La valeur totale des actifs bloqués, recensés sur cette plateforme, est supérieure à 550 millions de dollars, avec une part supérieure à 50% pour MakerDAO.

Graphique Defi Pulse, USD bloqués

Quel impact sur l’univers des cryptomonnaies ?

En terme de rendement effectif ou de simplicité d’utilisation la DeFi n’en est qu’aux balbutiements. Mais la Finance Décentralisée a au moins le mérite de proposer une alternative enthousiasmante et sérieuse à un système verrouillé, inégalitaire et sous contrôle. Son essor rapide laisse présager un bel avenir à la finance 3.0. C’est en tout cas le domaine de l’univers blockchain le plus innovant à l’heure actuelle.

Même si la plupart des acteurs de la DeFi utilisent l’Ethereum comme monnaie, il semble qu’il soit plus prometteur de parier sur le développement des jetons associés aux projets eux-même, du type MKR, REP, ZRX, OX… Ethereum pourrait bénéficier de l’évolution de la DeFi, mais dans une moindre mesure puisqu’il n’en est que le socle.

Enfin, certains voient dans le projet DeFi l’initiateur d’un prochain bull-run historique du Bitcoin et d’une ALT season associée. Cette analyse se base sur l’hypothèse que les précédents pics furent liés à des avancées techniques majeures dans le domaine de la crypto-sphère (ERC20, IEO). La Finance Décentralisée serait la prochaine. Une affaire à suivre de près…

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram 

Commentaires

risus. elit. mattis ut facilisis eleifend Phasellus Lorem mattis consequat.
26 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez