DeFi – État des lieux en demi-teinte de la Finance Décentralisée

 DeFi – État des lieux en demi-teinte de la Finance Décentralisée

DeFi

L’univers de la DeFi est le fleuron de l’univers des cryptomonnaies en 2020. Cependant, la récente et violente chute des cours lui a porté un coup dont elle a du mal à se relever. Malgré cela, son environnement décentralisé semble continuer de séduire certains utilisateurs. Cela sera-t-il suffisant ?

Une étude sur la question vient d’être publiée sur le site DappRadar. Elle propose une analyse de l’activité des applications phares de l’univers de la Finance Décentralisée (DeFi). Et selon les résultats publiés, mars serait l’un des meilleurs mois dans le domaine. Alors que le coronavirus paralyse le monde, l’activité enregistrée sur les Dapps de la DeFi est en hausse. Et si la situation actuelle doit se résumer à un test grandeur nature, il semble que les résultats soient encourageants.

Une finance écologique 

La Finance Décentralisée est un univers complexe, souvent difficile à appréhender pour les novices. De nombreux tutoriels permettent d’en découvrir le fonctionnement. Il s’agit d’un modèle de finance décentralisée reposant sur le stablecoin DAI, développé par MakerDAO le poids lourd du domaine. Ce dernier est un peu le Bitcoin de la DeFi avec une dominance toujours proche des 50%, même si elle enregistre actuellement une baisse importante.

Defipulse

Cet univers en constante évolution a rencontré quelques déboires récemment. En cause les protocoles de ce système qui ont pu être détournés par des utilisateurs peu scrupuleux, ou la violente chute du cours de l’ETH sur lequel tout cet univers repose. La valeur totale bloquée en USD dans la DeFi a connu une chute qui est à l’image de la situation économique actuelle. Elle se stabilise à un peu moins de 700 millions de dollars actuellement.

Le momentum de la DeFi

Dans le contexte actuel, toute hausse est significative. Cela indique la force d’un système dans un environnement qui s’effondre. C’est très exactement ce que pointe le site DappRadar dans son dernier rapport sur le sujet de la Finance Décentralisée. Ce dernier note une forte augmentation de l’utilisation des applications majeures de cet univers pour le mois de mars. Un fait intéressant dont il livre une analyse détaillée.

DappRadar Twitter DeFi
DappRadar – Twitter

Le chiffre avancé fait état d’une hausse de 86% de l’activité autour des portefeuilles liés à la DeFi pour le mois de mars 2020. Ce qui démontre que son momentum n’est pas bloqué par la situation actuelle. MakerDAO et dYdX enregistrent un nombre record de portefeuilles uniques actifs sur cette période, avec respectivement 1458 et 586. Synthetix et Compound enregistrent également des chiffres records.

Quel avenir pour la DeFi

L’univers de la DeFi a beaucoup souffert de la chute record des cours qui a eu lieu mi-mars. MakerDAO était au centre de cette débâcle. Ce qui est maintenant connu sous le nom de « Black Swan » (cygne noir) a mis à mal ses protocoles et sa fiabilité vis-à-vis des utilisateurs de sa formule de création collatéralisée de stablecoins DAI. Beaucoup ont perdu de l’argent dans cette histoire, pendant que d’autres profitaient de la faille ouverte pour réaliser des acquisitions massives à un coût nul.

Cet affaiblissement de MakerDAO a permis à Synthetix de le dépasser en termes d’utilisateurs, avec un résultat de 277 contre 182. En 2020, cette dernière est devenue la deuxième application la plus populaire sur une moyenne de 30 jours. Elle enregistre un taux de rétention record de plus de 50% de ses utilisateurs qui continuent à l’utiliser depuis septembre 2019.

La solution Compound se trouve dans une position plutôt confortable actuellement, compte tenu de la crise en cours. En cause les taux d’intérêts qu’elle propose qui sont parmi les plus attractifs de l’univers DeFi en ce moment. Son équipe organise la mise en place d’une décentralisation complète, après le lancement d’un testnet en février. De plus, son taux de rétention est en hausse depuis le début de l’année. Mais le nombre de ses utilisateurs actifs a du mal à augmenter depuis une forte baisse enclenchée fin 2019.

L’écosystème DeFi continue d’attirer de nouveaux utilisateurs. Même si son univers a beaucoup souffert de la récente crise, il semble qu’il réussisse à absorber ce choc. L’enjeu est de réussir à remédier à ces failles importantes, notamment au niveau du principe de liquidation de MakerDAO, mais pas uniquement. Après un développement explosif, la DeFi va devoir se poser les questions de sa pérennité. Un système d’audits indépendants pourrait permettre de régler certains problèmes et de redonner confiance à des utilisateurs désireux de pourvoir recommencer à y croire.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,139