Plateformes d'échanges

Bitpanda ajoute les matières premières à sa gamme de produits

06 Sep 2022 - 17:44

La plateforme d’échange crypto Bitpanda, originaire d’Autriche et tournée vers le marché européen, élargit sa gamme de produits d’investissement. Elle vient d’ajouter les matières premières à sa plateforme déjà bien garnie d’offres, allant des cryptomonnaies aux actions en passant par des ETF et les métaux précieux.

Bitpanda complète sa panoplie de produits avec les matières premières

Les utilisateurs de l’exchange Bitpanda peuvent dorénavant s’aventurer sur le marché des matières premières. Plus précisément, ils peuvent s’y exposer via des contrats dérivés. Autrement dit, il ne s’agit pas d’un achat direct d’actions dans un actif physique, mais d’un investissement dans un ETC (Exchange Traded Commodity), détenu par la plateforme. ETC qui suit le cours d’une matière première ou d’un panier de matières premières.

Rappelons qu’une matière première, ou commodity en anglais, est une ressource naturelle. Les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), les productions agricoles (blé, coton, café…) relèvent naturellement de cette catégorie, tout comme les métaux industriels (fer, cuivre, plomb…) et les métaux précieux. Le Bitcoin, soumis également à une opération d’extraction, appartiendra vraisemblablement à cette famille dans la nomenclature US à venir.

Sur un marché soumis à de puissantes turbulences, l’exchange mise sur une attitude pro-active de ses clients.

Je suis ravi que nous ayons pu ajouter des matières premières à la plateforme à un moment où l’inflation mord dans l’épargne des gens. Les clients de Bitpanda peuvent désormais parier sur leur facture de gaz et bénéficier des mouvements de prix à court terme de matières premières clés comme le pétrole, le gaz naturel, le maïs, le blé et bien d’autres. 

Eric Demuth, PDG et co-fondateur de Bitpanda, in Communiqué

L’offre compte 30 matières premières accessibles à partir de 1 € seulement, conformément à la politique de la maison qui mise depuis ses débuts sur la démocratisation de l’investissement.

Un échange crypto qui n’a pas échappé aux frimas du marché

L’échange qui a pu se targuer d’une ascension fulgurante au moment du cycle haussier des cryptos, devenant rapidement une licorne (société valorisée à plus de un milliard de dollars), puis triplant sa valorisation en 6 mois, n’a visiblement pas su gérer la chute du marché.

En effet, face au ralentissement de l’activité, elle a, tout comme d’autres, choisit de licencier une partie de ses effectifs. De fait, la société est passée de 1000 à 730 salariés, invoquant de sévères conditions macro-économiques plutôt que son imprévoyance, notamment en ce qui concerne sa stratégie « d’hyper-croissance ». Sans compter sa gestion douteuse des ressources humaines. Le directeur des produits, Lukas Enzersdorfer-Konrad, avait déclaré au personnel qu’il n’y aurait pas de licenciement massif, trois semaines avant de congédier un tiers des effectifs. 

C’est lors d’une phase baissière, qu’il faut faire ses emplettes, aussi n’attendez plus pour acquérir vos premières cryptos. Inscrivez-vous sur l’exchange FTX , et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial)

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche