C’est officiel, SegWit est désormais activé

Bloc numéro 481,824. Voilà celui qui vient d’être miné, et celui qui a enclenché SegWit. Un véritable tournant dans le développement du Bitcoin.

Le soft-fork Segwit (pour Segregated Witness) est entré en route dans l’écosystème Bitcoin à 3h56 heure française. C’est très probablement l’une des plus grosses évolutions du logiciel bitcoin depuis sa création.

Initiée en 2015 par l’équipe Bitcoin Core, cette nouvelle version était un compromis trouvé dans le débat concernant mise à l’échelle de la monnaie. Le bitcoin fait face depuis de nombreux mois à un problème de congestion qui mine son réseau et fait exploser les frais d’envois. Ces derniers étaient de 3.40$ encore hier, peu importe le montant de la transaction effectué.

SegWit permet entre autre:

  • de corriger le bogue de malléabilité des transactions, qui changeait complètement le numéro de transaction quand cette dernière était légèrement changée sans pour autant être différente.
  • de réarranger la manière dont les données sont stockées dans la blockchain, afin d’optimiser son processus.
  • de réduire la taille du fichier UTXO stocké dans la RAM des mineurs.
  • de permettre l’implémentation très attendue du Lightning Network qui rendra possible l’apparition de transactions hors-blockchain, donc quasi instantanées et à très grande échelle.
  • plein d’autres choses.

Vers la possibilité d’une adoption de masse

Ces nouveautés dans l’écosystème ainsi que la correction de certains problèmes délestent le Bitcoin des poids qu’il traînait aux pieds depuis des années, et qui rendaient difficile la mise en place d’une infrastructure globale qui permettrait une utilisation de masse.

Un autre fork du Bitcoin, nommé SegWit2X et cette fois ci “hard”, augmentera la taille des blocs jusqu’à 2 mégaoctets, contre un seul actuellement. Elle verra le jour en novembre de cette année, et mènera très certainement à une nouvelle scission de la blockchain Bitcoin. Une polémique à propos de SegWit2X est en cours, car les créateurs refusent d’implémenter une protection contre les Replay Attacks, ce qui pourrait mener à la disparition de la version actuelle du Bitoin.

Le hashtag #SegWitParty a mêmé été lancé sur les réseaux sociaux pour l’occasion, et des rencontres créées un peu partout dans le monde. Nous vous souhaitons donc un bon #SegWitParty à tous.

Commentaires

tristique eget ante. eleifend ultricies libero sit Curabitur ut
Partagez
Tweetez
Partagez