Bitcoin

Taproot, une mise à jour majeure de Bitcoin, activée cette semaine

09 Nov 2021 - 16:57

Taproot est la première mise à jour d’ampleur de Bitcoin depuis la mise en place de SegWit en 2017. Ce soft fork va apporter de sérieuses améliorations au protocole de la première cryptomonnaie, ouvrant la voie à de nouvelles fonctionnalités.

Qu’est-ce qu’un soft fork ?

Le mot « fork » (bifurcation) désigne une mise à jour nécessaire au bon fonctionnement d’une blockchain. Une blockchain comme celle de Bitcoin repose sur un réseau décentralisé d’ordinateurs appelés noeuds. Et pour qu’il n’y ait pas de problème, il faut que les noeuds se conforment à un ensemble de règles désigné sous le terme de protocole. Le changement de règles proposé par les développeurs qui n’ont de cesse de vouloir améliorer la technologie, est soumis à l’approbation des validateurs du réseau comme dans tout registre open source. En cas d’une majorité de oui, le fork est implémenté.

Néanmoins, il faut distinguer « hard fork » et « soft fork« . Ainsi, dans le cas de Taproot, nous avons affaire à une version souple. Autrement dit, les modifications apportées au protocole ne suscitent pas de bouleversement au point de perturber le bon fonctionnement de la blockchain Bitcoin. Le protocole modifié reste compatible avec les versions antérieures. Les noeuds même non mis à jour peuvent continuer à générer de nouveaux blocs et traiter les transactions. En fait, c’est un peu comme sur un ordi perso, vous pouvez toujours continuer à travailler même si vous faites fi des alertes de mises à jour. Mais au fil du temps, votre ordinateur se révèlera de moins en moins performant et de moins en moins sécurisé.

Il fallait une approbation de 90% des mineurs du réseau du Bitcoin pour que la mise à niveau Taproot soit effectivement entérinée. Un processus qui s’est avéré laborieux avant d’être victorieux.

Taproot, une mise à jour majeure de Bitcoin

De fait selon le site de Taproot Watch, il reste maintenant cinq jours et 703 blocs avant l’activation. Et si on évoque un événement majeur, c’est que Taproot va apporter un nombre d’améliorations assez conséquent. Disons, en simplifiant à l’extrême, qu’il va chercher à augmenter la flexibilité et la confidentialité des transactions Bitcoin sans compromettre la sécurité. Autre objectif : optimiser la scalabilité et réduire le coût des transactions.

Il va également libérer le potentiel des smart contracts exécutés sur Bitcoin (oui, il y en a), en réalisant une agrégation des clés publiques et une vérification par lots lors de la validation d’un bloc. Un schéma de multisignature qui devrait ainsi permettre de réduire la quantité d’informations diffusées sur le réseau dans le cadre de ces opérations complexes. Taproot est également conçu pour fluidifier les transactions sur le réseau Lightning. La solution de mise à l’échelle de deuxième couche de Bitcoin pour les petits paiements fréquents va bénéficier de frais réduits et d’un temps de confirmation plus rapide lors de l’ouverture et de la fermeture des canaux. 

Si les validateurs du réseau doivent effectuer leur update, les utilisateurs lambda n’ont rien à faire. La transition vers cette nouvelle version sera transparente.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche