Jetons NFT

Dapper Labs – Licenciements et effondrement des volumes sur NBA Top Shot

03 Nov 2022 - 12:00

L’hiver qui est tombé sur le marché des cryptomonnaies frappe tous les secteurs. Et même si en début d’année le marché des NFTs semblait braver cette tendance, cela n’est plus le cas à l’heure actuelle. Avec des volumes en chute libre et des floor price qui crèvent le plancher. Au point de pousser le studio Dapper Labs à engager une campagne de licenciements. Cela suite à un mois d’octobre présenté comme le pire jamais enregistré depuis 2020 par sa plateforme NBA Top Shot. Mais ce n’est pas tout…

La tendance n’est pas au beau fixe sur le marché des cryptomonnaies comme dans l’économie autoproclamée réelle. Et les conséquences se font ressentir sous la forme d’une mise en faillite d’un nombre toujours plus important de projets, pour la plupart centralisés. Mais également de certains mineurs « publiques » du réseau du Bitcoin dont l’entrée en bourse ne ressemble pas à une garantie de succès.

Une tendance qui ne cesse de se propager comme une mauvaise grippe. Et dont la dernière victime notable semble être le studio Dapper Labs. Car son PDG fondateur Roham Gharegozlou vient d’annoncer le licenciement de 22% de ses effectifs. Cela suite à des résultats désastreux pour la plateforme NBA Top Shot. Mais également pour le réseau Flow (FLOW) en nette perte de vitesse.

Jetons NFT

Dapper Labs gèle les comptes des utilisateurs russes

Nathalie E. - 09 Oct 2022 - 16:30

Suite au nouveau train de sanctions de l’Union européenne contre la [...]

Lire la suite >>

Dapper Labs – Licenciement de 22% de ses effectifs

De toute évidence, le lancement de la toute nouvelle plateforme Laliga Golazos n’aura pas permis à Dapper Labs de redresser la barre. Car l’entreprise annonce cette semaine devoir se séparer de 22% de ses employés. Cela dans un courrier adressé à ses salariés et rendu public pour des questions de transparence. Et une opération présentée comme « la dernière chose que nous voulons faire » qui ne va certainement pas réconforter les « coéquipiers incroyablement talentueux » visés par cette réduction d’effectif.

« Alors que nous continuons à grandir et à nous adapter, j’ai promis que je serais toujours transparent avec vous. Aujourd’hui, j’ai malheureusement une bien triste nouvelle à partager. Dans le cadre d’un recentrage plus large de notre stratégie et d’une réorganisation de nos équipes pour mieux servir nos communautés, nous avons pris la difficile décision de réduire la taille de nos équipes de 22%.« 

Roham Gharegozlou

Mais selon Roham Gharegozlou, cette opération serait le seul moyen de permettre à Dapper Labs de se concentrer sur « la santé à long terme de l’entreprise » et de ses communautés. Il faut dire que la frénésie d’embauche était visiblement à l’image du marché haussier de l’année passée. Avec un nombre d’employés passé de 100 à 600 en moins de deux ans. Un développement considéré comme trop rapide par celui-là même qui en est à l’origine. Et qui aurait empêché Dapper Labs « d’être aussi aligné, agile et axé sur la communauté (qu’il devait) l’être ».

NBA Top Shot – Des volumes divisés par 80

Une annonce qui semble directement liée à la publication des résultats catastrophiques de la plateforme NBA Top Shot en début de semaine. Avec un montant des ventes enregistrées sur le mois d’octobre au plus bas depuis décembre 2020, c’est-à-dire à l’époque de son lancement. En effet, les ventes sur cette période atteignent péniblement les 2,7 millions de dollars. Soit une baisse de 47% rien que par rapport au mois précédent (4,7 millions de dollars). Et un montant tout simplement divisé par plus de 80 si l’on considère son plus haut historique de février 2021 (224 millions de dollars).

Volumes hebdomadaires – NBA Top Shot

Et cette tendance ne touche pas uniquement la plateforme NBA Top Shot. Car dans le même temps, le réseau Flow voit le nombre de ses transactions fondre comme neige en plein bear market. Avec une baisse de 60% de ses volumes sur le mois d’octobre. Et un montant total de ces dernières divisé par plus de 2, car il passe d’environ 39 millions de dollars en septembre à 15,6 millions de dollars pour octobre. Et toujours selon Roham Gharegozlou, cela se résumerait à une question de « timing ».

« Nous savons que le Web3 et la crypto sont l’avenir dans une multitude d’industries. Mais l’environnement macroéconomique actuel signifie que nous ne maîtrisons pas totalement le timing. »

Roham Gharegozlou

Quoi qu’il en soit, le nombre mensuel des utilisateurs de la plateforme NBA Top Shot ne dépasse pas les 13 500 acheteurs uniques. Avec un prix de vente moyen estimé à un peu plus de 14$. C’est-à-dire des moments clés de la carrière de LeBron James à moins de 50$ pour un tirage « Common » limité à 4500 exemplaires et à environ 300$ pour un exemplaire « Rare » à moins de 1000 unités. Certains y verront probablement une opportunité. D’autres le champ du signe d’un marché des NFTs dont ils annonçaient déjà la mort depuis son explosion en 2021. Une question de point de vue…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche