Jetons NFT – Dapper Labs lève 250 M$ pour le développement de NBA Top Shot

 Jetons NFT – Dapper Labs lève 250 M$ pour le développement de NBA Top Shot

Le marché des jetons non fongibles (NFT) est en pleine explosion. Un développement qui a connu un regain d’intérêt évident à la fin de la première bulle de la DeFI l’été dernier. Mais une offre qui existe et qui excite les collectionneurs numériques depuis 2017. Date du lancement de la structure Dapper Labs aujourd’hui en bonne position au sein de ce marché toujours très intimiste. Mais à l’origine de profits que l’on pourrait qualifier d’artistiques. Et de financements qui laissent entrevoir un bel avenir dans le domaine. 

Le marché des cryptomonnaies se décline dans de multiples domaines qui ne sont pas forcément liés à un actif numérique à proprement parler. Une diversité rendue possible par la Money Lego Ethereum. Et qui peut prendre la forme de jetons de collection uniques et indivisibles que sont les NFT. Un marché qui a explosé en 2017 avec le jeu de cartes à collectionner CryptoKitties. Offre alors révolutionnaire lancée par la structure Dapper Labs. 

Et forte de ce succès, cette dernière s’est lancée dans le développement d’autres offres tout aussi prometteuses. Le tout porté par sa propre blockchain du nom de Flow (FLOW). Et la levée de 18 millions de dollars de fonds d’investisseurs à la fin de l’année dernière. Une solution qui lui permet d’échapper à la congestion du réseau Ethereum tout en mettant en place un outil spécifiquement dédié aux NFT et à l’univers du gaming. Et ça marche !

Le marché des jetons NFT explose

Une réalité qui s’inscrit au sein d’un marché en pleine expansion. Et qui a amené les jetons NFT à figurer au centre des discussions lors du dernier Hackathon Ethereum de Denver qui a eu lieu du 5 au 12 février. Le tout porté par des ventes records dans le domaine. Cela qu’il s’agisse d’oeuvres d’art numériques ou de parcelles de terrains virtuels dont les prix ont récemment dépassé les 1,5 millions de dollars sur le site Axie Infinity. Ce qui – quoi qu’on puisse en penser – représente bien un marché !

Et les solutions innovantes en rapport à cet univers se développent au rythme de son explosion. Cela en relation à des questions comme les droits numériques que ces jetons soulèvent, particulièrement pour leurs auteurs. Ou encore des outils de gestion et de classification de ces derniers en dehors des sites de vente comme Rarible ou Opensea. 

Car cette frénésie actuelle ne doit pas empêcher d’en mesurer l’impact et d’en cerner les avantages et les risques potentiels. Ce que souligne Charlie Lee, fondateur du Litecoin (LTC), dans un récent tweet sur le sujet. Cela en pointant du doigt ce qu’il expose comme le caractère trop simpliste et « sans effort » de ce type de création de valeur très discutable. 

« Le problème avec les NFT est que ce sont des jetons non finis. Cela ne coûte rien pour en créer un nombre illimité. Bien sûr, le NFT de Justin Roiland est unique et génial. Mais qu’est-ce qui empêche Matt Groening ou Mike Judge ou des milliers d’autres artistes d’en créer des millions de nouveaux ? » – Charlie Lee, fondateur du Litecoin (LTC)

Ce dernier a d’ailleurs créé un jeton NFT pour l’occasion. En demandant à la communauté de lui prouver qu’il a tort. Et que cet objet numérique qui ne lui a rien coûté d’autre que les frais de gas pour le réaliser peut avoir de la valeur. Véritable critique ou tentative de surfer sur cette mode ? C’est cependant oublier que les frais du réseau Ethereum tiennent actuellement plus de l’investissement que du service.  

Le site NBA Top Shot de Dapper Labs

Et au sein de tout cela, la structure Dapper Labs s’est lancée en octobre 2020 dans un nouveau projet du nom de NBA Top Shot. Un service qui nécessite de se servir d’un VPN pour avoir le luxe d’y participer. Et qui permet de collectionner des jetons non fongibles sous la forme de cartes numériques. Le tout en relation à des moments forts de matchs de baskets de la NBA. Et une bourse d’échange qui permet de les revendre ou d’en acheter, parfois pour des montants qui dépassent (largement) les 20 000$. 

Une offre qui a rencontré un succès très important, tout particulièrement depuis le début de cette nouvelle année. Et qui a récemment obligé Dapper Labs à tester différentes formules pour vendre ses packs de cartes de la manière la plus égalitaire possible. Sachant que ces derniers coûtent en moyenne une dizaine de dollars l’unité. Et que la place de marché mise en place a permis de générer l’équivalent de 50 millions de dollars de transactions pour plus de 30 000 collectionneurs avides. 

Un succès qui permet de valoriser actuellement la société Dapper Lab à hauteur de 2 milliards de dollars. Et au jeton de sa blockchain FLOW d’enregistrer de belles performances depuis sa récente mise en place en janvier dernier. Ce qui ne devrait pas s’arrêter tout de suite…

Dapper Lab lève 250 millions de dollars

Une aventure en forme de success story qui ouvre de nouvelles portes à Dapper Labs. Et la dernière en date n’est autre qu’un financement à hauteur de 250 millions de dollars. Ce dernier réalisé dans le cadre d’un cycle d’investissement dirigé par la structure de capital risque du nom de Coatue Management. Ce qui n’a pas encore été officialisé à l’heure actuelle, mais fait l’objet de rumeurs reportées de sources sûres par le journal The Block

Cela du fait de la position du projet NBA Top Shot comme l’offre de jetons non fongibles (NFT) la plus populaire en termes de volumes de vente et d’échange à l’heure actuelle. Le tout avec un total qui avoisine les 100 millions de dollars selon le rapport publié à cette occasion. Et un marché qui semble très enthousiaste à l’idée de pouvoir collectionner des cartes numériques. La véritable question étant de savoir combien de temps cela peut durer. Et quelle valeur peuvent conserver ces « objets » en dehors de la bulle actuelle.

Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Tout investissement dans le domaine ne doit pas dépasser ce que l’on est en mesure de perdre. Et toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,422