Cryptomonnaies

Des stablecoins en forme et un USDT moins dominant

05 Mar 2021 - 07:22

Le marché des stablecoins connaît une forte croissance à la fois en termes de valorisation et du nombre d’options disponibles. La domination de Tether (USDT) s’affaiblit.

Tether double sa capitalisation mais perd en domination

Honneur au premier d’entre eux l’USDT qui, en dépit d’une procédure avec la juridiction de New York qui s’est soldée par une amende de plus de 18 millions de dollars et des questions non résolues sur ses réserves en dollars, a vu son approvisionnement en circulation doubler en valeur depuis le début de l’année pour atteindre aujourd’hui un peu plus de 36 milliards de dollars.

Une hausse qui a partie liée, bien sûr, avec le prix du Bitcoin qui a tutoyé les sommets, dépassant à plusieurs reprises le seuil des 50 000 $, avec une pointe à 58 000 $. La conséquence, une demande énorme de stablecoins pour répondre au besoin du marché. Les investisseurs optant pour ces cryptos stables afin de fixer la valeur de leurs avoirs pour les échanger notamment contre des altcoins plus volatils. De fait, l’USDT s’est à plusieurs reprises écarté positivement de la valeur du dollar. Malgré tout, le premier des stablecoins semble avoir quelque peu perdu de sa superbe. Lui qui dominait outrageusement le marché avec l’arrogance des pionniers et ses atouts irremplaçables : liquidité et omniprésence sur les plateformes d’échange avec un grand choix de paires échangeables, voit son hégémonie entamer par des rivaux de plus en plus mordants comme le stablecoin de Circle.

L’USDC confirme son envol

Nous avons plus d’une fois évoqué l’ascension irrésistible de l’USDC au cours de 2020. Un stablecoin qui a choisi de miser sur la transparence avec des audits réguliers pour contrer son grand rival. Cette année débutante confirme son envolée. Dans son dernier rapport, la société d’analyse CoinMetrics relève la courbe parabolique de l’USD Coin.

L’offre totale a dépassé 9 milliards de dollars le 28 février après avoir dépassé 8 milliards six jours plus tôt. Légèrement redescendue à cause de l’essoufflement du marché, la capitalisation actuelle oscille autour de 8,7 milliards.

De fait, l’USDT ne représente plus que 70% de l’approvisionnement global en stablecoins. C’est historiquement son niveau le plus bas.

Et qui pourrait amorcer son déclin d’autant que d’autres coins stables, comme celui émis par Binance, le BUSD, connaissent aussi une augmentation rapide de leur nombre d’utilisateurs. Sa capitalisation est passée d’un modeste 50 millions de dollars en janvier 2020 à plus de 3 milliards de dollars aujourd’hui. Le succès de la Binance Smart Chain n’y est bien sûr pas étranger.

Ce rapide tour d’horizon de la situation des principaux stablecoins est une bonne indication de l’état du marché des cryptomonnaies. La plupart des observateurs y décèlent un signal bullish. A priori, et malgré un affaiblissement passager, le cycle haussier n’est pas encore terminé.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche