Cryptomonnaies

La croissance discrète de l’USD Coin

20 Sep 2020 - 01:39

Le Tether (USDT), dont la capitalisation approche les 15 milliards de dollars, semble tout puissant, mais l’USD Coin, deuxième stablecoin en terme de capitalisation, n’est pas qu’un pâle figurant. Il a aussi de sérieux atouts à faire valoir qui commencent à se refléter dans sa courbe de croissance.

Des pionniers indétrônables ?

Si les leaders sont faits pour être détrônés, il reste néanmoins difficile à concurrencer, notamment quand ils ont été pionniers dans leur domaine. Nous l’avons évoqué tout récemment dans l’univers des hardwallets (portefeuilles matériels). Ledger garde sa suprématie malgré des épisodes fâcheux concernant des failles de sécurité dans son système. Dans le registre des stablecoins, le classement entre le premier, Tether, qui détient 80% du marché des stablecoins et les suivants largement distancés, semble aussi quasiment impossible à perturber. Néanmoins, on sent comme un frémissement susceptible de venir déranger à terme l’ordre établi.

En effet, le stablecoin USDC construit par le consortium Center, soutenu par Circle et Coinbase, a doublé sa capitalisation, passant de 1 à plus de 2 milliards de dollars au cours des deux derniers mois. Certes, on est loin du trésor de guerre d’un Tether triomphal qui a aussi connu une progression incroyable, multipliant par 4 sa capitalisation de début d’année.

Mais les chiffres sont toujours sujets à caution quand il s’agit de l’USDT. Certains utilisateurs méfiants réclament d’ailleurs un audit complet et la divulgation de documents financiers afin de vérifier les données affichées.

Tether, leader incontestable mais contesté

Il faut dire que depuis sa création, Tether  a souvent été au cœur de polémiques et de suspicion de fraude. La dernière en date, l’opposant à l’exchange familier (ils ont des dirigeants communs), Bitfinex, se passe aujourd’hui devant les tribunaux. Mais la justice n’intervient pas toujours dans les procédés douteux des deux compères, accusés notamment de manipuler le marché et de laisser planer le doute quant à la valeur exacte du collatéral derrière l’USDT.

Malgré ces obscurités, et de manière plutôt étonnante, la communauté crypto continue d’accorder du crédit au précurseur. En dépit de la crainte toujours prégnante de son insolvabilité, l’USDT reste un choix de premier plan pour le transfert de fonds et les paiements numériques partout dans le monde. Plus particulièrement ces derniers mois en Chine, où sa croissance folle a été soutenue par des investisseurs l’utilisant pour accéder discrètement à un marché crypto officiellement interdit.

Cependant, l’opacité du système centralisé du stablecoin originaire continue sérieusement à en agacer plus d’un. Et c’est sans doute là que l’USDC a une carte importante à jouer.

L’opacité de Tether : une chance pour un USDC plus transparent ?

En effet, dès son lancement en 2018, le consortium a misé sur la transparence et sur la nécessité de se conformer à une réglementation de plus en plus pointilleuse. Travaillant main dans la main avec les régulateurs américains, la structure Center qui émet le token est régulée en tant que Money Transmitter (équivalent Prestataire de Service de Paiement) aux Etats-Unis. Son approvisionnement en dollars US est aussi régulièrement audité par l’un des plus grands cabinets comptables du monde, GrantThornton LLP.

De plus, Center ne ménage pas ses efforts pour fournir, comme dernièrement, des innovations susceptibles d’attirer de nouveaux utilisateurs. En contournant la nature complexe du système gazier d’Ethereum, l’USD Coin a indéniablement gagné en popularité parmi les aficionados de la DeFi qui se tourneraient de plus en plus vers lui pour interagir avec des protocoles de prêt ou des pools de liquidité. Un signal largement positif au vu de la croissance exponentielle du marché de la finance décentralisée. Tout comme son succès auprès des banques et des entreprises qui pourrait encore s’amplifier par son choix d’adopter Algorand comme support natif pour son token. En effet, la blockchain publique développant des fonctionnalités principalement tournées vers les besoins des organisations financières réglementées, l’attraction institutionnelle pour l’USDC n’en sera vraisemblablement que plus forte.

Les stablecoins censés être un refuge contre la volatilité d’un capital en cryptomonnaies, doivent a priori inspirer confiance. Aussi, on peut penser que les investisseurs vont finir par se détourner d’un USDT peu fiable pour choisir un coin stable capable de leur fournir un environnement sécurisé et, pour tout dire, plus serein.

Malgré le gouffre incroyablement profond qui sépare la capitalisation globale et le volume des transactions entre l’USDT et l’USDC, ce dernier pourrait alors, lentement mais sûrement, venir menacer la suprématie du numéro 1.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche