Piratage

Elrond – Le Maiar DEX mis à l’arrêt suite à une possible attaque baissière

07 Juin 2022 - 09:00

Les nerfs des investisseurs dans le secteur des cryptomonnaies sont actuellement mis à rude épreuve. Et aucun réseau ne semble épargné par des complications issues de dysfonctionnements ou d’attaques à répétition. Car c’est dernièrement la plateforme décentralisée du projet Elrond Network qui vient de subir ce qui ressemble à une tentative de manipulation de marché. Cela s’est passé sur son Maiar DEX (MEX) en début de semaine. Avec comme principale conséquence, un prix de la cryptomonnaie EGLD propulsé à 5$, soit un effondrement rapide et probablement orchestré de plus de 90%. Explications…

Le réseau Elrond (EGLD) est de ceux qui divisent dans le secteur des cryptomonnaies. Avec d’un côté le camp des fan boys, souvent aveuglés par l’envie de voir ce projet atteindre les objectifs promis. Et de l’autre les adeptes d’accusations de scam, dès que l’énergie dépensée à la communication semble dépasser celle qui est investie dans le développement effectif. Et au centre de ce débat de sourds, une plateforme Maiar DEX qui vient de subir ce qui ressemble à une attaque organisée. Une division qui n’a rien à voir avec cette actualité ? Bien sûr que oui, dans la mesure ou cela rend très difficile la possibilité de trouver des informations objectives dès qu’il s’agit de ce projet…

La plateforme décentralisée Maiar DEX a été lancée en novembre de l’année dernière, à grands coups d’airdrop de sa cryptomonnaie native MEX. Mais finalement, une valeur totale bloquée (TVL) tout juste placée sous les 235 millions de dollars, au moment de la rédaction de cet article. Ce qui représente tout de même une dominance de 100% sur l’ensemble de son « écosystème » DeFi, selon le site DefiLlama. Avec une récente chute sous les 30 millions de dollars sur la seule journée du 6 juin (hier) qui laisse perplexe. Que s’est-il donc passé ?

Maiar DEX – Victime d’une attaque baissière ?

Tout cela a débuté au beau milieu de la nuit, avec la détection de transactions problématiques sur la plateforme décentralisée Maiar. Et un fondateur et CEO Beniamin Mincu qui passe plus de temps sur Twitter à raconter que « la construction de quelque chose de valeur est difficile » plutôt qu’à expliquer réellement le problème. Cette fameuse noyade permanente par excès de communication positive qui exaspère certains… Et dans les faits, quelques tweets plus loin, il semble que tout cela soit effectivement une affaire d’opérations suspectes. Timing « intéressant, » selon Beniamin qui se préparait à aller se coucher…

Il faudra donc se rendre sur un autre compte Twitter pour avoir des informations pertinentes. Et c’est sur celui d’un certain Anduu.elrond que les choses se précises. Cela à propos de cette « mystérieuse activité » détectée sur le Maiar DEX. Et la mise en lumière de transactions aux volumes inquiétants, surtout compte tenu de la TVL de la plateforme.

Car certaines reventes de cryptomonnaies EGLD affichent le montant de 5 millions de dollars, sous la forme de stablecoins USDC. Avec comme conséquence presque immédiate, un effondrement de son cours de 75$ à 5$. Et la fermeture totale du DEX pour procéder à une enquête approfondie, mais surtout tenter de limiter la casse.

EGLD – Une baisse de plus de 90%

Il semble important de noter que cette baisse est restée localisée sur le Maiar DEX, seul victime de cette attaque. Car dans le même temps, la cryptomonnaie EGLD a tout juste baissé de 5% sur des plateformes centralisées comme Binance. Mais le graphique affiché par certains fait tout de même peur.

Avec dans cette procédure, trois comptes distincts visiblement créés pour l’occasion. Ces derniers garnis de cryptomonnaies EGLD avant le début de ce qui ressemble bel et bien à une attaque. Et, à l’aide d’un smart contract, une revente massive afin de faire chuter son prix. Cela dans le but évident d’en racheter en masse pour un montant estimé à 1 600 000 unités (108,8 millions de dollars à son cours actuel).

« Après le déploiement du Smart Contract, ils appellent une méthode « Withdraw » et reçoivent plus de 1600k EGLD ? WTF HOOOW ? d’où vient l’argent ? s’il y a des développeurs Elrond ici, je serai heureux d’en savoir plus à ce sujet.« 

Foudres

Le tout redirigé vers le réseau Ethereum grâce au bridge pour en faire des stablecoins USDC version ERC-20. Et le tour est joué…

Elrond – Prime du bug et redémarrage du Maiar DEX

Mais de toute évidence, ce n’est pas véritablement la fin de cette histoire. Car Beniamin Mincu l’affirme, « la plupart des fonds exploités ont été soit intégralement récupérés. » Et des rumeurs persistantes font état du versement possible – et très probable – d’une sorte de prime de bug (un peu tardive) au responsable de cette attaque, pour que cela soit possible. Avec en parallèle, de « nouvelles mises à niveau validées et testées » sur la journée d’hier. Et un Maiar DEX qui devrait être prochainement redémarré, car ce n’est toujours pas le cas au moment de la rédaction de cet article.

Il faudra donc attendre un post-mortem officiel du projet Elrond pour connaître les détails de ce qui n’est pas encore officiellement reconnu comme une attaque. Même si l’ensemble des indices recueillis on-chain permettent de toute évidence de confirmer ce scénario. Avec comme seules véritables interrogations, la procédure de recouvrement mise en place pour les investisseurs touchés par cette affaire. Et la date de redémarrage effective du Maiar DEX, dans une version qui permettra (enfin) de garantir une « resynchronisation en mode sans échec » jusqu’à ce que le prix de l’EGLD corresponde à celui affiché sur la plateforme Binance.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche