Ethereum: Le fork Byzantium s’est (pour l’instant) bien passé

Byzantium, première partie du hardfork Metropolis d’Ethereum et plus grande mise à niveau du réseau depuis l’année dernière.

Bien que la mise à niveau Byzantium d’Ethereum soit encore très récente, les développeurs indiquent que le fork fonctionne correctement jusqu’à présent.

S’adressant à CoinDesk, le responsable non officiel de Byzantium, Hudson Johnston, a déclaré que le succès du fork peut être attribué au “travail acharné des développeurs, des utilisateurs et des mineurs à travers l’écosystème Ethereum”.

Les changements apportés par ce fork apportent entre autre une réduction du temps de création d’un bloc (10 secondes contre 40 secondes) qui revient donc à son état d’avant l’introduction de la difficulty bomb qui augmentait petit à petit cette durée pour pousser au passage du Proof-of-Stake. En contrepartie, la récompense des blocs n’est plus que de 3 Ethers contre 5 précédemment.

Bien que l’impact sur l’infrastructure d’Ethereum sera substantiel, il semble que le réseau subisse en ce moment une période d’ajustement. Actuellement, certains blocs sont extraits en une seconde, quand d’autres prennent près d’une minute.

En outre, les blocs sont remplis de transactions relativement plus nombreuses. Ceci est une bonne nouvelle pour la scalabilité, car Ethereum peut théoriquement continuer à croître sans ralentir le réseau.

Selon le traqueur de fork Ethereum, le minage sur la blockchain pré-Byzantium a cessé, signifiant que la probabilité d’une scission de chaîne est très faible.

Dans les jours qui ont précédé ce fork, les développeurs et les opérateurs de nœuds (tels que les pools miniers) ont eu quelques difficultés de dernière minute, car des failles trouvées dans le logiciel Byzantium ont conduit à des mise à jours à répétitions. Ces problèmes ont amené les développeurs d’Ethereum à travailler 24 heures sur 24 pour qu’une version soit disponible à temps, et les opérateurs de nœuds à travailler pendant le week-end pour installer la version actualisée du logiciel.

Au moment où nous écrivons ces lignes, une grande partie des nœuds doit encore installer la mise à jour Byzantium, bien que les chiffres changent peu à peu et qu’un filet continu de nœuds procèdent au changement.

[adblockingdetector id=”5bbf1a00ae440″]

Article original: CoinDesk

Commentaires

at commodo sed libero. Praesent Nullam ut nec
Partagez
Tweetez
Partagez