Ethereum : le hard fork Shanghai, qui ouvrira les retraits des ETH stakés, prévu pour mars

Les développeurs en charge de l’évolution de la blockchain Ethereum ont fixé la date de la prochaine étape majeure. La mise à jour Shangai est prévue pour la fin février, avant son implémentation sur le réseau principal courant mars. Les utilisateurs pourront alors retirer leurs ETH déposés en staking sur la beacon chain.

09 janvier 2023 - 17:48

Temps de lecture : 2 minutes

Attendue avec impatience depuis que la blockchain Ethereum a réussi, en septembre dernier, sa transition de la Proof of Work au Proof of Stake, la prochaine mise à jour du réseau doit intervenir en mars prochain. Il s’agit du hard fork Shanghai qui va ouvrir la mise en place du service de retrait des ETH stakés (EIP 4895) depuis fin 2020 sur le contrat de dépôt d’Ethereum 2.0.

La fonction a déjà passé des tests avec succès. Mais pour s’assurer que le déploiement se fera bien à partir du mois prochain, les développeurs ont renoncé à toutes les autres EIP (Ethereum Improvement Proposals), initialement envisagées dans Shanghai et susceptibles de contrarier le processus. L’enjeu étant de privilégier la libération des jetons.

Selon les données de la fondation ETH, près de 16 millions d’ethers, soient plus de 10% de l’offre totale de l’actif, sont aujourd’hui stakés par près de 500 000 validateurs.

Quid des autres améliorations du réseau ?

Le paquet d’EIP réunis sous la dénomination EVM Object Format (EOF), qui vise à améliorer la machine virtuelle d’Ethereum (EVM), va vraisemblablement se voir repoussé à plus tard. Etape là aussi importante, et bien plus d’un point de vue technique que l’EIP 4895, car l’EOF changera la façon de gérer les smart contracts sur la blockchain.

Plus lointain car elle exige encore une somme de travail considérable pour les développeurs, l’EIP-4844 surnommée « Proto-danksharding », qui contribuera à décongestionner le réseau en le rendant plus rapide et moins cher via une modification de la structure des transactions, ne devrait intervenir qu’au 3ème trimestre 2023.

En attendant, Ethereum doit faire face à d’autres problèmes qui ont agité sa communauté depuis The Merge. En effet, du fait de sa transition, la crypto native de la deuxième blockchain de l’industrie pourrait se voir (re)qualifier en security (titre financier) plutôt qu’en commodity (marchandise) comme bitcoin, dans la catégorisation juridique qui fait âpres débats outre-atlantique.

Ethereum

Revirement de la CFTC : exit Ethereum, seul Bitcoin est une marchandise

Nathalie E. - 04 Dec 2022 - 10:28

Dans un retournement de veste manifeste, Rostin Behnam, le patron de la CFTC [...]

Lire la suite >>

Plus inquiétant encore, l’affaire Tornado Cash a mis à mal l’indépendance du réseau en révélant l’auto-censure préventive de certains validateurs qui n’ont pas attendu les régulateurs pour faire de la nouvelle version d’Ethereum un outil hautement répressif.

Ethereum

Ethereum - Résister à la censure en créant un nouveau fork ?

Hugh B. - 21 Oct 2022 - 10:30

À peine l’étape The Merge validée pour Ethereum, de nouveaux obstacles [...]

Lire la suite >>

Des solutions sont déjà en piste pour enrayer le phénomène.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche