Ethereum (ETH) annonce la mise en place imminente de sa version 2.0

 Ethereum (ETH) annonce la mise en place imminente de sa version 2.0

Il y a des échéances qui ont le goût de petites révolutions. C’est très clairement le cas du passage tant attendu à la version 2.0 du réseau Ethereum (ETH). Une réalité qui devrait permettre de régler de nombreux problèmes qui plombent l’univers des cryptomonnaies depuis des mois. Et une mise à jour en forme de test grandeur nature pour le numéro 2 de la scène crypto. Tout cela porté par une communauté qui semble être au rendez-vous.

Le réseau Ethereum a beaucoup fait parler de lui cet été. Et cela pas forcément en relation à des informations très positives. En premier lieu du fait de l’augmentation record des frais appliqués lors des transactions de ses multiples (re)jetons. Ce qui a très considérablement plombé les opérations réalisées dans le cadre de la bulle de la DeFi. Cela devenant même le problème majeur de la cryptosphère au plus fort de cette explosion.

Ce qui a fait du succès grandissant de la Money Lego un véritable problème. Cela en relation directe avec son incapacité chronique à s’adapter à l’évolution de son marché. Une scalabilité médiocre qui n’est pas le seul fait d’Ethereum, mais bien plus de la blockchain de type Proof of Work (PoW) sur laquelle il repose. Et qui devrait (enfin) être relayée au placard des antiquités de la cryptosphère. Serait-ce la fin des frais de transaction élevés sur le réseau Ethereum ? 

Ethereum passe à sa version Proof of Stake

Cette information était tellement attendue qu’elle ressemble à un véritable aboutissement. Ce n’est pourtant que le point de départ de ce que va devenir Ethereum 2.0 dans les mois à venir. Une étape en forme de première pierre vers son tout nouveau réseau de type Proof of Stake. Ce qui devrait à terme le rendre bien plus rapide et en mesure de supporter son évolution exponentielle.

Tout cela annoncé de façon officielle sur Twitter par son fondateur Vitalik Buterin. Qui comme à son habitude ne s’étale pas trop dans les détails pour aller droit à l’essentiel.

Le tout accompagné d’une publication en forme de « mise à jour rapide n°19 » (quick update) sur les spécifications de ce qui devient donc la V1 de cet Ethereum 2.0. Un document qui pourrait bien devenir historique pour cette primitive de l’univers des cryptomonnaies. Au même titre que ceux ayant accompagné le lancement du très célèbre Bitcoin (BTC).

« Pour déclencher la genèse à ce moment, il doit y avoir au moins 32 dépôts de validateurs ETH avant le 1er décembre. Sinon, la genèse sera déclenchée une fois que ce seuil aura été atteint (le cas échéant). » – ETH 2.0

Car il s’agit là de bien plus que la simple adresse de dépôt officielle d’ETH. C’est en effet un outil qui permet de générer les clés nécessaires pour effectuer des dépôts sur Ethereum 2.0 en temps que validateur. Car tout cela va désormais reposer sur un principe de staking au centre de la sécurisation et du bon fonctionnement de ce réseau.

Un lancement en forme de succès

Et les validateurs de ce réseau semblent être au rendez-vous. Une donnée importante puisqu’ils sont les mineurs 2.0 sur lesquels tout va reposer. Un nombre qui est pour le moment de 122 dépositaires uniques selon le site Dune Analytics qui fournit des données précises sur le sujet. 

Dépôts effectués pour Ethereum 2.0

Cela correspond actuellement à un montant de 18 142 ETH envoyés pour la mise en place des noeuds de ce réseau. Soit plus de 7,3 millions de dollars au cours actuel d’un ETH qui en a profité pour revenir s’installer au-dessus des 400$

Un rendement qui peut monter à 20%

Ce qui doit rapporter à ces validateurs un rendement initial de l’ordre de 15% à 20%. Cela tant que le montant en ETH bloqué est inférieur à 1 million d’unités. Un chiffre qui diminuera progressivement pour se stabiliser à 7% à mesure que le taux de participation s’approche de 5 millions d’unités ou plus. Cela selon les données publiées sur le site StakingStaked.

Rendement du staking d'ETH sur Ethereum 2.0

Une bonne manière d’inciter les investisseurs à y placer leurs fonds en ETH le plus rapidement possible. Cela afin de profiter du rendement maximal tant qu’il est disponible. Cela s’accompagne néanmoins d’un blocage sur une période encore inconnue mais d’un minimum de deux années. Jusqu’à ce que l’option de transfert nécessaire soit activée. 

Cette annonce fait l’effet d’un véritable rayon de soleil en ce mois de novembre confiné. Cela même si le règlement du problème de scalabilité ne sera pas pour tout de suite. Le tout sur fond d’une élection présidentielle américaine qui a tout de chaotique. Mais dans la lignée d’un Bitcoin (BTC) qui semble avoir entamé son bull-run tant attendu. Peut-être le signe d’un réveil des altcoins jusque là restée moribondes. Mais rien n’est moins sûr…

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181