Régulation

Tornado Cash – Arrestation d’un développeur présumé à Amserdam

12 Août 2022 - 13:30

L’affaire Tornado Cash et son inscription sur liste noire par le Trésor des États-Unis ne cessent de connaître de nouveaux rebondissements. Et le dernier en date concerne la récente arrestation d’un homme de 29 ans. Ce dernier soupçonné d’être l’un des développeurs présumés de ce site controversé de mixage de cryptomonnaies. Cela s’est passé à Amsterdam le 10 août dernier. Et l’information a été rendue publique il y a tout juste un peu plus de deux heures. Explications…

L’information émane d’une publication officielle de l’agence gouvernementale des Pays-Bas enregistrée sous le nom de Fiscal Information and Investigation Service (FIOD). Cette dernière chargée d’enquêter sur les délits financiers et membre de l’administration fiscale et douanière, sous gestion de ministère néerlandais des Finances. Raison pour laquelle elle intervient dans ce dossier inscrit dans le domaine du blanchiment d’argent et des activités financières criminelles.

Ethereum

Tornado Cash - Blacklisté par le Trésor américain, et alors ?

Hugh B. - 09 Aug 2022 - 09:00

Surveiller et contrôler le secteur des cryptomonnaies est une chimère aussi [...]

Lire la suite >>

Tornado Cash -Arrestation de l’un de ses développeurs

Car c’est très exactement ce qui est reproché au site Tornado Cash. Cela du fait de sa complaisance et de son absence de surveillance vis-à-vis de la provenance des fonds numériques qui passent par son service de mixage de cryptomonnaies. Et, dans le cadre de cette affaire, un homme de 29 ans vient d’être interpellé à Amsterdam. Ce dernier « soupçonné d’être impliqué dans la dissimulation de flux financiers criminels et de faciliter le blanchiment d’argent par le mélange de cryptomonnaies via le service de mélange décentralisé Ethereum Tornado Cash ». Oups…

« Mercredi 10 août, le FIOD a arrêté un homme de 29 ans à Amsterdam. Il est soupçonné d’être impliqué dans la dissimulation de flux financiers criminels et de faciliter le blanchiment d’argent par le mélange de cryptomonnaies via le service décentralisé Ethereum Tornado Cash. Des arrestations multiples ne sont pas exclues. Ces technologies avancées, telles que les organisations décentralisées susceptibles de faciliter le blanchiment d’argent, reçoivent une attention particulière de la part du FIOD. Toujours dans le domaine des cryptomonnaies, le FIOD représente des Pays-Bas financiers sûrs et enquête avec effet et impact. Aujourd’hui, le suspect est présenté au juge d’instruction. »

Fiscal Information and Investigation Service

Une arrestation qui fait suite au placement de Tornado Cash, depuis le 8 août dernier, sur la liste des sanctions américaines de l’OFAC. Un mandat international qui explique pourquoi son application prend actuellement forme sur le territoire des Pays-Bas. Sachant que le document de la FIOD précise que « l’enquête est menée par le parquet pour escroquerie grave, délit environnemental et confiscation d’avoirs« . Un coup dur pour l’ensemble du secteur des cryptomonnaies. Surtout si l’on considère le fait que « des arrestations multiples ne sont pas exclues ».

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche