Bitcoin – Goldman Sachs veut stabiliser son marché par noyade institutionnelle

 Bitcoin – Goldman Sachs veut stabiliser son marché par noyade institutionnelle

Le marché du Bitcoin est en train de changer radicalement de visage. Cela du fait de l’entrée en masse des investisseurs institutionnels à coup de milliards de dollars. Un mouvement d’adoption plus spéculatif qu’idéologique qui alimente en grande partie son bull-run actuel. Mais une situation qui pourrait bien à terme annuler en grande partie sa volatilité légendaire. 

L’entrée des acteurs institutionnels sur le marché du Bitcoin connaît une véritable explosion sans précédent. Un mouvement qui peut très clairement s’apparenter à du FOMO tellement les annonces se succèdent avec des montants toujours plus élevés. Et un constat qui apparaît sur le marché du BTC avec une hausse fortement soutenue depuis la fin de l’année dernière. 

Certains investisseurs se réjouissent, pendant que d’autres s’inquiètent de cette prise de contrôle d’un marché jusque là fortement réservé aux placements individuels. Et du grand écart que cela oblige à faire à un Bitcoin tiraillé entre idéologie et spéculation. Surtout si l’on considère la volonté à peine voilée de certaines structures de placements financiers d’en faire un actif bien moins volatil

Une stabilisation par noyade

L’entrée des institutionnels sur le marché du Bitcoin pourrait se comparer à une sorte de mise en couple. Mais dans une version quelque peu malsaine qui fait de sa forte volatilité de bad boy le point d’excitation initial. Pour ensuite tenter de le transformer en ce petit toutou disposé à faire ce qu’on lui demande. Mais tout en conservant ce côté rebelle qui permet de garder la flamme intacte. Bienvenue dans la romance actuelle du Bitcoin

Un fait exposé très clairement par Jeff Currie, cadre dans la banque d’investissement mondialement connue du nom de Goldman Sachs. Celle-là même qui était en train de rater le train de Bitcoin en mai de l’année dernière. Et qui a aujourd’hui un avis très précis et de spécialiste sur la question. Mais qui émane plus du côté obscur de la force. 

Ce dernier explique en effet que le BTC a besoin de plus d’argent issu de structures institutionnelles. Ce qui est selon lui le cas de tous les « marchés naissants. » Une logique qui peut paraître intéressante, si cela s’accompagne d’une poursuite de la hausse de son prix. Mais cet argent ne sera pas gratuit. Car Jeff Currie explique que cela permettrait à terme d’anéantir sa trop forte volatilité. Mais n’est-ce pas là l’un des principaux intérêts du Bitcoin ? 

« La clé pour créer un certain type de stabilité sur le marché est de voir une augmentation de la participation des investisseurs institutionnels. Et pour le moment, elle reste faible. » Jeff Currie

Un Bitcoin sans volatilité

Selon ses chiffres, seulement 1% de la quantité disponible de BTC serait en possession de structures institutionnelles. Et cela devra augmenter pour permettre de le rendre plus docile et appréciable des investisseurs en pantoufles à la recherche d’une réserve de valeur similaire à l’or. Ce que Jeff Currie appelle un « marché qui commence à devenir plus mature. » OK Boomers ? 

Il semble donc important de profiter de ce bull-run du Bitcoin en cours. Car il sera peut-être bien le dernier à permettre d’enregistrer de tels rendements. Bien que tout cela ne remette pas forcément en cause sa hausse sur le long terme. Mais dans une version plus lisse qui annulera une bonne partie des opportunités de gains que ses humeurs permettaient d’obtenir jusque là. 

Et tout comme Jeff Currie explique que la volatilité actuelle du Bitcoin « rend les prévisions très difficiles, » son avenir est actuellement bien incertain. Car il est impossible de mesurer les conséquences que pourront avoir ces entrées massives de structures institutionnelles et commerciales sur son marché en pleine mutation. Et quel sera son visage une fois qu’il aura absorbé ces fortunes qui promettent d’arriver dans les mois et les années à venir.  

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,243