Bitcoin

La SEC rejette les ajustements comptables de MicroStrategy sur ses avoirs en BTC

22 Jan 2022 - 07:28

Le gendarme boursier américain et la société de surveillance logicielle MicroStrategy, devenue davantage un fonds Bitcoin au vu de ses multiples achats, sont en désaccord quant à la façon de faire apparaître BTC dans la comptabilité de l’entreprise.

Désaccord entre la SEC et MicroStrategy sur le bilan comptable de bitcoin

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis considère que la méthode de calcul adoptée par MicroStrategy en ce qui concerne ses avoirs en BTC n’est pas conforme aux principes comptables généralement reconnus (PCGR).

Adopté par la Commission des valeurs mobilières, le PCGR implique que la valeur comptable des stocks correspond au coût historique de l’article moins la dépréciation cumulée, l’amortissement ou la moins-value. Or, et nonobstant le fait qu’aucune règle n’ait été édictée pour des actifs volatils comme les cryptomonnaies, le BTC semble entrer dans cette catégorie en tant qu’actif incorporel, MicroStrategy n’étant pas une société d’investissement.

Ainsi, sa valeur doit être enregistrée à son coût d’acquisition. Puis ajustée uniquement si sa valeur se déprécie ou diminue. En revanche, si son prix augmente, ce n’est pas à considérer tant qu’il n’est pas vendu.

L’entreprise a délibérément refusé d’appliquer cette règle, jugeant qu’elle donnait une image tronquée de l’état financier de la société. Mais la division des finances de la SEC l’a rappelée à l’ordre dans un courrier en date du 3 décembre, comme rapporté par un article de Bloomberg.

« Nous nous opposons à votre ajustement pour les charges de dépréciation du bitcoin dans vos mesures non conformes aux PCGR. Veuillez réviser pour supprimer cet ajustement dans les prochains dépôts. »

MicroStrategy a finalement déclaré que l’entreprise s’y conformerait dans ses prochains résultats trimestriels.

Heures noires pour MicroStrategy

Il n’aura échappé à personne que le marché des cryptos connaît actuellement des heures particulièrement sombres. La dégringolade semble sans fin. Logiquement, dans ce marasme ambiant, les entreprises exposées au bitcoin ne sont pas épargnées. MicroStrategy en premier lieu avec son pactole de 124,391 BTC accumulés depuis l’été 2020, soit presque 50% de sa trésorerie.

En fait, l’action de l’entreprise est doublement impactée. D’abord par son désaccord rendu public avec la SEC. Ensuite par la descente aux Enfers du marché des cryptos dont la capitalisation boursière fond comme peau de chagrin – passant de près de 3000 milliards de dollars début novembre à 1747 milliards de dollars au moment de la rédaction.

Dans un tel contexte, l’action MSTR cotée au Nasdaq est forcément malmenée. Elle a clôturé en baisse de plus de 20%, soit le plus grand effondrement intrajournalier depuis février dernier, pour finir à 363$.

Michael Saylor, le PDG de l’entreprise et évangéliste bitcoin, toujours si prompt à s’exprimer, n’a pas encore réagi sur twitter. Mais si on se fie à ses déclarations antérieures, ce n’est pas un épisode comme celui que nous traversons (pas le premier, pas le dernier !) qui modifiera sa stratégie orientée or numérique. Peut-être même a t-il profité ou va t-il profiter de la baisse du prix du bitcoin pour poursuivre sa politique d’achat. Un autre croyant notoire, le président du Salvador, lui a déjà profité de l’aubaine.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche