Bitcoin

Le nombre de BTC au plus bas sur les plateformes d’échange centralisées

27 Juin 2022 - 10:58

Le nombre de bitcoins détenu sur les exchanges centralisés (CEX) a chuté à un niveau qui n’a pas été revu depuis août 2018. Un mouvement de retrait qui manifeste une méfiance accrue vis à vis de structures qui disposent comme elles le veulent des actifs de leurs clients.

De moins en moins de bitcoins sur les CEX

Selon les informations du site de données Glassnode, seuls 2,4 millions de bitcoins seraient aujourd’hui détenus par les CEX. Une tendance à la baisse qui s’est accentuée à partir du 13 juin, au moment où le prêteur crypto Celsius a annoncé qu’il suspendait les retraits.

Image

Les utilisateurs sans doute par crainte de la contagion, ont décidé de mettre leurs actifs à l’abri. Une sage décision alors que des nouvelles de ce type continuent d’assombrir un paysage crypto déjà mal en point.

Dernier en date : l’exchange de contrats à terme crypto CoinFlex qui a suspendu tous les retraits en raison “des conditions de marché extrêmes et de l’incertitude persistante sur l’un de ses clients”. Une initiative qui suit de près une mesure similaire prise par Babel Finance à cause de « pressions de liquidité inhabituelles » liées à la situation du marché. Le courtier crypto Voyager Digital et la plateforme de jalonnement Finblox ont quant à eux opté pour une réduction drastique de leur limite de retrait quotidienne, tous deux étant exposés au fonds d’investissement Three Arrows Capital, violemment secoué depuis l’effondrement du stablecoin algorithmique TerraUSD.

Toujours détenir ses clés privées pour ne pas être le dindon de la farce

L’effet domino n’est sans doute pas fini, d’autres noms pourraient venir s’ajouter à cette liste. Aussi, la prudence reste de mise car laisser ses cryptos sur un CEX revient à déposer des actifs dans une banque sans bénéficier d’une protection (relative) garantie par l’Etat. Rappelons que les plateformes crypto se dédouanent de toute responsabilité en cas d’accident de quelque nature que ce soit. Un aspect que la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine ne cesse de rappeler. De fait, certains acteurs ont mis en place un système d’assurance ou de filet de sécurité mais à l’épreuve des faits, les conditions restent floues et insuffisantes.

Aussi, déplacer ses bitcoins vers des portefeuilles froids est une règle élémentaire que chacun doit adopter. Détenir ses clés privées est la seule façon de faire. On ne s’aventure pas dans cet univers sans ce pré-requis indispensable.

Notons enfin qu’historiquement, la baisse du nombre de bitcoins sur les CEX est un indicateur haussier. En effet, les investisseurs procèdent au retrait quand ils envisagent une hausse à moyen ou long terme du prix de l’actif. En d’autres termes, leur intention n’est plus de le vendre mais de précieusement le conserver en attente de jours meilleurs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche