Cryptomonnaies

Marché crypto – Une « peur extrême » qui affiche un niveau historique

17 Mai 2022 - 13:51

Le marché des cryptomonnaies s’enfonce dans une dynamique baissière toujours plus importante. Avec comme maître de cérémonie, un Bitcoin désormais en train de flirter avec le niveau des 30 000$. Et des investisseurs moribonds, sous le coup d’un effondrement du projet Terra qui a violemment séché plus d’un portefeuille. Car même si la période semble à l’accalmie passagère, le moral est à l’image de cet effondrement aussi prévisible que difficile à anticiper. Au point de voir l’unité de mesure Fear & Greed sombrer vers des plus bas historiques…

La question n’est plus de savoir si le marché est baissier. Mais bien plus de s’inquiéter d’une possible capitulation, dont le démarrage et l’éventualité divisent dans les rangs des investisseurs crypto. Tout cela fortement alimenté par l’effondrement de l’écosystème Terra dont les conséquences restent encore à mesurer. Et un Bitcoin positionné sur le niveau des 30 000$, aux portes de ses plus bas de l’année dernière.

Une configuration à l’origine d’un sentiment d’inquiétude sur le marché des cryptomonnaies. Avec la perspective d’une dépression de type bear out à laquelle la motivation et l’énergie des acteurs de cette économie numérique vont devoir survivre. Surtout si l’on considère que rien ne permet d’être plus optimiste pour la suite, dans l’état actuel des choses. Un sentiment visiblement partagé, puisque le Fear & Greed index pointe à un niveau historique, enregistré pour la dernière fois en mars 2020.

Fear & Greed – Une peur extrême

Le timide retour du BTC au-dessus des 30 000$ n’y aura rien changé. Le sentiment qui domine sur le marché des cryptomonnaies est à la peur extrême. Avec un indice Fear & Greed dont l’aiguille pointe aujourd’hui même sur la note de 8/100. Et depuis un mois dans le rouge plus ou moins sanglant selon les humeurs volatiles du Bitcoin. Un niveau qui n’avait plus été enregistré depuis le 28 mars 2020. Avec un marché à cette époque sous le coup d’un historique flash crash made in Covid intervenu deux semaines plus tôt. Ce qui en fait le seuil le plus bas jamais atteint pour la troisième fois de l’histoire de cet outil de mesure émotionnel du marché des cryptomonnaies (depuis février 2018).

Rien de surprenant néanmoins, si l’on considère l’état de l’économie traditionnelle et les tensions internationales actuelles. Avec un conflit en Ukraine qui permet de justifier une inflation historique, pourtant bien plus surement enclenchée par la « gestion » monétaire de la Fed. Et un coefficient de corrélation du Bitcoin au marché des actions au plus haut depuis le début de cette année.

En ajoutant à tout cela un montant record de liquidations sur le marché des contrats à terme (futures) du Bitcoin qui dépasse le milliard de dollars sur la semaine dernière. Avec 1 milliard de dollars envolés – toutes cryptomonnaies confondues – sur la seule journée du 8 mai. Autant d’éléments en faveur d’une instabilité source de stress dans les rangs des investisseurs.

Bitcoin – Entre peur extrême et opportunité d’achat

Néanmoins, cela est inscrit en toutes lettres sur le site du Fear & Greed index. « Une peur extrême peut signifier que les investisseurs sont trop inquiets. Et cela peut représenter une opportunité d’achat. » Car le Bitcoin pointe actuellement sous la borne basse de sa courbe de croissance logarithmique. C’est-à-dire, tout comme le Fear & Greed index, à un niveau rencontré uniquement à de très rares occasions au cours de son histoire. Et la perspective de points d’entrée très intéressants dans le cadre d’une stratégie d’investissement sur le (très) long terme. Le tout accompagné de cette confiance en une tendance haussière toujours intacte sur cette unité de temps (année ou décennie).

Car la dernière fois que le Bitcoin a rencontré ces niveaux, il a ensuite entamé une remontée importante. Même si cette dernière ne s’est pas faite en ligne droite ni du jour au lendemain. Et certains optimistes iront même jusqu’à dire qu’il n’a pas encore effectué le plus haut de son bullrun, censé être historiquement inscrit au-dessus de 150 000$ minimum. Alors que d’autres s’attendent à ce qu’il baisse encore. Ou en tout cas qu’il s’installe dans une période de consolidation glaciaire digne de celle qui s’est étalée entre 2019 et 2020. Mais quoi qu’il arrive une option à envisager, car acheter quand tout le monde tremble est souvent une stratégie intéressante.


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche