Stablecoins et MNBC

NEAR – Lancement imminent d’un stablecoin USN natif de son réseau

12 Avr 2022 - 09:00

La fièvre des stablecoins semble se répandre comme une trainée de poudre au sein de l’écosystème des cryptomonnaies. Et de toute évidence l’explosion se fera bien plus ressentir dans le camp des instances de régulation en train de trembler devant cet état de fait. Car ce marché de la stabilité numérique s’impose. Et cela contre législations proposées dans l’urgence et ancrage parfois chaotique – et discutable – au dollar. Au point de poser la question de la nécessité d’une version de banque centrale de cet USD, déjà considérée comme inutile. Avec comme dernier participant à cette course, la blockchain Near visiblement en train de développer sa version native USN. Et les conséquences ne se sont pas fait attendre…

Si les cryptomonnaies sont le cauchemar des instances de régulation, les stablecoins sont en train d’en devenir la crise de panique. Car ces projets de cryptomonnaies, la plupart du temps adossées au dollar, se développent à la vitesse d’une presse à impression de billets sous gestion de la Fed. Avec néanmoins deux grandes orientations distinctes. Cela entre leurs versions centralisées de types USDT et USDC et des offres décentralisées comme l’UST et le DAI. Ces derniers le plus souvent liés à une blockchain précise ou à un protocole de la DeFi.

Dans tous les cas, ce marché de la stabilité numérique est porté par une dynamique qui se conjugue à la hausse. Avec une forte augmentation de la présence de l’USDC dans le secteur de la DeFi, même sous la forme de collatéral pour le DAI. Mais comme véritable révélation depuis quelques mois, la version UST du projet Terra (LUNA) qui effectue une percée tout à fait remarquable. Tout cela au détriment du leader toujours actuel Tether (USDT). Ce dernier dorénavant à la tête de moins de 45% de parts de ce marché. Soit une chute de 20% par an enclenchée depuis 2020 (82%). Et cela ne risque pas de s’arrêter.

NEAR – Création d’un stablecoin natif USN ?

En effet, il semble que cet élan de stabilité numérique anime la création de nombreux projets au sein des tourments volatils du marché des cryptomonnaies. Car, depuis quelques jours, des rumeurs ont commencé à circuler au sujet de la mise en place imminente d’un stablecoin natif de la blockchain Near. Ce dernier identifié par le ticker USN, mais jusque là plus supposé que réel. Et les conséquences ne se sont pas fait attendre. Car à peine cette rumeur lancée le 7 avril dernier par le fondateur de Zorax Capital, le cours de la cryptomonnaie NEAR s’est envolé (presque) vers de nouveaux sommets.

« Le 20 avril, Near annoncera le lancement de son propre stablecoin algorithmique natif $USN. Cela en partenariat avec d’autres stablecoins bien capitalisés. Ils offriront un APR extrêmement attractif d’environ 20%, qui déclenchera la rotation du capital DeFi dans l’écosystème Near, siphonnant la valeur totale verrouillée d’autres protocoles alternatifs de couche 1. »

Zoran Kole, fondateur de Zorax Capital

Une hausse remarquable, alors que sur cette même période, l’ensemble du marché semblait plus décidé à pointer vers le bas. Ce qui permet au NEAR d’afficher un rendement de 27,5% sur les deux dernières semaines. Avec un prix revenu se placer à 16$ au moment de la rédaction de cet article. Et même si certaines des affirmations de Zoran Kole demandent encore à être confirmées, il semble que pour ce qui concerne la mise en place de cet USN les faits aient été validés. Car des sources jugées fiables ont affirmé qu’un stablecoin était bien en préparation. Mais sans pour autant préciser de calendrier ni de date de livraison précise.

Stablecoin USN – Entre rumeurs et certitudes

Mais plus que de simples confirmations de rumeurs, certains curieux ont été chercher des réponses concrètes. Et de toute évidence, des traces de ce stablecoin USN ont été trouvées sur la version testnet de la plateforme décentralisée Ref Finance (REF). Il s’agit dans le cas présent du plus important exchange implanté sur le réseau Near. Avec dans la partie « StableSwap » de cette version test, 1580 USN dont la part représente 0,03% des stablecoins présents, au moment de la rédaction de cet article.

Une indication qui montre également que la part représentée par le stablecoin UST n’est même pas suffisante pour apparaître dans ce classement. Alors que ce dernier a été ajouté au réseau Near à la fin de l’année dernière. Une intégration qui a aussitôt enclenché une véritable explosion du cours de sa cryptomonnaie. Cette dernière passée à cette occasion et pour la première fois au-dessus de 20$, quelques semaines plus tard. Raison probable de la motivation affichée pour développer un stablecoin natif, pour lequel il manque encore une véritable annonce officielle.

Une affaire à suivre de près. Même si les rendements de 20% affichés par Zoran Kole restent toujours à confirmer avant de céder à l’excitation. Et que la mise en place d’un stablecoin algorithmique de toute évidence décentralisé n’a rien d’une promenade de santé. En particulier lorsqu’il est question de lui offrir un ancrage au dollar solide et fiable. Cela face à un marché réputé pour son instabilité chronique. Et un secteur de la stabilité numérique au sein duquel la concurrence se fait de plus en plus forte, au fur et à mesure que de nouveaux acteurs apparaissent.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche