Bitcoin

Taro – « Bitcoiniser le dollar » en apportant des stablecoins sur le Lightning Network

06 Avr 2022 - 13:00

Les développements apportés au réseau du Bitcoin ne se sont pas arrêtés avec la disparition de Satoshi Nakamoto. Et les améliorations se succèdent afin de lui permettre de devenir cet outil décentralisé dédié aux paiements et autres transferts de valeur. Car, n’en déplaise à ses détracteurs, le BTC continue à s’imposer dans le domaine avec le soutien toujours plus important du Lightning Network. Et sa récente mise à niveau Taproot semble lui donner des ailes. Car la structure Lightning Labs vient de lever 70 millions de dollars pour lancer Taro. Avec en ligne de mire, l’intégration d’une option de paiement en stablecoins.

Même au sein de l’écosystème des cryptomonnaies, certains pensent que le Bitcoin est dorénavant dépassé. Peut-être parce qu’ils font partie de la horde de nouveaux arrivants débarqués en masse l’année dernière. Ces derniers noyés sous une multitude de réseaux et de protocoles de la DeFi qui peuvent rapidement donner le tournis. Et ne voyant dans le BTC qu’un placement à plusieurs dizaines de milliers de dollars, bien loin de sa vocation initiale de monnaie. Mais les choses ne sont pas aussi simpl(ist)es.

Car le réseau du Bitcoin enregistre des volumes de transaction toujours plus importants. Au point d’avoir dépassé des géants comme American Express l’année dernière. Et d’être envisagé, même pas ses pires opposants et peut-être un peu trop rapidement, comme une possible solution monétaire afin de contourner les sanctions internationales. Une situation qui démontre la force de sa blockchain et sa résistance effective à la censure. Avec comme solution de paiement affiliée, le Lightning Network en train de lui ouvrir la voie des stablecoins.

Bitcoin

Bitcoin - le Lightning Network pourrait compter 700M d'utilisateurs d'ici 2030

Hugh B. - 09 Oct 2021 - 09:00

La forte volatilité du marché du Bitcoin fait parfois oublier son rôle [...]

Lire la suite >>

Lightning Labs – 70M$ pour le protocole « Taro »

Le réseau Lightning Network est sans aucun doute l’une des principales révolutions apportées au réseau du Bitcoin. Car il s’agit d’un moyen mis en place afin d’effectuer des paiements de la vie courante à l’aide du BTC. Et cela avec une rapidité et un coût sans équivalent, du fait de son modèle de type layer 2. Une innovation qui permet d’en accélérer l’adoption, tout en lui ouvrant les portes d’un statut de monnaie, encore plus effectif que légal. Mais que la Sénatrice Cynthia Lummis envisage comme imminent, selon ses récentes déclarations sur le sujet. Et de toute évidence, le développement du protocole Taro pourrait bien lui permettre de « Bitcoiniser le dollar. » C’est-à-dire ?

« Aujourd’hui, nous sommes ravis d’annoncer Taro. Un nouveau protocole alimenté par Taproot pour émettre des actifs sur la blockchain bitcoin qui peuvent être transférés sur le Lightning Network pour des transactions instantanées, à volume élevé et à faible coût. Cette annonce marque un grand changement vers un réseau Lightning multi-actifs, avec la possibilité pour les devises d’être acheminées. »

Ryan Gentry, responsable développement de Lightning Labs

Cette actualité est à mettre en relation avec la structure Lightning Labs, principal laboratoire de développement associé au réseau du même nom. Et plus particulièrement à sa récente et importante levée de fonds d’un montant de 70 millions de dollars. Un cycle de financement initié afin de développer ce système de paiement associé au Bitcoin. Mais également d’accompagner le lancement de son tout nouveau projet du nom de Taro (comme le légume racine). Un protocole dont la vocation est de permettre une ouverture du Lightning Network à d’autres cryptomonnaies que le BTC. Et plus particulièrement à des stablecoins indexés sur le prix du dollar.

Taro – « Bitcoiniser le dollar » avec le Lightning Network

Il semble important de préciser que ce projet n’est pas en lui-même un stablecoin, mais plus précisément un moyen de les intégrer au Lightning Network. Tout cela rendu possible suite à la mise à jour majeure de la blockchain du Bitcoin du nom de Taproot, intervenue en novembre dernier. Car Taro est un protocole open source bénéficiant de l’ajout du principe de Merkelized Abstract Syntax Trees (MAST). L’une des trois modifications majeures apportées par Taproot. Et qui lui permet dans les faits d’intégrer les données de nouveaux actifs, afin qu’ils puissent être traités comme du BTC.

« En ce qui concerne le Lightning, tout passe par le Bitcoin. Vous faites littéralement une conversion de dollars en bitcoins, puis en dollars. Et par « dollar » j’entends un stablecoin indexé sur le prix de l’USD.« 

Elizabeth Stark, co-fondatrice et PDG de Lightning Labs

Un développement qui repose sur un constat d’une simplicité prometteuse. Car, comme le souligne Elizabeth Stark, le marché de la stabilité numérique est pour le moment fortement concentré au sein de la DeFi et des opérations de trading. Mais peu de place leur est offerte afin de devenir de véritables moyens de paiement effectifs et quotidiens. Raison pour laquelle le protocole Taro propose cette solution, afin de changer cet état de fait et amener dans le même temps le Bitcoin à « gérer des milliards. » Cette dernière annonçant dans le même temps que des acteurs importants – sans toutefois préciser lesquels – sont déjà intéressés par ce service. Et cela afin d’émettre des stablecoins sur le Lightning Network à des fins de paiement. Tout un programme !

Taro – En attente d’une « certification » BIP

Toutefois, le protocole Taro se situe pour l’instant en dehors du consensus des BOLT (Basis of Lightning Technology) qui régit le Lightning Network. Un ensemble de spécifications communes à toutes les applications de ce réseau. Mais une proposition d’amélioration Bitcoin (BIP) a été déposée par Lightning Labs, afin que le protocole puisse être construit avec l’approbation de la communauté des développeurs au sens large. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche