Solana – Guerre ouverte pour le contrôle du « standard NFT »

09 décembre 2022 - 09:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Rien ne va plus pour le réseau Solana. Ce dernier déjà pointé du doigt pour son lien trop important avec la plateforme FTX. Mais également pour ses nombreuses pannes successives, avec arrêt tout sauf décentralisé de sa blockchain. Et c’est maintenant les principaux acteurs de son marché NFT qui se livrent une guerre ouverte pour le contrôle de sa « norme« . Cela juste après avoir eu la bonne idée d’annuler le principe de droits d’auteur jusque là appliqué sur les marchés secondaires. Histoire d’une débâcle…

Chaque projet de blockchain développé au sein de l’écosystème des cryptomonnaies a une identité qui lui est propre. Et dans le domaine, le réseau Solana avait jusque là l’avantage d’être très (trop) étroitement lié à la plateforme FTX. Avec une forte tendance à ne pas trop s’encombrer de décentralisation, afin de développer ses différentes fonctionnalités et protocoles. Ce qui n’a rien de véritablement critiquable, tant qu’elle est assumée et ouvertement exposée aux investisseurs.

Puis est venu le temps du développement de son marché NFT. Au point de voir apparaître une véritable identité Solana dans ce secteur des jetons non fongibles. Avec des plateformes importantes comme le leader Magic Eden. Mais des décisions douteuses qui sont en train de ternir cette dynamique, comme le fait de rendre les droits d’auteur optionnels. Et depuis peu, une guerre fratricide pour le contrôle de son « standard NFT ».

Jetons NFT

NFT - La plateforme Magic Eden rend les droits d'auteur optionnels

Hugh B. - 17 Oct 2022 - 09:00

Le marché des cryptomonnaies se développe sur une idéologie radicalement [...]

Lire la suite >>

Solana – La guerre du « standard NFT »

Qu’est-ce que le « standard NFT » au centre de cette affaire ? Il s’agit d’une norme créée par le protocole Metaplex (MPLX) sous la forme d’un code qui détermine les caractéristiques inhérentes aux jetons non fongibles du réseau Solana. Ces dernières devant ensuite être appliquées par les plateformes de vente de NFTs et autres acteurs de cet écosystème. Une logique qui fonctionne tant que tout le monde est à peu près d’accord. Mais depuis l’initiative lancée par Magic Eden au sujet du caractère optionnel des droits d’auteur, le torchon brûle entre ces deux acteurs.

Une guerre dont la principale arme utilisée dans les deux camps est le tweet incendiaire publié sur Twitter. Le tout avec une forte tendance à tenter de rejeter la responsabilité de cette crise sur l’autre. Car d’un côté, et selon Magic Eden, le protocole Metaplex est accusé de vouloir garder le contrôle unilatéral de « sa clé de mode divin (…) au profit de ses détenteurs de cryptomonnaies MPLX ». Mais de l’autre, et selon Metaplex, Magic Eden serait en train de « mener une campagne de pression coordonnée » afin de « faire pression dans un système de gouvernance mal dégrossi pour retirer la norme des mains de la communauté ».

Jetons NFT

Opensea vs droits d'auteur - Une "approche réfléchie" qui inquiète

Hugh B. - 07 Nov 2022 - 13:30

Une tempête hivernale est en train de secouer le secteur des jetons NFT. Avec [...]

Lire la suite >>

Et le problème est complexe, car les volontés sont assez troubles dans les deux camps. En effet, le protocole Metaplex est à l’origine de ce code et du coup il détient les clés pour pratiquement tous les NFTs développés sur le réseau Solana. Mais de son côté, Magic Eden est freiné dans sa volonté de modifier certaines caractéristiques des jetons non fongibles du réseau Solana, comme les droits d’auteur. Cela du fait de la lenteur supposément volontaire de Metaplex à appliquer ses demandes dans le domaine.

Metaplex vs Magic Eden – Vers une gestion décentralisée ?

Bien évidemment le fait que le protocole Metaplex détiennent à lui seul ce pouvoir immense sur le marché des NFTs du réseau Solana pose problème. Ce qu’explique en connaissance de cause le développeur Jordan Prince, puisqu’il a activement participé à l’écriture de ce code tout en travaillant à l’époque pour Solana Labs. Ce dernier accusé par le protocole Metaplex de conspirer aux côtés de Magic Eden dans ce dossier.

« Demandez-vous ce que vous ressentirez lorsqu’ils vont tirer un missile qui gèle votre NFT sur place sans que vous puissiez faire quoi que ce soit. C’est peut-être pour votre bien, bien sûr, mais comment vous sentez-vous ? En tant que gars qui a conçu ce missile, j’ai l’impression d’être un connard. »

Jordan Prince

Finance Décentralisée (DeFi)

MakerDAO vs a16z - La DeFi en pleine guerre de décentralisation

Hugh B. - 19 Oct 2022 - 12:00

S’il y a bien une conséquence importante à la campagne de censure [...]

Lire la suite >>

Dans le même temps, le protocole Metaplex refuse purement et simplement de s’asseoir à la table des négociations mise en place par Magic Eden, avec d’autres acteurs de l’écosystème Solana. Car cette rencontre serait en fait un piège afin de tenter de lui forcer une nouvelle fois la main. Le tout afin d’imposer un nouveau modèle de gouvernance décentralisée à la gestion de ce standard NFT. Mais est-ce le but véritable ? Car Metaplex ne manque pas de rappeler qu’en août dernier Magic Eden s’était opposée à sa volonté d’ouvrir le code source de ce standard NFT considéré comme trop fermé. L’affaire est loin d’être terminée…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche