Jetons NFT

Le DAI surfe sur le succès de l’art numérique et des jetons NFT de collection

25 Sep 2020 - 15:15

Le stablecoin DAI ne cesse de se développer comme un outil majeur de la scène des cryptomonnaies. Sa décentralisation effective qui en est l’ADN le place en principal acteur de l’indépendance au sein de cette nouvelle offre non volatile de l’écosystème crypto. Une position qui favorise son adoption, en particulier dans le domaine de l’art numérique et des jetons non fongibles (NFT). 

Cette semaine a été l’occasion de la mise en lumière de l’art numérique en relation à la blockchain et à l’univers des cryptomonnaies. Le tout sur fond de jetons non fongibles (NFT) qui en forment l’ossature. Une révélation qui surfe très clairement sur le succès du jeton MEME qui inscrit cette dynamique au sein de la DeFi. 

Blok 21 oeuvre BFT de Benjamin Gentilli Christie's
Détail – Block 21

Un mouvement qui se confirme avec la mise en vente annoncée par la maison de vente aux enchères Christie’s de la première oeuvre de ce type (voir ci-dessus). Cette dernière s’intitule Block 21. Elle est associée à un jeton non fongible reposant sur la blockchain d’Ethereum (ETH)

Cela pour en garantir l’authenticité, mais également pour conserver une représentation numérique de l’oeuvre. Un projet développé par l’artiste londonien Benjamin Gentilli dans le but de promouvoir la culture blockchain au sein de l’art contemporain.

Un stablecoin à la décentralisation effective

Et au sein de ce développement en cours se trouve le stablecoin DAI. Une information mise en lumière par le protocole MakerDAO qui en est le créateur. Cela avec l’objectif initial de fournir à la Finance Décentralisée une monnaie officielle à la stabilité autonome. Un projet qui a été fortement chahuté par un cours de l’Ethereum (ETH) parfois très capricieux. Mais qui semble avoir trouvé un nouveau souffle dernièrement.


Vaut-il mieux être stable ou décentralisé ?

En effet, le DAI est récemment devenu le troisième stablecoin en termes de capitalisation boursière. Une position qui en a propulsé l’adoption jusque dans les sphères de l’art numérique et des jetons de collection non fongibles (NFT).

« Le stablecoin Dai est déjà utilisé pour acheter des NFT dans d’autres secteurs, y compris les jeux vidéo. Il correspond parfaitement à la demande des artistes, des musées et des plateformes de vente aux enchères d’art acceptant les paiements en cryptomonnaie. » – Rune Christensen, PDG MakerDAO

Le DAI au centre du marché de l’art numérique

Une réalité sur la plateforme OpenSea qui fait figure de leader dans le domaine de la vente d’objets d’art et de collection version numérique. Le DAI y est utilisé pour fixer un prix stable pour les oeuvres qui y sont vendues. En particulier lorsque ces dernières ont une valeur importante. 

« Le DAI est un composant essentiel de l’écosystème DeFi et NFT. Nous avons constaté que son utilisation est particulièrement utile lors de la tarification d’actifs de grande valeur, tels que l’art numérique et les actifs physiques. Un domaine où les fluctuations du prix d’autres devises telles que l’ETH peuvent avoir un impact important.«  – Devin Finzer, cofondateur d’OpenSea


Ethereum 2.0 plus difficile que prévu

Une intégration également présente sur la plateforme Foundation. Cette dernière offre la possibilité de monétiser le travail des artistes, y compris sous la forme de pré-ventes pour en financer la réalisation. Une solution de smart contract leur permet de vendre leurs oeuvres, mais aussi de conserver un droit de commission automatisé sur les transactions ultérieures de ces jetons NFT. 

« La Fondation veut définir le concept de bourse culturelle. Nous aimons la façon dont DAI est ouvert, transparent et juste – des valeurs qui s’alignent profondément avec l’espace culturel. » – Kayvon Tehranian, fondateur de Foundation

Un marché en plein développement qui accompagne l’ascension actuelle du multi-collateral DAI vers de nouveaux sommets. Sa capitalisation boursière dépasse actuellement les 900 millions de dollars, contre 130 millions au mois de juin dernier. Soit une hausse de près de 600% qui propulse de nouveau MakerDAO en tête du classement des protocoles de la DeFi du site DefiPulse.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche