Cryptomonnaies

Un nouveau géant bancaire dans le bain crypto

08 Avr 2021 - 18:44

Le géant bancaire américain State Street Corporation, qui gère plus de 3000 milliards de dollars d’actifs, se lance dans la cryptomonnaie en acceptant de fournir son infrastructure de trading à une nouvelle plateforme institutionnelle de négociation crypto.

State Street fournisseur de technologie pour le trading de cryptomonnaies

Presque aussi ancienne que son aînée BNY Mellon, qui a déjà annoncé le lancement d’un support dédié aux cryptomonnaies pour l’année à venir, State Street, fondé en 1792, s’apprête aussi à s’engager dans l’univers des actifs numériques. Plus précisément, c’est sa filiale Currenex qui va mettre à disposition sa technologie de trading pour permettre à la société londonienne de cryptographie Puremarkets, de l’utiliser pour négocier des cryptomonnaies sur sa nouvelle plateforme Pure Digital.

Currenex est ravi de tirer parti de notre expérience et de notre expertise sur le marché des changes et des actifs numériques pour fournir à Pure Digital une technologie et une infrastructure robustes pour cette initiative passionnante de négociation de devises numériques.»David Newns, responsable mondial des services d’exécution pour GlobalLink à State Street

David Newns, responsable mondial des services d’exécution pour GlobalLink à State Street

Des banques de plus en plus impliquées

Dans un communiqué publié ce jeudi, Pure Digital décrit la future plateforme comme un marché de gré à gré (OTC) à haut débit entièrement automatisé, avec livraison physique et garde bancaire. Les clients visés sont des banques de premier plan. State Street compte bien aussi l’utiliser car à l’image des Morgan Stanley, Goldman Sachs ou BNY Mellon longtemps méfiantes qui ont opéré un virage à 180 degrés, l’implication dans les cryptomonnaies semble aujourd’hui incontournable.

« Toutes les banques se réveillent avec la crypto et ne peuvent plus l’ignorer.  Soit elles trouvent un moyen de s’impliquer et de fournir des services pour répondre à la demande des clients, soit elles commenceront à perdre de leur pertinence avec le temps.»

Lauren Kiley, PDG de Pure Digital

La plateforme de trading devrait voir le jour à l’été 2021.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche