Finance Décentralisée (DeFi)

YFI, FTM, SOLID… Effondrement au sein de la DeFi suite au départ d’Andre Cronje

07 Mar 2022 - 09:39

La DeFi est cette économie décentralisée prétendument hors de tout contrôle et de toute manipulation. Un bel emballage théorique qui cache de nombreuses failles, et pas uniquement dans ses protocoles aux codes parfois hasardeux. Car ce petit univers de la finance version cryptomonnaies connait de nombreuses mutations, depuis son essor enclenché il y a tout juste quelques années. Mais également l’émergence de figures (trop) emblématiques portées par l’essor de projets aux rendements à peine croyables. Avec parmi eux Andre Cronje, fondateur du célèbre Yearn Finance (YFI) et récent démissionnaire surprise de toutes ses contributions en cours…

Mais qui peut bien être ce Andre Cronje dont le secteur de la DeFi ne cesse de parler depuis hier ? Et pourquoi donner une telle importance à une seule personne, dans un secteur pourtant réputé décentralisé ? Deux questions essentielles pour comprendre la véritable, et parfois problématique, dynamique actuelle de cet écosystème. Entre développements internes incessants, soupe aux profits indigeste et guerres de protocoles en mode multi-chain.

Cours FTM -Fantom

Mais avant d’aller plus en avant, voici une bonne raison de capter l’attention des investisseurs dubitatifs face à cette « actualité » un brin consanguine. Car l’annonce du départ de l’emblématique Andre Cronje pourrait servir de mesure de la décentralisation appliquée aux nombreux protocoles sur lesquels il travaillait. Avec comme conséquence directe, l’effondrement enregistré hier par des cryptomonnaies importantes comme le YFI (-15%) ou le FTM (-25%). Mais également de nouveaux venus du réseau Fantom comme le SOLID (-70%) ou le OXD (-76%).

Bug de Convex Finance vs Andre Cronje ?

Cette affaire avait déjà débuté la semaine dernière, suite à la disparition remarquée et inhabituelle d’Andre Cronje des radars internes de la DeFi. Et cela alors même que de nombreux projets en cours de déploiement sur le réseau Fantom (FTM) attendaient sa touche finale. Avec en première ligne, la plateforme Solidly (SOLID) autour de laquelle s’organisait une sorte de nouvelle Curve war. Le tout basé sur une tokenomics imbuvable aux multiples ramifications et NFTs, avec dans ses fondations le site 0xDAO et sa cryptomonnaie OXD. Mais un bug dans les smart contracts du protocole Convex Finance (CVX) du réseau Ethereum est venu perturber cette frénésie créatrice. Et c’est le drame…

Finance Décentralisée (DeFi)

"Curve War" - Guerre de protocoles et détournement de votes communautaires

Hugh B. - 19 Jan 2022 - 09:00

L’univers des cryptomonnaies est une expérimentation en temps réel du [...]

Lire la suite >>

Car le protocole Convex Finance est au centre de la Curve war mise en place par Andre Cronje, en parallèle (ou contre) la tokenomics de la plateforme Curve (CRV). Avec comme ambition de centraliser la détention de jetons CRV, afin de détourner les votes communautaires en faveur de toujours plus de rendements pour ses membres. Mais un bug est intervenu dans son smart contract, permettant « de réclamer plus de récompenses cvxCRV » que celles qui avaient été effectivement gagnées. Ce qui a entraîné la nécessité d’en redéployer un nouveau et, pour ce faire, de débloquer l’intégralité des fonds impliqués.

Mais le véritable problème est que cette procédure a également remis les compteurs à zéro. C’est-à-dire que les utilisateurs de Convex Finance doivent de nouveau attendre 16 semaines avant de pouvoir recommencer à toucher les récompenses dont ils bénéficiaient déjà. Résultat : une baisse de plus de 10% enregistrée par le CVX en seulement quelques heures. Et peut-être bien la goutte d’eau qui a fait déborder Andre Cronje.

Andre Cronje « clôture le chapitre » DeFi

Car c’est très exactement suite à cette actualité qu’un message énigmatique est apparu hier sur Twitter. Ce dernier publié par son partenaire Anton Nell et annonçant son retrait et celui d’Andre Cronje de toutes leurs affaires en cours au sein de la DeFi. Cela afin de « clore le chapitre des contributions » apportées à cet écosystème. Et avec comme date butoir le 03 avril prochain, afin de terminer les développements en cours des 25 applications sous tutelle plus ou moins directe de ce binôme. C’est-à-dire, pour les plus importantes : Yearn Finance (YFI), Keep3r Network (KP3R), le protocole Multichain (MULTI), et le tout nouvel exchange Solidly (SOLID) du réseau Fanfom.

Une liste publiée par Anton Nell qui a eu pour effet immédiat de précipiter l’effondrement de chacune des cryptomonnaies en lien à ces différents projets. Avec des chutes inégales en fonction de l’ancienneté et de la force des protocoles concernés, comprises entre -15% pour le YFI et -70% pour le SOLID. Car de toute évidence, il ne s’agit pas d’un simple et énième accès de colère…

« Contrairement aux précédents accès de rage de type « construire dans la DeFi pue », il ne s’agit pas cette fois d’une réaction instinctive à la haine reçue. C’est une décision murit depuis un certain temps maintenant. Merci à tous ceux qui nous ont soutenu au cours des dernières années.« 

Anton Nell

Il faut bien admettre que la communauté du secteur des cryptomonnaies n’est pas toujours tendre, en particulier sur Twitter. Avec ses hordes de haters, toujours prompts à critiquer sans jamais appliquer à eux-mêmes le respect qu’ils exigent. Mais dans le même temps, Andre Cronje a depuis quelques années imposé une très forte empreinte sur cet écosystème. Et son importance – volontaire ou subit – a bien souvent orienté certaines dynamiques internes, au point de voir émerger un véritable empire DeFi digne des géants actuels d’Internet.

Ce retrait n’est donc peut-être pas aussi négatif que le cours de certaines cryptomonnaies semble l’indiquer. Car moins d’Andre Cronje pourrait bien conduire à plus de décentralisation et d’autonomie pour ses nombreux projets, si toutefois ils lui survivent. Mais il ne fait aucun doute que son énergie risque de manquer à l’écosystème de la DeFi.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche