Plateformes d'échanges

Binance – KYC obligatoire en Europe sous forme de Soulbound Tokens ?

02 Août 2022 - 12:00

La plateforme Binance semble bien décidée à devenir un bon élève dans le domaine de la réglementation des cryptomonnaies. Avec la récente mise en place d’une politique interne de séduction active vis-à-vis des instances de régulation. Tout cela porté par des ambitions européennes en train de se concrétiser dans la plupart des pays soumis à la mise en place du projet de loi MiCA. Raison pour laquelle l’exchange vient d’avertir ses utilisateurs locaux que le KYC intégral devient obligatoire pour profiter de ses services. Et – peut-être histoire de faire passer la pilule – cela pourrait prendre la forme innovante d’un SoulBound Token.

La logique de réglementation de l’univers des cryptomonnaies pourrait se résumer à la dynamique récemment mise en place par Binance. Car plus sa plateforme se plie afin d’entrer dans les cases des instances de régulation et moins ses services deviennent accessibles. Une stratégie censée répondre aux exigences de protection de ses utilisateurs. Mais qui ressemble bien plus à une prise de contrôle gouvernementale au centre de laquelle la sécurité des fonds numériques déposés devient plus que douteuse.

Avec au centre de cette situation la question récurrente de la délégation des clés privées, seules preuves de la détention effective des cryptomonnaies. Et depuis hier, la mise en place d’une exigence renforcée au sujet de l’identification de ses utilisateurs européens à l’aide du fameux Know Your Customer (KYC). Cela en parallèle – hasard de calendrier ? – de l’annonce du déploiement de SoulBound Tokens sur la BNB Chain, afin de simplifier cette procédure ingrate. Mais qu’est-ce que cela va changer pour les utilisateurs au final ?

Binance – KYC intégral obligatoire en Europe

Le réveil est un peu désagréable pour les utilisateurs européens de la plateforme Binance. En effet, l’exchange vient de se fendre d’un mail, afin de rappeler la nécessité de passer un KYC complet avant le vendredi 30 septembre 2022. C’est-à-dire la procédure intégrale, avec photo ingrate qui fonctionne une fois sur cinq devant la caméra de son ordinateur et pièce d’identité à jour. Cela suite à ce qui est présenté comme une « mise à jour de nos exigences en matière de sécurité et de conformité pour respecter et aller au-delà des dernières exigences réglementaires de l’Union Européenne« . Chacun appréciera selon sa sensibilité personnelle la mention « et aller au-delà » qui fait définitivement froid dans le dos. Et c’était sans compter sur les menaces qui suivent…

« Malheureusement, si vous n’avez pas réussi à terminer ce processus de vérification d’ici le vendredi 30 septembre 2022, vous ne pourrez plus bénéficier des services Binance que vous appréciez tant : dépôt, trading et retraits illimités. Si vous ne finalisez pas le processus de vérification, nous devrons restreindre votre compte aux retraits uniquement. »

Binance

Mais cela n’est pas tout. Car dans le cadre de la modification annoncée de ses conditions générales d’utilisation (CGU), certains points deviennent carrément flippants. Ces derniers mis en évidence par le compte Twitter DocMarmott, dans une thread publié hier sur le sujet. Avec, par exemple, la suspension et le gel possible des actifs « pour quelque raison que ce soit ». Tout en précisant que l’on comprend bien (ah bon ?) que « Binance France n’a pas à fournir de raison pour une telle suspension ou un tel blocage ». Bienvenue dans l’air des exchanges bancaires… Avec une mention spéciale pour les recours collectifs rendus impossibles une fois cet « accord » signé par l’utilisateur.

Plateformes d'échanges

Binance - Face à un recours collectif suite à l'effondrement du stablecoin UST

Hugh B. - 14 Jun 2022 - 15:00

Décidément, les répercussions liées à l’effondrement du stablecoin [...]

Lire la suite >>

Sachant que dans les faits, tout compte non confirmé dans les 10 prochains jours (très loin du 30 septembre initialement annoncé) verra ses services restreints au minimum. C’est-à-dire l’impossibilité de déposer des devises « pour cause de non-conformité à la réglementation ». Le blocage dans un délai de 20 jours de la carte Binance, pour ceux qui la possèdent. Et enfin, au bout de 60 jours, l’unique possibilité d’effectuer des retraits pour déménager ailleurs. Quel beau programme !

Binance – Une identité basée sur des SoulBound Tokens

Dans le même temps, une autre branche de Binance, plus portée sur l’innovation, annonce la mise en place d’un KYC agrémenté de l’option SoulBound Tokens (SBT). Ces cryptomonnaies d’un nouveau genre, récemment décrites par Vitalik Buterin comme la solution Web3 appliquée à l’identité numérique. Et, dans le cas présent, une initiative lancée sur la BNB Chain anciennement affiliée à l’exchange. Avec comme nom de code : Binance Account Bound (BAB). Et comme vocation, la certification d’une adresse ou d’un portefeuille comme appartenant à une personne physique identifiée sur Binance. Mais dans un premier temps uniquement accessible sous la forme d’une version pilote, pour les utilisateurs de son application mobile.

« Binance est sur le point d’émettre « Binance Account Bound (BAB), le tout premier Token Soulbound (SBT) construit sur BNB Chain. Ces jetons seront affichés sur les portefeuilles des utilisateurs pour souligner qu’ils ont réussi le KYC. Le jeton certifiera en effet le statut vérifié de l’utilisateur sur Binance et sera disponible pour une utilisation par des protocoles tiers. Il n’est pas transférable et ne peut être révoqué ou annulé que par l’utilisateur en question, car il s’agit d’un jeton unique qui ne peut être frappé qu’à la fin du KYC. »

Binance

Hasard de calendrier, ou tentative de faire passer la pilule du KYC obligatoire, cette initiative a tout d’une véritable innovation. Car elle pourrait permettre de lier une personne physique à une adresse, sans pour autant dévoiler les données contenues afin de rendre cela possible. Mais également de pouvoir se connecter à des protocoles qui exigent le passage d’un KYC sans avoir à le faire, puisque l’identité est déjà confirmée sur Binance à l’aide du SoulBound Token.

Jetons NFT

SoulBounb Token (SBT) - Une "preuve d'humanité" numérique version Web3

Hugh B. - 04 Jul 2022 - 09:00

Les possibilités de développements et de cas d’usage en relation aux [...]

Lire la suite >>

Bien évidemment, le fait que Binance soit l’entité censée gérer ces identités numériques n’a rien de véritablement rassurant, surtout compte tenu de la tendance actuelle. Mais ces SBT vont sans aucun doute devenir la norme dans le secteur des cryptomonnaies. Cela en grande partie afin de lutter contre les dérives récurrentes mises en place au sein de la DeFi, sous couvert d’une liberté dévoyée. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche