Bitcoin

Bitcoin – Outil anti-censure au service du convoi de la liberté canadien ?

15 Fév 2022 - 16:13

Ce n’est pas en fonction des plus hauts historiques de ses bullruns cycliques que l’on mesure la force effective du Bitcoin. Car sa mise en place répond à des préoccupations bien plus idéologiques, en relation directe à la liberté monétaire. Une douce utopie pour les investisseurs sécurisés par des monnaies stables, même si leurs valeurs sont dorénavant plus théoriques qu’étalonnées. Mais une véritable révolution en marche pour permettre d’échapper à la censure et au contrôle exercé par les gouvernements. Avec comme dernière démonstration, le convoi de la liberté au Canada.

Personne n’a véritablement l’impression de vivre dans une prison avant de se cogner à ses murs. Car c’est uniquement une fois face à cet obstacle que les outils développés pour s’en échapper prennent tout leur sens. Une réalité à l’origine de l’adoption du Bitcoin comme monnaie dans de nombreuses zones géographiques. Là où la version FIAT officielle utilisée localement n’est pas synonyme de liberté. Mais depuis peu, également dans le cadre de mouvements contestataires sous le coup de répressions gouvernementales.

Un fait constaté au sein des multiples convois de la liberté en train d’émerger un peu partout dans le monde. Avec comme point de départ, une initiative née au Canada en ce début d’année. Cette dernière ayant trouvé comme moteur, des campagnes de financement participatif dont les montants ont rapidement été comptabilisés en millions de dollars. Mais les fonds ont en grande partie été gelés par les plateformes concernées. Et cela pour des raisons officielles de « non conformité » à leurs conditions générales. Pour être finalement reversés à des donateurs sous le choc…

Convoi de la liberté – Bitcoin vs comptes bancaires

Une situation à l’origine de la mise en place d’autres campagnes, sur des plateformes différentes. Mais également d’une levée de fonds d’un nouveau genre, puisqu’elle s’effectue cette fois sous la forme de Bitcoin. Une opération menée via la plateforme Tallycoin. Et dont l’objectif de 21 BTC a déjà été dépassé en fin de semaine dernière, soit un peu plus de 920 000$ à son cours actuel. Le tout destiné à l’approvisionnement en carburant et en eau des camionneurs au centre de ce mouvement de protestation. Et un pactole impossible à geler, saisir, bloquer ou réprimer de la part du gouvernement canadien. Ce dernier bien décidé à durcir son offensive.

Bitcoin

Bitcoin - le Lightning Network pourrait compter 700M d'utilisateurs d'ici 2030

Hugh B. - 09 Oct 2021 - 09:00

La forte volatilité du marché du Bitcoin fait parfois oublier son rôle [...]

Lire la suite >>

Car une récente annonce officielle vient d’exposer la volonté du premier ministre Justin Trudeau de déclencher la Loi sur les mesures d’urgence. Cette dernière présentée comme « limitée dans le temps » et avec des conséquences « raisonnables et proportionnées » encore inconnues. Mais l’assurance de ne pas voir s’effectuer un déploiement de l’armée. Et une autre conséquence moins impressionnante, mais pourtant bien plus efficace : la possibilité de geler les comptes personnels de toute personne liée aux manifestations. Et cela sans même avoir besoin d’une ordonnance du tribunal.

Cryptomonnaies vs financement du terrorisme

Une décision sans précédent, dont le but exposé par la vice-première ministre Chrystia Freeland est sans équivoque : « Il s’agit de suivre l’argent. » Avec en parallèle, la mise en place d’un élargissement des règles canadiennes sur le « financement du terrorisme. » Un rapprochement dont la récurrence politique finit par lasser. Cela afin de s’octroyer une capacité d’intervention et de contrôle plus importante sur les transactions effectuées en cryptomonnaies et les plateformes de financement participatif. Le ton est donné !

Cryptomonnaies

Tether (USDT) revendique le statut de monnaie suite à son adoption par un gouvernement en exil

Hugh B. - 18 Dec 2021 - 09:00

L’essor des cryptomonnaies stables de type stablecoins hante les pires [...]

Lire la suite >>

Est-ce une décision justifiée ou totalitaire ? Cette distinction sera laissée à l’appréciation de chacun. Mais il ne fait cependant aucun doute que l’utilisation du Bitcoin – et des cryptomonnaies – trouve sa véritable raison d’être dans ce type de situations. Cela sous la forme d’une monnaie numérique apolitique. Et dont la vocation première est d’échapper au contrôle des gouvernements et des puissances mondiales. Avec comme dernier exemple en date, la levée de 15 000 ETH effectuée en seulement quelques jours par la structure décentralisée AssangeDAO. Une opération à l’origine d’un « collectif de cypherpunks qui se bat pour la libération de Julian Assange. »

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche