Bitcoin

Enième achat de BTC pour MicroStrategy qui affiche un bilan mitigé au 4ème trimestre 2021

02 Fév 2022 - 10:58

660 bitcoins supplémentaires pour MicroStrategy portant ses avoirs à 125 051 BTC

Comme attendu MicroStrategy, sous l’impulsion de son PDG Michael Saylor, devenu depuis l’été 2020 évangéliste d’un bitcoin ripoliné façon actif financier de réserve, a profité de la baisse du prix du BTC. La société, dont on oublierait presque l’activité première, consacrée à l’édition de logiciels d’informatique décisionnelle, a effectué en toute fin d’année un achat de 660 bitcoins supplémentaires pour 25 millions de dollars, soit un prix moyen de 37 865 dollars par unité.

Au 1er février, selon le dépôt effectué auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), la société est donc détentrice de 125 051 BTC acquis pour un montant moyenné de 30 200 dollars l’un.

Si MicroStrategy reste fidèle à sa politique d’achat consistant en une sorte de DCA (achat régulier de bitcoins pour en lisser le prix d’entrée), sa dernière acquisition semble relativement modeste au regard de ses précédentes emplettes. Emplettes qui ont pu grimper, comme en novembre, à plusieurs milliers d’unités.

Un politique d’achat de BTC plus prudente ?

Signe peut-être d’une prudence notable face à un ralentissement du marché qui a peu ou prou entraîné une baisse du prix de l’action de l’entreprise qui a chuté d’environ 34 % au cours du mois dernier. Entreprise devenue littéralement un fonds Bitcoin à elle toute seule. En effet, au vu du nombre de BTC accumulés et comme les y invite Michael Saylor, les investisseurs désireux de s’exposer à la première cryptomonnaie ont la possibilité d’investir dans les MSTR. Une alternative moins coûteuse que les ETF à terme Bitcoin selon lui.

Rappelons qu’il n’y a pas que ces ETF estampillés SEC comme possibilité d’investissement, d’autres produits boursiers reposant sur un panier d’actions d’entreprises détenant du BTC dans leur bilan ou générant des revenus à partir de lui, existent. Ainsi, l’ETF de Melanion Capital négocié sur la place de Paris ou le fonds Volt Equity aux Etats-Unis. Des produits dans lesquels MicroStrategy trône en bonne place aux côtés de sociétés minières ou de Tesla qui s’est contentée, après une vente de 10% de ses avoirs début 2021, de conserver son bag de bitcoins.

Un 4ème trimestre mitigé pour MicroStrategy

Mais la stratégie d’achats réguliers de BTC n’est pas sans risque. Ainsi, la société qui vient de publier ses résultats du quatrième trimestre 2021, déclare 146,6 millions de dollars de dépenses de dépréciation liée au bitcoin. Sur l’ensemble de l’année, les charges de dépréciation ont atteint 830,6 millions de dollars alors qu’en 2020, elles n’étaient que de 70,7 millions de dollars. De fait, alors que l’entreprise a dépensé 3,8 milliards de dollars pour acheter des bitcoins, ses avoirs pour 2021 ne sont plus que de 2,9 milliards de dollars, soit une charge de dépréciation cumulée de 901 millions de dollars.

En dépit de son opposition à des règles comptables peu adaptées de son point de vue à un actif tel que le bitcoin, MicroStrategy semble s’être conformée à la méthode de calcul préconisée, ordonnée plutôt, par la SEC. A savoir, enregistrer la valeur du BTC à son coût d’achat et ne l’ajuster dans le bilan comptable que si le prix s’est déprécié. Son augmentation éventuelle ne pouvant en revanche être considérée tant que l’actif n’a pas été vendu.

Quel avenir pour MicroStrategy ?

Lors de l’appel aux résultats, Phong Le, le directeur financier de l’entreprise, a prévenu qu’il s’attendait à un premier trimestre 2022 encore moins florissant. Mais loin d’abandonner le duel comptable avec la SEC, MicroStrategy continuera de chercher en concertation avec d’autres sociétés, à élaborer « un cadre comptable plus approprié pour les actifs numériques ».

Quant aux inquiétudes concernant les dettes contractées pour ses achats répétés de bitcoins, l’entreprise se veut rassurante. Phong Le a affirmé que la société pourrait résister à tous les vents contraires car les premières échéances n’arriveront qu’en décembre 2025.

De fait et sans surprise, la détention de bitcoins au bilan reste et restera une priorité pour MicroStrategy qui pense néanmoins maintenant à rentabiliser son investissement. Cependant, l’expansif PDG n’a pas encore précisé les options possibles. Elles le seront sans doute très vite pour rassurer les investisseurs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche