Le marché des ICO en chute libre (de 2017 à 2019)

Le monde de la crypto se crispe au vu des chiffres des derniers mois. Les ICO connaissent une baisse inquiétante. Le marché a pourtant connu une croissance phénoménale depuis 2017.   

L'année 2019 et le début 2019 ont été plutôt mouvementés pour les cryptomonnaies. L’engouement pour les Initial Coin Offerings (ICO) a baissé de près de 95% durant les 10 derniers mois selon une étude publiée par Coinschedule.

Les ICO : un marché qui connaît une chute vertigineuse !

Le marché des ICO connaît une forte baisse depuis plusieurs mois. Le mois de janvier 2019 n’y a pas échappé. Source de l’image : pixabay

En janvier 2019, les startups ICO ont levé moins de 300 millions de dollars. Ils avaient pourtant atteint le chiffre astronautique de 5,8 milliards en mars 2018. La nouvelle année a donc commencé avec des tendances baissières sur le marché en ce qui concerne les levées de fonds en cryptoactifs. En effet, 424 ICO ont seulement généré 6 millions de dollars. Moins de 50 ICO ont été lancés lors de la première semaine de l’année.

En fait, les chiffres n’ont jamais été aussi faibles depuis 2017. D’après la plateforme Icobench, 600 ICO ont été complétés lors du quatrième trimestre de 2018, mais le capital collecté durant ce trimestre a également connu une forte baisse, celle-ci se chiffre à près de 400 millions de dollars.

Une frénésie du marché qui précède la chute

L’année 2018 a pourtant connu un grand nombre de projets de vente de coin numérique avant que l’hécatombe ne commence.  Source de l’image : pixabay

L’année 2018 a pourtant connu un grand nombre de projets de vente de coin numérique avant que l’hécatombe ne commence.  Source de l’image : pixabay

Il semble que la baisse drastique qu’ont connue les cryptomonnaies comme le Bitcoin (BTC) ou l’Ethérum (ETH) durant l’année 2018 ait grandement impacté le marché des ICO. Les données de Coinschedule montrent que les mois de mars et juin 2018 sont ceux qui ont été les plus prolifiques pour les ICO. En effet, ces deux mois ont vu des levées de fonds de plus de 4 milliards de dollars.

Le site internet Coinschedule fait son top 10 des plus grands ICO. EOS se place en tête avec ses 4,1 milliards de dollars. Les deux pré-ventes du jeton Telegram suivent avec ses 1,7 milliard de dollars. Le Petro de l’État vénézuélien obtient la troisième place avec ses 735 millions de dollars selon Caracas.

Durant le premier mois de la nouvelle année, les ICO ont pourtant attiré 70% de capitaux supplémentaires comparativement à janvier 2017. En comparaison avec l'avant "bulle cryptographique de 2017", les chiffres restent donc très importants. Qui plus est, de nombreux pays interdisent encore les ICO ou les régulent très strictement. Par exemple, la Corée du Sud interdit toujours les levées de fonds en cryptos.

Le crowdfunding Blockchain pourrait représenter une menace sérieuse pour les ICO

Avec les baisses en fin 2018 et en ce début d’année 2019, les ICO pourraient bientôt sentir dans leur dos le souffle du crowdfunding (financement participatif). Avec près de 34 milliards levés à ce jour, l’industrie du crowdfunding pourrait atteindre les 300 milliards à l’horizon 2025. Hormis les sommes recueillies, le financement participatif permet aux fondateurs d’avoir accès au capital et de favoriser la création d’emploi.

Il faut toutefois noter qu’environ 78% des campagnes participatives n’atteignent pas leur objectif. Toujours est-il que le crowdfunding, tout comme les ICO, doit jouir de la confiance de la communauté pour susciter l’engouement des participants. L'état du marché général des cryptomonnaies peut être un catalyseur ou un frein à une levée de fonds en cryptoactifs.

Suivez-nous !

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

11 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger