Blockchain

Polkadot – Une explosion du DOT pourrait bien être imminente

05 Mai 2021 - 09:00

De nombreux projets de blockchains sont en train de voir le jour actuellement. La plus grande partie d’entre elles axées sur une volonté de remédier aux problèmes ou de remplacer le réseau Ethereum. Une dynamique qui prend des formes plus ou moins amicales vis-à-vis de ce dernier. Et qui de déclinent entre le copié/collé à peine amélioré ou la véritable innovation d’envergure. Et c’est très clairement dans cette dernière catégorie que se trouve le projet Polkadot (DOT).

Cet article débute par une actualité qui contraste avec son introduction. Car c’est actuellement un retard sur sa feuille de route qu’accuse le projet Polkadot. Mais cela n’a rien de nouveau dans le domaine, surtout lorsqu’il s’agit de ce genre de déploiement d’envergure. Et lorsque l’on se réfère à la DeFi, l’idée de prendre son temps – et du retard – pour bien faire les choses est plutôt rassurante. Car la précipitation n’est que très rarement synonyme de qualité suffisante pour assurer la suite des événements.

Et c’est au niveau du déploiement de ses parachains que le projet Polkadot semble rencontrer quelques difficultés. Une étape présentée comme primordiale qui devait intervenir durant le premier trimestre de cette année. Et la seconde plus importante depuis le lancement de son mainnet effectué il y a moins d’un an. Car cela enclenchera le développement possible et effectif d’applications décentralisées (dApps) au sein de son écosystème. Et la mise aux enchères de ces emplacements aux plus offrants.

Les enchères de parachains

Cette mise aux enchères de partitions des réseaux Kusama et Polkadot est l’un des points centraux du développement de ce projet. Cela en premier lieu car il va ouvrir les portes de cet univers à des acteurs qui n’attendent que de pouvoir acquérir ces espaces pour y implanter leurs services. Certains d’entre eux sont déjà connus. Et parmi eux figurent les projets Acala de financement décentralisé et Moobeam avec ses smart contracts compatibles avec le réseau Ethereum. Ou encore Kilt et son offre de gestion d’identification décentralisée appliquée au Web 3.0.

« Avant d’être activées par la gouvernance du réseau Polkadot, les parachains seront testées et optimisées à la fois sur les réseaux de test et sur Kusama. Une fois que le code aura été entièrement testé, audité et comparé, et que les parachains fonctionneront correctement sur Kusama, la gouvernance de Polkadot pourra les activer. Ce qui initiera le début des enchères de location. Les parachains seront vendues aux enchères une par une, chacune d’entre elles durant environ deux semaines. » – RoadMap Polkadot

Polkadot - Une explosion du DOT pourrait bien être imminente

Pour le moment aucune date de lancement de ces enchères n’a encore été fixée. Une conférence est prévue les 19 et 20 mai prochains pour présenter le projet et les avancées effectuées. Peut-être que cet événement sera l’occasion d’en savoir plus. Car un autre point d’importance accompagne la mise en place de cette étape. Et cela concerne une hausse possible et mécanique du prix de la cryptomonnaie DOT.

Le DOT en attente de décollage

Car un autre point accompagne la mise en place de ces enchères. Cela en partie du fait que ces dernières seront effectuées selon le procédé de « la bougie. » Une technique apparue au XVIe siècle qui implique de ne pas donner de date ni d’heure de clôture de chaque vente. Cela afin d’inciter les enchérisseurs à proposer immédiatement le montant maximum qu’ils souhaitent mettre dans l’aventure. Et d’échapper à la pratique du « sniping » qui consiste à attendre le dernier moment pour remporter l’enchère à un coût souvent bien plus bas.

« La concurrence, en particulier pour les premières ventes aux enchères sur Kusama et Polkadot, devrait être assez intense. Parce que des enchères compétitives dès leur lancement sont généralement attendues. Et je doute que les projets soient sérieusement déçus, d’autant plus qu’il y aura un nouveau créneau ouvert toutes les deux semaines sur lequel soumissionner. » – Peter Mauric, Parity Technologies

Cours Polkadot DOT

Alors pourquoi ces ventes seraient-elles avantageuses pour le prix du DOT ? Tout simplement car elles devront se faire en utilisant uniquement cette cryptomonnaie ou son homologue KSM dédiée au réseau Kusama. Et que toute obtention d’un bail sur ces parachains implique le blocage obligatoire de ces fonds durant toute sa période de validité. Processus qui supprimera de fait une part supposément importante de l’offre en circulation de DOT et de KSM et en restreindra l’offre. Ce qui est bien souvent le synonyme mécanique de l’enclenchement d’une hausse.

Quel impact sur le DOT et le KSM

La cryptomonnaie KSM a été lancée en septembre 2019, soit presque un an avant le DOT. Et elle se trouve actuellement à la tête d’une hausse de presque 9000% à son ATH de 570$ environ et en YTD. Le tout avec un prix qui vient de rebondir sur le support des 400$ et se place à 435$ au moment de la rédaction de cet article.

Cours du KSM

De belles performances qui pourraient en annoncer d’autres. Et qui laissent envisager des perspectives de développement intéressantes pour la cryptomonnaie DOT. Cette dernière affichant une hausse de « seulement » 1400% à son ATH (environ 48$) et depuis son lancement il y a moins d’un an. Le tout avec un prix sous les 40$ au moment de la rédaction de cet article.

Mais un potentiel de hausse qui semble encore très prometteur si l’on considère les échéances à venir. Ce qui n’est ni une certitude ni une prévision à considérer comme acquise.

La suite au prochain épisode…

 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche