Blockchain

Polygon – Des frais de réseau multipliés par 30 selon cette « recommandation »

11 Oct 2021 - 13:24

Le réseau Polygon (MATIC) est la star du moment dans le domaine des layers 2 appliqués à la blockchain Ethereum. Et cela pour une raison essentielle : il permet d’échapper à ses frais de transaction actuels. Ce qui pousse certains investisseurs à se demander quelle utilité il aura après la mise en place effective de sa version 2.0. Une interrogation légitime à laquelle de multiples réponses différentes peuvent être apportées. Et qui est clairement au centre de sa stratégie de développement. Cela afin de conserver sa position et son utilité même après cette échéance historique. À moins de se saborder avant en décidant de multiplier ses frais par 30 !

Deux raisons principales entraînent la migration des investisseurs dans l’univers des cryptomonnaies et de la DeFi. Les rendements offerts aux fournisseurs de liquidités (LP) et autres amateurs de staking. Mais également les frais de transaction qui permettent de surfer sur les opportunités du moment sans avoir à étouffer un cri de douleur à chaque opération. Ce qui place Polygon comme une valeur montante dans le domaine des réseaux de seconde couche appliqués à Ethereum. Car il offre la possibilité d’y rester implanté sans en subir les conséquences actuelles.

Une position qui lui permet d’afficher une valeur totale verrouillée (TVL) de 4,42 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article. Soit une hausse de plus de 1400% depuis le mois d’avril dernier. Et une cryptomonnaie MATIC qui enregistre de son côté un rendement de +7400% en YTD.

Une success story version cryptomonnaies qui en fait l’un des acteurs tendance de ce marché. Et dont le nombre d’adresses actives a même récemment dépassé celui du réseau Ethereum. Ou quand l’élève dépasse le maître. Mais cela uniquement si cet apprenti de génie ne prend pas de mauvaises décisions. Et il semblerait que l’un des cofondateurs de Polygon ait récemment fauté dans le domaine. Avec cette « proposition » d’en multiplier le montant des frais de transaction « recommandés » par… 30 !!! Oups…

Polygon va multiplier ses frais par 30

Non, ce n’est malheureusement pas une blague. Et il faut croire que le cofondateur du projet Polygon Sandeep Nailwal a passé trop de temps le nez dans les cryptomonnaies et leur volatilité extrême. Car il y a augmentation et AUGMENTATION. Et multiplier un prix par 30 n’entre dans aucune de ces deux catégories. Mais plus certainement dans quelque chose qui se rapproche des désagréments que cela est censé permettre de limiter. Car la raison invoquée est une volonté de limiter la prolifération des « transactions de spams ». Et avec un peu de chance, cela va peut-être permettre de les diviser par 30 ? Rien n’est moins sûr.

« Pour réduire le nombre de transactions de spam sur le réseau, nous augmentons le prix minimum du gaz à 30 Gwei par rapport à la valeur actuelle (par défaut) de 1 Gwei pour nos nœuds de base. C’est juste une recommandation d’augmenter le prix du gaz, mais les autres validateurs sont libres de choisir leur propre prix minimum. » – Sandeep Nailwal

Polygon (MATIC) – Alternative plébiscitée pour échapper aux frais d’Ethereum

Une annonce qui a eu l’effet d’un coup de tonnerre dans la cryptosphère. Car payer 30 fois plus n’est jamais un détail, même si le prix initial de 1 Gwei est négligeable. Et il reste difficile de croire que les validateurs de ce réseau ne vont pas profiter de l’aubaine pour pouvoir facturer plus. Même si tout cela est présenté comme une simple « recommandation » par Sandeep Nailwal. Car ces derniers « sont libres de choisir leur prix minimum du gas ».

Et cette décision unilatérale pose de nombreuses questions. Comme le pouvoir des fondateurs de ce projet sur ce réseau censé être décentralisé. Mais également le poids que représentent certains de ces validateurs, dont les 5 plus importants contrôlent plus de 70% de l’émission de blocs. Avec une cinquantaine au total pour sécuriser un réseau valorisé à hauteur de 8,5 milliards de dollars. Et le spectre d’un projet Polygon qui pourrait bien devenir obsolète avant même la mise en place d’Ethereum 2.0.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche