Blockchain

Polygon (MATIC) surpasse Ethereum en nombre d’adresses actives

30 Sep 2021 - 10:04

Le marché des cryptomonnaies peut bien souvent se comparer à un simple système de transfert de charge. Avec des investisseurs qui se déplacent en fonction des opportunités de rendement. Et des liquidity providers (LP) qui sont la nouvelle cible à séduire pour les différents écosystèmes en relation à la DeFi. Une réalité qui s’accompagne également d’une part non négligeable des utilisateurs qui fuient le réseau Ethereum et ses frais toujours trop élevés. Cela malgré la mise en place de son EIP1559 décidément peu efficace dans le domaine. Une opportunité pour les solutions de layer 2 comme Polygon dont le succès poursuit son explosion.

Il ne se passe pas une semaine sans que le marché des layers 2 développés sur Ethereum n’affiche de nouveaux succès. Cela avec des volumes de transaction et des valeurs totales verrouillées (TVL) qui n’ont rien à envier à la concurrence. Et qui font de ces réseaux de seconde couche des options très appréciées par les utilisateurs de la DeFi, mais pas uniquement. Car ils permettent d’échapper aux frais élevés et à la lenteur de la blockchain qu’ils continuent pourtant à utiliser. Mais aussi aux protocoles de ne pas subir un exode massif de leurs clients vers des horizons plus accueillants.

Un succès qui s’applique également hors de la scène crypto. Et qui a récemment placé le réseau Polygon (MATIC) comme la meilleure option pour la société EY (Ernst & Young). Cela afin d’optimiser les transactions de ses clients sur un réseau qui reste lié à Ethereum. Un choix que semblent faire de nombreux utilisateurs depuis maintenant plusieurs mois. Et qui place cette solution alternative comme l’une des plus utilisées dans le domaine. Cela avec une TVL actuelle de 4,2 milliards de dollars qui devance très nettement les autres layers 2. Il suffit de regarder du côté d’Arbitrum (900 millions de dollars) ou de son homologue Optimism (130 millions de dollars).

Polygon dépasse le réseau Ethereum

Une adoption du réseau Polygon qui s’accompagne d’une hausse importante de sa cryptomonnaies MATIC. Cette dernière à la tête d’une hausse de 5650% sur les 12 derniers mois (YTD). Et un prix qui flirte actuellement avec les 1,10$, alors qu’il est monté à plus de 2,60$ lors de son ATH de mai dernier. Mais cela n’est pas le seul succès de ce projet de layer 2. Car de récentes données indiquent qu’il viendrait de passer devant son support et mentor qu’est le réseau Ethereum. C’est en tout cas ce que révélait hier son co-fondateur Mihailo Bjelic sur Twitter.

« Une autre étape importante pour Polygone ! Nous avons éclipsé Ethereum L1 dans le domaine des adresses actives quotidiennes pour la toute première fois ! Ce n’est que le début. Nous travaillons sans relâche pour améliorer notre technologie, renforcer notre écosystème et accroître l’adoption. Amenons le monde sur Ethereum ! » – Mihailo Bjelic

Un flippening intervenu en ce début de semaine qui confirme sans aucun doute la tendance actuelle. Car c’est une hausse de plus de 300% des adresses uniques actives (DAU) enregistrées sur le réseau Polygon qui vient de lui permettre de réaliser cet exploit. Un mouvement très nettement soutenu sur les 3 derniers mois. Et qui a récemment enregistré un ATH à 351 000 adresses, selon les données de Mihailo Bjelic. Un nouveau record effectué le 27 septembre dernier. Avec comme conséquence de permettre au réseau Polygon de brièvement dépasser son maître Ethereum dans le domaine.

Un dépassement qui n’a rien d’anodin. En particulier si l’on considère que sur la même période, le nombre d’adresses uniques actives du réseau Ethereum enregistre une baisse supérieure à 10%. Cela très certainement en grande partie du fait du déplacement important de ses utilisateurs vers des solutions moins coûteuses. Un déménagement qui permet à Polygon d’afficher 6 millions de transactions quotidiennes à l’heure actuelle. Alors que le réseau Ethereum L1 n’en comptabilise que 1,35 million dans le même temps.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche