Strike – Transférer de l’argent partout dans le monde et sans frais grâce au Bitcoin

 Strike – Transférer de l’argent partout dans le monde et sans frais grâce au Bitcoin

L’univers des cryptomonnaies est une révolution monétaire en marche. Cela même si ce statut lui est farouchement refusé par les détenteurs actuels de ce qui est en train de devenir un marché hautement concurrentiel. Et particulier depuis le développement accéléré des stablecoins. Mais également du fait de la force et du caractère international du réseau sur lequel repose Bitcoin. Un outil qui manque encore cruellement de scalabilité, mais qui offre un support de choix pour le développement de solutions qui ont tout de révolutionnaire. 

Le train des cryptomonnaies est en marche et lancé à vive allure. Et la question n’est plus se savoir s’il va arriver en gare, mais qui sera monté dedans assez tôt pour bénéficier de son caractère encore expérimental. Un univers dont la locomotive est définitivement le Bitcoin (BTC). Cela qu’il s’agisse de la philosophie sous-jacente à ce milieu, de la valeur qu’il génère, mais également des opportunités que tout cela offre.

Une réalité mise en avant avec le développement d’outils d’avenir comme le réseau Lightning Network. Une sorte d’accélérateur de paiements qui repose sur le réseau du Bitcoin. Et dont le succès doit principalement se mesurer dans les pays ne bénéficiant pas d’un système financier ou bancaire fiable ou opérationnel. 

Une fonctionnalité qui redonne ses lettres de noblesse au BTC. Et qui permet d’envisager un monde où les virements peuvent se faire sans se soucier des frontières, du change des monnaies locales et en bénéficiant d’une rapidité sans précédent.

Le projet Strike

Un domaine dans lequel le projet Strike fait figure de pionnier. Mais également de véritable révolution en marche en train de redessiner les limites du transfert d’argent. Le tout porté par la startup du nom de Zap qui a réussi à lever 3,5 millions de dollars cette année. Et qui compte parmi ses investisseurs des structures externes aux cryptomonnaies comme le géant Visa ou le fonds de placement Morgan Creek. Signe de l’intérêt que suscite cette offre.

D’un point de vue technique, cette solution permet de transférer de l’argent en temps réel et sans y appliquer de frais. Le tout en l’espace de seulement quelques secondes et selon une procédure présentée comme « aussi simple que d’envoyer un SMS. » Cela tout simplement car le réseau Lightning Network est placé comme intermédiaire de transfert. Et que les fonds effectuent ce transit sous la forme de BTC.

« En tant qu’actif le plus liquide et transférable à l’échelle mondiale, le Bitcoin agit déjà comme la nouvelle monnaie de réserve mondiale avec Strike. »  – Jack Mallers

Mais ce qu’apporte réellement Strike est l’utilisation du réseau du Bitcoin sans l’exigence d’avoir à utiliser le BTC comme actif. Le tout directement avec un compte bancaire ou une carte de débit. Et cela dans la monnaie choisie par l’utilisateur.

Une offre déjà opérationnelle

Ce service est déjà opérationnel aux États-Unis depuis un peu plus de 6 mois. Et il est activement testé dans l’UE, au Royaume-Uni et en cours de déploiement au Salvador. Cela dans une version bêta qui a rencontré un très fort succès. En tout cas selon le bilan dressé il y a quelques jours par son fondateur, le tout jeune Jack Mallers. 

« Le déploiement de Strike aux États-Unis a été un immense succès. Durant notre courte version bêta publique de 6 mois, le nombre de nos utilisateurs enregistrés a atteint les 5 chiffres et nous traitons actuellement des millions de dollars en volume chaque mois. » – Jack Mallers

Un constat très prometteur qui est l’occasion d’annoncer la mise en place de l’offre Strike Global. Et qui a pour ambition de développer cette solution de transfert d’argent nouvelle génération à plus de 200 pays dans le monde. 

Lancement de Strike Global ?

Cette formule va donc s’ouvrir aux transferts de fonds transfrontaliers. Un domaine très coûteux et bien souvent peu efficace. Mais que l’utilisation de Strike pourrait rendre bien plus simple et rapide. Cela en bénéficiant du marché du Bitcoin qui est ouvert en permanence. Mais également d’une solution de change en presque n’importe quelle devise mondiale. Le tout reposant sur un système de P2P qui permet de ne pas avoir à appliquer de frais.

Car dans les faits, un transfert de l’euro vers le dollar va passer par un change en BTC. Cela même si l’envoyeur paye bien en euros et que le destinataire reçoit bien des dollars. Mais le tout reposant sur la rapidité et l’absence de frais que l’offre de Strike permet de mettre en place. 

Et lorsque le pays de destination n’offre pas de structures financières suffisantes, le change final peut également être effectué en stablecoins. Ces derniers sont alors crédités sur le compte Strike de l’utilisateur.

Une solution qui pourrait bien chambouler à tout jamais l’univers des transferts de fonds. Et une nouvelle fonctionnalité propre aux cryptomonnaies qui pourrait bien constituer une avancée majeure dans le domaine de la liberté monétaire

En particulier si le réseau du Bitcoin devient le nouveau support des transferts de fonds en monnaies traditionnelles. Cela afin de les rendre plus efficaces et moins coûteux. Une douce ironie…

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,241