Cryptomonnaies

Terra Labs annonce le lancement d’une fondation pour soutenir sa croissance et la stabilité de l’UST

21 Jan 2022 - 14:58

L’écosystème de finance décentralisée Terra lance la LUNA Foundation Guard (LFG), une organisation à but non lucratif destinée à stimuler son expansion et à soutenir sa croissance.

Terra lance sa fondation

Alors que l’UST (Terra USD) approche des 11 milliards de capitalisation, Terraform Labs annonce le lancement d’une nouvelle structure, la Luna Foundation Guard (LFG) basée à Singapour. 

Son objectif prioritaire sera de constituer des réserves visant à garantir de manière plus sûre le cours de l’UST en cas de turbulences de marché, mais également de soutenir le financement de l’écosystème Terra.

La LUNA Foundation Guard a déjà reçu une première allocation de 50 millions de tokens LUNA (environ 4 milliards de dollars) de Terraform Labs, l’entreprise à l’origine de la blockchain Terra.

« L’objectif du LFT consiste à soutenir de façon constante la stabilité des “stablecoins” de Terra. Il vise par ailleurs à faciliter l’expansion de l’écosystème grâce aux meilleurs développeurs de Terra, en offrant plus de moyens à la croissance et à la soutenabilité d’une monnaie décentralisée.

Une économie décentralisée a besoin d’une monnaie décentralisée, et le LFG offre des ressources supplémentaires pour atteindre cet objectif. « 

Do Kwon, cofondateur et PDG de TerraForm, sur Twitter

Afin de réaliser son ambition, la LFG va inclure le financement de projets DeFi qui manifestent une forte demande pour le stablecoin algorithmique de Terra, l’intention étant également d’attirer toujours davantage de développeurs dans l’écosystème. Un comité international supervisera les opérations de LFG.

« La mission de LFG va remodeler la façon dont l’industrie perçoit les stablecoins algorithmiques et leur durabilité à long terme. La LFG offre un autre levier pour fermer la boucle de la demande des stablecoins Terra, en créant une économie dynamique autour de leur utilisation dans les applications Web 3 et en fournissant des défenses de peg plus robustes pendant la volatilité. »

Nicholas Platias, fondateur de Chronos Finance, futur membre du Comité international de LFG

Terra a lancé une page d’accueil dédiée, lfg.org.

Un écosystème en forme

Actuellement, l’UST est le quatrième stablecoin en volume derrière l’USDT, l’USDC et le BUSD (Binance USD), mais 1er dans la catégorie stablecoin algorithmique. Rappelons que, alors que le prix de chaque pièce est indexé sur 1 $, Terra USD n’est ni soutenu ni garanti par des actifs traditionnels ou cryptographiques. La stabilité de sa valeur est gérée par des algorithmes et des smart contracts qui contrôlent l’offre des tokens émis en équilibre avec l’actif natif de Terra, LUNA. Ce dernier a connu aussi une expansion folle au cours de l’année écoulée avec un prix multiplié par 100.

Mentionnons également le fait que la blockchain Terra est devenue le deuxième réseau de contrats intelligents en valeur totale verrouillée derrière Ethereum.

Aujourd’hui, subissant comme toutes les autres cryptomonnaies le froid polaire du marché, Luna oscille autour de 76$, en chute de 6% par rapport à la veille et à -24,5% de son sommet d’il y a à peine un mois. Néanmoins depuis son entrée dans le top 10, boostée notamment par l’un des plus gros burn de l’histoire des cryptos, Luna se maintient à la 9ème place du classement avec une capitalisation effleurant, au moment de la rédaction, les 28 milliards de dollars.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche