Finance Décentralisée (DeFi)

Terra (LUNA) – Victime d’une « attaque FUD » contre son stablecoin UST ?

09 Mai 2022 - 10:00

La période est au bear out sur le marché des cryptomonnaies. Un néologisme en rapport au burn out, créé tout spécialement à l’attention des investisseurs de cette économie naissante. Ces derniers en train de voir leurs placements numériques creuser toujours plus profond pour chercher un bottom décidément bien trop bas. Le tout accompagné de mouvements de panique aux ravages évidents pour l’ensemble de cet écosystème. Avec comme dernier exemple symbolique, la crise dont vient d’être victime le projet Terra (LUNA) avec son stablecoin UST passé sous la barre des 1$. Mais certains l’affirment, il s’agit là d’une « attaque FUD » malveillante et coordonnée.

La période d’effondrement actuel du marché n’a rien de véritablement surprenante. Car elle intervient suite à la forte hausse de l’année dernière et en parallèle de la crise politico-économique internationale, dont certains veulent localiser l’épicentre en Ukraine. Un constat qui ne rend pas nécessairement les choses plus faciles à vivre. Mais dont la configuration met sérieusement à l’épreuve des projets pourtant d’envergure, afin d’en tester la capacité effective de résistance. Avec certains secteurs comme les NFTs décidément plus forts que prévu.

Une opération de stress test à laquelle vient de se heurter violemment le projet Terra, au sujet de son stablecoin décentralisé UST. Celui-là même que la toute jeune Luna Foundation Guard a pour mission de protéger contre ce genre de périodes de baisse importante. Avec plusieurs campagnes d’achat massif de Bitcoin dont le montant total est actuellement estimé à plus de 2,7 milliards de dollars (80 394 BTC). Mais, durant le week-end, une perte de contact avec le dollar qui a déclenché un mouvement de panique auprès de ses investisseurs. Et cette question dans tous les esprits : effet de la crise actuelle ou manipulation de marché ?

Stablecoin UST – Passage (trop) prolongé sous les 1$

Tout a commencé en début de week-end. Avec un cours du stablecoin UST soudainement précipité sous son point d’ancrage au dollar. Un scénario somme toute assez récurrent dans le secteur encore très expérimental de la stabilité numérique, version algorithmique et décentralisée. Mais une véritable alerte rouge, au regard d’autres effondrements du genre intervenus il y a peu dans le cadre de projets similaires. Et cela tout particulièrement face à un marché propice à déstabiliser ce genre d’initiative, dont certains annoncent sans relâche la fragilité chronique problématique depuis des mois.

Car la baisse enregistrée par le stablecoin UST était certes anecdotique, au regard de l’état actuel de l’ensemble du marché des cryptomonnaies. Mais ces 1,7% perdus au plus fort de cette crise ont eu pour conséquence de déclencher un véritable mouvement de panique. Avec comme résultat, une vente massive d’UST à l’origine d’un déséquilibre historique sur le protocole Curve (CRV). Cette plateforme leader du marché des stablecoins sur le réseau Ethereum, comme ailleurs. Et dont la répartition du pool de liquidité UST est passée du nécessaire 50/50 à un déséquilibre de 67/33 au plus fort de cette affaire. Et actuellement revenu à un 61/38 qui laisse perplexe. Mais finalement une réaction plutôt rassurante de l’actuel chef d’orchestre du projet Terra, Do Kwon :

« Alors, sommes-nous en train d’assister à une rupture de l’ancrage (depeg) de l’UST ? Non ? Je prescris 24 heures de pegging sur les 7 prochains jours. »

Do Kwon

Terra – Un écosystème DeFi sous tension

Par corrélation, cette rupture d’ancrage au dollar de l’UST a entraîné dans le même temps une vente importante de cryptomonnaies LUNA. Ce qui est finalement une bonne chose, puisque cette opération permet de rééquilibrer le stablecoin UST en détruisant (burn) la quantité concernée. Mais une fois cette opération réalisée, les fonds ont été transformés en USDT ou en USDC. Avec comme conséquence, une baisse significative de presque 20% de la valeur totale verrouillée (TVL) dans l’écosystème DeFi du réseau Terra. Et cela uniquement sur les dernières 48h.

Une situation qui pourrait entraîner une forte pression vendeuse sur la cryptomonnaie LUNA, en plein cœur de ce marché baissier. Et cela en grande partie afin de maintenir l’ancrage visiblement fragile du stablecoin UST. Car même si revendre ses LUNA permet de détruire des UST, les échanger ensuite contre un autre stablecoin impose également une pression déstabilisante sur ce dernier. En particulier lorsqu’il s’agit d’opérations aux montants (très) importants.

Cependant, le chercheur en optimisation de pool Curve répondant au pseudonyme de Nagaking l’affirme au média Decrypt : « un déséquilibre comme celui-ci n’est pas vraiment inquiétant. » Car les pools sont conçues pour « absorber un certain déséquilibre avant de trop modifier le prix. » Le vrai problème étant la durée de cette baisse avant de retrouver (espérons-le) un ancrage effectif à 1$.

Stablecoin UST – Victime d’une « attaque FUD » ?

Et comme à chaque fois dans ce genre de cas, le spectre d’une tentative délibérée de manipulation du marché refait son apparition. Avec dans le cas présent, un scénario répondant au nom de code « attaque FUD. » Une procédure dont l’objectif est de répandre de fausses informations négatives ou d’influencer les investisseurs en déclenchant un mouvement de panique. Et quelle meilleure technique dans le cas du projet Terra que de s’attaquer à son stablecoin UST, déjà fragilisé par la baisse générale du marché.

Une opération réalisée conjointement, et par une seule et même adresse, sur les plateformes Curve et Binance. Avec un montant total estimé qui oscille entre 200 et 285 millions d’UST revendus au même moment. Et selon Caetano Manfrini, responsable juridique d’un consortium crypto brésilien, une « attaque contre Terra-Luna-UST délibérée et coordonnée. » Cette fameuse « attaque FUD. »

« L’attaque d’aujourd’hui contre Terra-Luna-UST était délibérée et coordonnée. Décharge massive de 285 millions UST sur Curve et Binance par un seul joueur, suivie de shorts massifs sur Luna et de centaines de publications sur Twitter. Mise en scène pure. Le projet dérange quelqu’un. Nous sommes sur le bon chemin !« 

Caetano Manfrini

Luna Fondation Guard – Ligne de défense proactive de l’UST

En réaction à cette affaire, la Luna Foundation Guard affirme qu’elle « défendrait de manière proactive la stabilité de l’ancrage du stablecoin UST et de l’économie Terra au sens large. » Cela dans un long thread publié sur Twitter il y a tout juste quelques heures. Avec la réalisation d’un vote effectué par le Conseil de cette structure. Et la mise en place d’une opération de prêt à hauteur de 750 millions de dollars de BTC. Le tout à destination de « sociétés de négoce de gré à gré pour aider à protéger l’ancrage de l’UST. » Mais également « prêter 750 millions d’UST pour accumuler du BTC à mesure que les conditions du marché se normalisent. » Et comme l’explique Do Kwon :

« Au fur et à mesure que le marché se redressera, nous prévoyons de nous faire racheter le prêt en BTC, augmentant ainsi la taille de nos réserves totales. »

Do Kwon

Autant dire que la gestion de cette apparente stabilité numérique n’a rien d’un long fleuve tranquille. Avec comme test grandeur nature, un marché des cryptomonnaies qui ne devrait pas en ménager les principaux acteurs sur le court et moyen terme.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche