Stablecoins et MNBC

USDC – Le stablecoin de Circle s’implante sur 5 nouveaux réseaux

29 Sep 2022 - 09:00

Le marché des stablecoins est en évolution constante depuis son explosion il y a un peu plus de deux ans. Et lorsque ce n’est plus sa valeur qui augmente de façon exponentielle, c’est le nombre de réseaux sur lesquels ils sont disponibles qui devient toujours plus important. Une marche en avant à peine freinée par l’effondrement historique de la version UST au centre de l’écosystème Terra (devenu Classic). Avec des leaders actuels qui se livrent un combat acharné pour tenter de décrocher quelques parts de marché supplémentaires. Raison pour laquelle l’USDC de Circle annonce son arrivée programmée sur 5 nouveaux réseaux.

Le stablecoin USDC n’est pas au mieux de sa forme depuis quelques mois. En cause, la mauvaise idée de sa société émettrice, Circle, de participer activement aux sanctions émises en relation à l’affaire Tornado Cash. Et cela sans même y avoir été obligée par les instances de contrôle officielles en charge de ce dossier sensible.

Avec comme conséquences directes, une prise de distance immédiate de la communauté crypto vis-à-vis de ce traître à la cause cryptographique. Et une part de ce marché de la stabilité numérique repartie sensiblement à la baisse (29%) pour la première fois depuis des mois, même si l’USDC conserve sans aucun doute sa seconde place du classement. Cela toujours face au leader USDT de Tether (47%) qui recommence pour sa part à gagner du terrain. Mais il se pourrait bien que le combat de ces deux géants se déplace sur d’autres réseaux.

Stablecoins et MNBC

L'USDT de Tether déployé sur Polkadot

Nathalie E. - 26 Sep 2022 - 10:29

Tether, la société émettrice du premier stablecoin du marché, élargit la [...]

Lire la suite >>

USDC – Circle pose ses valises sur 5 nouveaux réseaux

Les annonces se succèdent au sujet du nombre de réseaux sur lesquels le stablecoin USDT s’implante afin d’asseoir sa dominance. Même s’il faut bien noter que cela n’empêche pas la quasi totalité de son activité de se concentrer sur seulement deux d’entre eux à l’heure actuelle : Ethereum (ETH) et Tron (TRX). Un aspect multichain qui manque indéniablement à l’USDC. Car, jusqu’à présent, sa force de frappe se concentrait plus principalement dans la DeFi d’Ethereum, hautement allergique à Tether. Mais ses ambitions de collaboration avec les instances de régulation semble avoir changé la donne. Au point de pousser certains protocoles d’envergure à envisager d’autres options

Est-ce la principale raison de l’annonce faite hier par la société Circle ? Cela dans le cadre de l’événement Converge22 qui rassemble actuellement à San Francisco les principaux « acteurs du changement » autour de problématiques Web3. Quoi qu’il en soit, cette dernière vient d’officialiser l’implantation programmée de son stablecoin centralisé sur 5 nouveaux réseaux. Et il s’agit de Cosmos (ATOM), Near (NEAR), Polkadot (DOT) et deux layers 2 : Arbitrum et Optimism (OP).

« L’ajout de l’USDC dans ces écosystèmes permet aux développeurs de créer encore plus facilement de nouvelles applications permettant aux utilisateurs d’envoyer, de dépenser et d’échanger de l’argent dans le monde entier. »

Circle

Et l’objectif affiché par Joao Reginatto, vice-président des produits chez Circle, est clairement inscrit dans le cadre d’une « expansion multichain ». Cela afin de permettre à l’USDC de devenir disponible au sein de « 13 écosystèmes différents« , contre huit répertoriés à l’heure actuelle (Algorand, Avalanche, Ethereum, Flow, Hedera, Solana, Stellar et Tron). Et probablement l’envie de voir repartir sa supply à la hausse, car pour le moment elle affiche une baisse de 12,5% sur les 3 derniers mois… pendant que l’USDT augmente de +3% et le BUSD de la plateforme Binance de plus de 19% sur la même période.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche