Blockchain

Cosmos – Nouveau white paper et changement de tokenomics pour ATOM

27 Sep 2022 - 10:30

La tendance des marchés baissiers est bien souvent à l’introspection pour les projets qui ont encore la chance d’être en course. Cela afin d’ajuster une stratégie parfois construite ou modifiée à la va-vite en pleine période d’euphorie spéculative. Mais avec un manque de vision sur le long terme et des dispositions bancales qui dépassent rarement le cap de la redescente brutale. Des dispositions qui nécessitent parfois d’opérer un retour aux sources, comme dans le cas du projet Cosmos. Cela afin de « réinventer » son Cosmos Hub pour en faire un écosystème « Interchain » plus interopérable, décentralisé et sécurisé.

Le projet Cosmos se développe selon un principe de réseaux interconnectés, mais en toute indépendance. Cela afin de permettre une communication efficace entre « des milliers de blockchains », historiquement difficile pour des raisons de sécurité. Avec comme point central de son développement le réseau Cosmos Hub, toute première d’entre elles à avoir vu le jour. Mais depuis délaissée au profit de l’essor de son Cosmos Network.

Une vision énoncée en 2016, qui s’est actuellement « concrétisée » sous la forme d’un « écosystème florissant de communautés interopérables souveraines ». C’est en tout cas les termes employés dans l’introduction son tout nouveau white paper, rendu public hier. Car le projet Cosmos a décidé de faire peau neuve. Avec une refonte approfondie de sa colonne vertébrale Cosmos Hub. Mais également une revisite de la tokenomics initiale de sa cryptomonnaie ATOM.

Cosmos Hub – Un réseau « Interchain Security »

Tout cela a été annoncé officiellement lors de la conférence Cosmoverse qui vient de se dérouler à Medellin, en Colombie. Avec de nombreuses modifications stratégiques apportées à différents domaines du projet Cosmos. Et un tout nouveau white paper dont les dispositions ne sont pour le moment présentées que comme des « propositions ». Même si le calendrier de leur mise en pratique effective semble déjà fixé, puisque cela doit visiblement prendre forme le 3 octobre prochain.

Cryptomonnaies

La DeFi sur Cosmos via Gravity Dex

Nathalie E. - 26 May 2021 - 10:58

Cosmos, surnommé « l’internet des blockchains », a développé un [...]

Lire la suite >>

Avec comme principal objectif, la transformation du réseau Cosmos Hub actuel pour en faire une version « Interchain Security ». C’est-à-dire avec la toute nouvelle possibilité pour les blockchains connectés au Cosmos Network d’utiliser son pool de validateurs. Cela afin de pouvoir sécuriser leurs réseaux sans avoir à recréer cette infrastructure de leur côté. Et comme bénéfice, une sécurité accrue et un réseau Cosmos « légalement décentralisé », selon les termes de Billy Rennekamp, chef de produit Cosmos Hub.

« Dans le carde de ce nouveau rôle, Cosmos Hub devient une plateforme sécurisée permettant aux autres de créer la prochaine génération d’infrastructures et d’applications natives interchain, ouvrant de nouvelles opportunités de coordination. (…) Le Cosmos Hub sécurisera et capitalisera les applications critiques pour l’écosystème, tout en servant de point d’entrée pour les nouveaux participants et de centre de coordination pour l’infrastructure et les préoccupations administratives. »

Cosmos, white paper

Cette nouvelle version de Cosmos Hub lui permettra également « d’héberger une nouvelle catégorie d’applications avec des fonctionnalités complémentaires ». Avec dans le viseur de ses développeurs, une ouverture à des « applications commerciales » dont la gestion est présentée comme plus simples, plus rapide et moins couteuse.

ATOM – Une nouvelle politique monétaire

Tout cela est également l’occasion d’une refonte de la tokenomics de la cryptomonnaie ATOM, native du projet Cosmos. Cette dernière inscrite dans la nouvelle version de son white paper, sous la forme d’un nouveau modèle d’émission. Avec comme but affiché, un meilleur équilibre monétaire entre la croissance de son écosystème et l’adoption de sa formule interchain. Mais tout en garantissant dans le même temps la « préservation de la sécurité offerte par le régime d’origine ».

Blockchain

Fantom (FTM) - Extinction des burns au profit d'investissements communautaires

Hugh B. - 28 Jul 2022 - 08:55

La véritable spécificité du secteur des cryptomonnaies est de reposer sur un [...]

Lire la suite >>

Une nouvelle politique monétaire qui s’étalera sur deux périodes distinctes séparées entre « transition » et « état stable ». Avec une première phase qui devrait débuter par l’émission de 10 millions d’unités de la cryptomonnaie ATOM au cours du premier mois. Et ensuite une diminution progressive jusqu’à la phase de stabilité prévue au bout de 36 mois. Le tout agrémenté d’une toute nouvelle option de « staking liquide » avec effet de levier, présentée comme aussi simple que le jalonnement classique. C’est-à-dire avec la possibilité de retirer les fonds engagés sans procédure complexe, en passant par le prochain « liquid staking module » en attente d’activation effective.

« L’intégration économique complète du principe interchain nécessite un jalonnement liquide. L’expérience utilisateur et l’amélioration de l’efficacité du capital offertes par le harcèlement liquide sont si substantielles que les actifs jalonnés liquides devraient devenir le support transactionnel dominant, en particulier pour les cas d’utilisation externes à la chaîne d’origine. »

Cosmos, white paper

Des changements dont la mise en place ne devrait pas trop tarder. Mais dont les conséquences effectives seront à mesurer sur des mois, voire des années. Car c’est sur ce genre d’unité de temps que semble se projeter le projet Cosmos avec la publication de ce nouveau white paper…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche