Cryptomonnaies

Verifone, nouveau leader mondial des paiements à accepter les cryptos

29 Sep 2021 - 09:52

Verifone, leader mondial en matière de solutions de paiement, s’associe à BitPay pour déployer un support de règlement crypto aux Etats-Unis. Ne requérant qu’une mise à jour du logiciel-maison, l’option crypto se veut simple et intuitive aussi bien du côté commerçant que consommateur. Un pas de plus vers l’adoption grand public ?

Un appétit croissant pour les paiements crypto

A mesure que les cryptomonnaies connaissent une popularité grandissante, de plus en plus d’entreprises cherchent à les proposer comme moyen de paiement. PayPal avait ouvert les hostilité au printemps dernier. Au même moment Visa effectuait son tout premier paiement en stablecoin tandis que Mastercard prévoyait d’intégrer des transactions crypto sur son réseau. Et on ne compte plus aujourd’hui les cartes de débit crypto liant les deux géants du paiement et des plateformes d’échange (Binance, Coinbase, Crypto.com, BitPanda…).

Le fait est, et comme le confirme Jeremy Belostock, responsable des méthodes de paiement avancées (APM) chez Verifone, « l’appétit pour les paiements cryptographiques a explosé cette année ». Par conséquent, la société aux 35 millions d’appareils en service dans plus de 150 pays, traitant plus de 10,4 milliards de transactions en ligne et en magasin chaque année pour un total de plus de 440 milliards de dollars, ne pouvait longtemps encore se tenir à l’écart d’une telle tendance. Aussi vient-elle d’annoncer un partenariat avec le pionnier du traitement des paiements par blockchain, BitPay.

Un moyen de paiement qui se veut simple et intuitif

La nouvelle fonctionnalité sera activée auprès des commerçants américains d’ici la fin de l’année. Elle se veut facile à mettre en oeuvre pour les détaillants, requérant juste une mise à jour du logiciel-maison, et intuitive pour les consommateurs. Plusieurs cryptomonnaies seront acceptées, correspondant à celles prises en charge par BitPay. A savoir, bitcoin ( BTC ), ethereum ( ETH ), dogecoin (DOGE), bitcoin cash ( BCH ), bitcoin enveloppé (WBTC), litecoin ( LTC ) et 5 stablecoins indexés sur l’USD (GUSD) , USDC, PAX, DAI et BUSD).

La solution de paiement prendra également en charge les portefeuilles crypto comme Metamask ou Blockchain.com.

Lorsqu’un consommateur ira payer dans un magasin physique, il verra le montant s’afficher et l’écran lui indiquera alors les différentes options de portefeuille crypto à utiliser. Une fois fait le choix du portefeuille, un QR-code apparaîtra. Il n’aura plus qu’à scanner le code QR directement depuis son portefeuille blockchain et choisir la cryptomonnaie avec laquelle il souhaite payer. »

Jeremy Belostock, responsable des méthodes de paiement avancé chez Verifone, à Cointelegraph 

Ce n’est pas anodin. En effet, c’est une tendance qui s’affirme de plus en plus dans le paysage contemporain des paiements : l’émergence des portefeuilles mobiles.

Il y a eu un changement notable (ces derniers temps) : passer d’une carte de crédit à une application mobile de confiance que les consommateurs veulent utiliser pour dépenser. Nous exploitons ce marché pour généraliser la cryptographie. »

Jeremy Belostock, responsable des méthodes de paiement avancé chez Verifone, à Cointelegraph 

Vers une généralisation du paiement en crypto ?

Avec ses 600 000 commerçants revendiqués à travers le monde, la solution de règlement crypto de Verifone pourrait contribuer à favoriser l’adoption grand public. Encore faut-il qu’elle puisse se généraliser. La condition, c’est qu’une régulation à marche forcée ne vienne pas noyer ces nouveaux canaux de paiement sous un déluge de réglementations plus mal pensées les unes que les autres. On pense notamment aux dispositions fiscales qui pèsent souvent sur des achats effectués en crypto et qui détournent de fait les utilisateurs de cette méthode alternative.

Mais les Etats qui taxent les achats en crypto pourraient aussi envisager les choses autrement. Rien de bien concret mais des propositions qui, comme en France, pourraient quelque peu changer la donne si elles finissent par être adoptées. En attendant et en s’accommodant tant bien que mal de réglementations fluctuantes, un virage s’amorce. Un autre fournisseur de services de paiement, coté en bourse, Affirm Holdings Inc. vient d’annoncer un premier engagement dans l’espace crypto. Il prévoit, tout comme son illustre devancier PayPal, de permettre à ses clients d’acheter, de vendre et de détenir des cryptomonnaies. Un premier pas peut-être avant leur intégration comme moyen de paiement…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche