Bitcoin

44 pays réunis au Salvador pour discuter de Bitcoin

16 Mai 2022 - 10:58

Le président salvadorien Nayib Bukele vient d’annoncer que 32 banques centrales et 12 autorités financières de 44 pays se réuniront aujourd’hui 16 mai au Salvador pour discuter de Bitcoin.

44 pays aujourd’hui au Salvador pour échanger sur Bitcoin

Le président Bukele a annoncé via son fil twitter qu’il allait accueillir aujourd’hui une délégation représentant plus de 25% des pays de la planète pour évoquer différents aspects liés au déploiement de Bitcoin sur son territoire. L’inclusion financière, l’économie numérique, la bancarisation des personnes non bancarisées et les avantages de l’adoption du BTC figureront au programme.

Il a communiqué une liste des instances participantes. En ce qui concerne les banques centrales, seront présentes celles de São Tomé et Príncipe, du Paraguay, d’Angola, du Ghana, de Namibie, d’Ouganda, de la République de Guinée, de Madagascar (et son ministère des Finances et du budget), de la République d’Haïti, et de la République du Burundi.

La Banque centrale d’Eswatini (ex Swaziland) ainsi que son Ministère des Finances, les Banques centrales de Jordanie et de Gambie, le Comité National des Banques et Seguros du Honduras et sa direction générale du Trésor seront également de la partie ainsi que l’Autorité monétaire des Maldives. Une liste complétée par la Banque nationale du Rwanda, la Nepal Rastra Bank, la Sacco Societies Regulatory Authority (SASRA) du Kenya, la Banque d’État du Pakistan, la Surintendance générale des entités financières du Costa Rica, la Surintendance de l’économie populaire et solidaire de l’Équateur avec la représentation de sa Banque centrale. La Banque d’El Salvador sera évidemment présente.

Une heure plus tard, le président salvadorien a ajouté d’autres participants. Les Banques centrales d‘Egypte, du Nigeria, de Mauritanie, du Congo, de l’Arménie et du Bangladesh ainsi que le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan du Sénégal et la Superintendance des Banques de la République dominicaine contribueront aussi à cette réunion exceptionnelle.

Bitcoin, une voie possible pour les pays dits « émergents »

Le compte Twitter de Bitcoin Beach, l’une des premières expériences communautaires fondée sur l’économie du BTC située sur le littoral salvadorien, avait dévoilé en avant-première cette initiative qui pourrait faire date, en citant également le Soudan et l’Inde.

En tout, ce serait 44 pays qui échangeront aujourd’hui dans le premier pays à avoir adopté Bitcoin comme monnaie légale. Et ce n’est pas rien. Certes, certains rétorquent déjà qu’il ne s’agit que de « petits pays », mais le nombre de ces économies dites émergentes à s’intéresser au sujet est indéniablement une étape majeure pour Bitcoin 13 ans seulement après sa création. Comme l’observe Bitcoin Magazine, Il a fallu 12 ans au premier pays pour adopter le Bitcoin, environ 8 mois pour le second. Après la République centrafricaine, on attend le prochain. Le Fonds Monétaire International (FMI) n’a pas fini de s’alarmer de la montée en puissance du BTC entre invectives et chantage.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche