Cryptomonnaies

Airdrop de jetons ENS – Ethereum Name Service passe en mode décentralisation

02 Nov 2021 - 09:00

Dans la longue liste des opportunités incroyables qu’offre l’univers des cryptomonnaies, les airdrops sont un peu comme la cerise sur le gâteau. Car il s’agit la plupart du temps du versement d’un montant en nouveaux jetons émis par un projet qui souhaite récompenser la fidélité de ses premiers investisseurs. Cela tout en leur offrant les clés de la boutique sous la forme d’un pouvoir de gouvernance. Et les bénéfices concernés peuvent rapidement se calculer en centaines ou milliers de dollars. En particulier dans le cas de protocoles déjà installés et reconnus comme Ethereum Name Service qui annonce le prochain lancement de sa cryptomonnaie ENS.

Il y a plusieurs manières d’obtenir de nouvelles cryptomonnaies au moment de leurs sorties parfois très attendues. La plus répandue étant cette bousculade frénétique sur les différents sites d’Initial Coin Offering (ICO). Mais depuis quelque temps, tout cela s’est exporté sur des plateformes de launchpad décentralisées propres à leurs différents réseaux. Avec comme procédure d’élection à ces ventes privées, la réalisation de tâches spécifiques inscrites dans une white list. Et la possibilité à terme de figurer parmi les rares élus en mesure de payer quelques centimes de dollars pour une cryptomonnaie qui pourrait bien voir son prix exploser.

Mais cela concerne la plupart du temps des projets qui n’existent pas encore. Avec le risque de parier sur du vent dans le cas d’une vente qui n’offre pas les retours espérés. Un problème que ne rencontrent pas les procédures d’airdrop, la plupart du temps réalisées par des projets déjà installés. Ce qui ne veut pas dire que leur montant est systématiquement intéressant. Mais au moins cela peut se vérifier en temps réel. Avec en prime le luxe de ne pas avoir à jouer des coudes pour en obtenir. Car il suffit pour cela d’avoir été présent au moment du snapshot qui enregistre les portefeuilles éligibles à ces largages.

Ethereum Name Service lance son jeton ENS

Mais attention tout de même, car tous les airdrops ne sont pas équivalents. Et certains projets en phase de lancement utilisent parfois cette technique incitative à des fins très douteuses. Ce qui ressemble bien plus à une campagne de communication qu’à un véritable largage communautaire. Avec comme frontière à ne pas franchir le fait d’avoir ensuite – ou avant – à donner quelque chose en « échange. » Cela une fois que l’hameçon est bien planté dans les victimes de ces pêches qui ne sont miraculeuses que pour les personnes à l’autre bout de la ligne. Car historiquement parlant, un airdrop sert à récompenser des utilisateurs et pas à en récolter de nouveaux.

Et le meilleur exemple reste ce tout nouvel exercice de style dans le domaine annoncé par le projet Ethereum Name Service. Une solution qui permet de personnaliser et simplifier les adresses des portefeuilles et applications du réseau Ethereum en noms de domaines finissant par un « .eth ». Et dont l’ambition est de devenir la norme dans le cadre du développement de ce Web3 à vocation décentralisée. Une évolution qui est à l’origine de l’annonce du prochain lancement – et largage – programmé de sa toute nouvelle cryptomonnaie ENS. Car ce protocole, pourtant fondé en 2017, n’avait toujours pas de jeton natif associé.

« L’ENS décentralise sa gouvernance et accepte désormais les candidatures pour des délégués DAO. Les jetons de gouvernance ENS seront ouverts à la réclamation par les utilisateurs ENS (instantané réalisé hier) dans une semaine à partir d’aujourd’hui. » – Ethereum Name Service

Un airdrop à vocation de décentralisation

Et l’objectif de cet airdrop est simple : rendre plus effective encore la décentralisation communautaire de ce protocole. Cela sous la forme de ces désormais classiques structures de type Organisations Autonomes Décentralisées (DAO). Une stratégie de développement qui tend à devenir la norme, principalement face aux menaces que représentent les instances de régulations. Ces dernières avides de trouver des responsables à identifier, afin de les obliger à assumer les exigences réglementaires auxquelles ces structures échappent encore. Raison pour laquelle le projet ENS cherche activement un certain nombre de délégués. Cela afin de dissoudre cette responsabilité et permettre de « représenter les intérêts des membres qui ne peuvent pas personnellement examiner et voter sur chaque proposition. »

Finance Décentralisée (DeFi)

DeFi vs décentralisation - Un frein à son développement qui subit les attaques de la SEC

Hugh B. - 20 Aug 2021 - 11:00

Il y a trois raisons principales de parler de la DeFi. La première consiste à [...]

Lire la suite >>

« Ethereum Name Service (ENS) a toujours été un service public ouvert qui appartient à sa communauté. Les procédures de base sont décentralisées et autonomes (par exemple, personne ne peut retirer le nom .eth d’une autre personne), mais certaines choses nécessitent une certaine discrétion humaine. Nous pensons que l’ENS et l’univers DAO ont suffisamment mûri pour permettre de transmettre la gouvernance à la communauté. Cela par le biais de la création d’une DAO et du jeton de gouvernance ENS. » – Ethereum Name Service

Il n’y a pour le moment pas plus d’information au sujet de la répartition et des règles d’éligibilité à cet airdrop. Seul un snapshot a été officiellement réalisé à la date du 31 octobre. Ce qui indique qu’il est de toute manière trop tard pour tenter de changer quoi que ce soit afin d’y participer. Car cet instantané a déjà permis de fixer la situation des portefeuilles concernés par cette opération. Il ne reste plus qu’à attendre la semaine prochaine afin de voir si cela s’appliquera uniquement aux utilisateurs du projet Ethereum Name Service. Ou s’il sera possible d’en bénéficier dans le cadre de conditions plus larges.


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche