Ethereum (ETH) dépasse le Bitcoin (BTC) mais étouffe sous ses jetons ERC20

 Ethereum (ETH) dépasse le Bitcoin (BTC) mais étouffe sous ses jetons ERC20

La situation actuelle à laquelle doit faire face Ethereum (ETH) est insolite. Elle permet d’en asseoir la force en temps que socle sur lequel (presque) tout se construit. Mais elle pose surtout la question de sa gestion effective d’un succès qui commence à se révéler inquiétant. Et ce sont actuellement les jetons ERC20 qui viennent une nouvelle fois lui voler la vedette sur sa propre blockchain. Un flippening qui pourrait à terme devenir la nouvelle norme. Et qui en enclenche d’autres…

Ce n’est pas la première fois que la problématique du succès d’Ethereum (ETH) est pointée du doigt par les analystes et spécialistes de la cryptosphère. Cela en relation à une possible et catastrophique congestion de son réseau devenue l’épée de Damoclès de cette blockchain leader dans son domaine. Le tout sur fond de développement de sa version Ethereum 2.0 qui commence à avoir un arrière-goût de trop tard.

Une réalité qui offre actuellement de nouvelles raisons d’avoir des sueurs froides. En particulier si l’on s’attarde quelques instants sur le graphique de l’activité de son réseau. Cette dernière pointant à plus de 97% depuis maintenant un mois complet. 

Activité du réseau Ethereum congestion

Un sommet qui n’est pas de ceux que l’on aime à rencontrer et qui est à l’origine d’une augmentation des frais de transaction sans précédent. Mais un chiffre qui s’avère surtout inquiétant car il ne baisse pas, malgré la chute du cours de l’ETH et des jetons ERC20 qu’il héberge. Même les frais de transaction ont connu une baisse record sur la dernière semaine de plus de 77%

Le flippening des jetons ERC20

Une situation actuelle qui vient de voir une nouvelle fois les jetons ERC20 effectuer un renversement (flippening) de la dominance d’Ethereum sur sa propre blockchain. Un événement qui n’est pas une première dans le domaine, mais qui commence à ressembler à une habitude et pourrait bien devenir la norme. Ce dernier ayant fait l’objet d’une publication sur Twitter par la structure Santiment d’analyse des marchés crypto.

Le graphique présenté montre de façon très claire la situation actuelle. On peut en effet constater que la capitalisation boursière de tous les jetons ERC20 dépasse très nettement celle d’Ethereum. Elle atteint un montant de presque 47 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article. Cela alors qu’Ethereum pointe à 41 milliards de dollars sur notre outil CoinMarketCap (MyCMC)

Un rapprochement de ces deux courbes qui s’est confirmé tout au long de l’année 2020. De véritables distances n’étant apparues qu’en périodes de forte hausse de l’ETH. Mais la folie spéculative de la DeFi pourrait bien changer définitivement la donne sur le sujet

Cette différence actuelle de capitalisation est la plus importante jamais enregistrée dans le domaine. Un ATH en forme d’avertissement pour Ethereum qui doit impérativement prendre ces données en compte et s’y adapter. Cela afin d’endiguer cette situation explosive et de ne pas s’effondrer sur lui-même. Le tout dans l’attente fébrile de son passage à Ethereum 2.0 que tout le monde espère comme une délivrance.

Ethereum passe devant le Bitcoin

Avec une capitalisation actuelle de presque 9 milliards de dollars sur le réseau Ethereum, le stablecoin Tether (USDT) occupe à lui seul presque 20% de la valeur totale des ERC20. Ce qui est équivalent à 60% de son offre disponible (supply) encore présente sur ce réseau. Cela malgré sa volonté de s’en émanciper pour échapper à ses faiblesses chroniques.

Si l’on ajoute à cela la tokenomics surréaliste de la DeFi, l’explosion actuelle de l’utilisation du réseau Ethereum est telle que la valeur de transfert ajustée moyenne sur sept jours lui a permis de dépasser celle du Bitcoin. Un autre flippening d’importance qui va réveiller le vieux mythe de la première place dans le domaine des cryptomonnaies. Surtout que ces courbes ne cessent de se rapprocher depuis quelques mois. 

Une donnée pointée par le site CoinMetrics qui permettra aux amateurs d’Ethereum de retrouver le sourire. En effet, sur la journée du 5 septembre l’ETH a atteint un montant de 3,08 milliards de dollars transférés sur son réseau. Contre « seulement » 3,01 milliards pour le Bitcoin (BTC). Et tout comme pour les jetons ERC20, il se pourrait que cela devienne une habitude. 

La situation actuelle met très clairement Ethereum face à son calendrier en relation à l’échéance du lancement de sa version 2.0. Le jeu étant de ne pas rater le passage et de poursuivre cette hausse sans qu’elle devienne le plus gros problème de son réseau. Et la meilleure opportunité de ses concurrents

[/sociallocker]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,180