Assurer ses cryptomonnaies contre les hacks des plateformes centralisées

 Assurer ses cryptomonnaies contre les hacks des plateformes centralisées

La question de la sécurité des fonds est au centre des préoccupations de l’univers des cryptomonnaies. En premier lieu, car leur gestion revient intégralement à l’utilisateur qui doit en maîtriser le fonctionnement et assumer seul les erreurs commises. Mais également, car de nombreuses attaques et autres hacks viennent frapper de plein fouet ce domaine en plein développement. Raison pour laquelle le protocole Nexus Mutual offre de les protéger contre ces intrusions malveillantes.

L’année 2020 aura été celle de la DeFi. Aussi bien du fait de son explosion record que du nombre – tout aussi record – des attaques dont elle a été la victime. Un bilan catastrophique dans le domaine, que tout le monde espère ne pas reproduire en 2021. Et la raison principale de la mise en place de solutions de protection pour les utilisateurs soucieux de ne pas y perdre leurs économies.

Une nécessité face à laquelle les développeurs de ses nombreux protocoles ne semblent pas faire le poids. Car le problème est bien assez récurrent pour devenir leur principale préoccupation. Mais les attaques se poursuivent pourtant à un rythme qui commence à ressembler à une carte d’abonnement avec le 10e offert

Une réalité sur laquelle surfe le protocole Nexus Mutual et son offre de protection communautaire appliquée à la Finance Décentralisée, mais pas uniquement…

Nexus Mutual se lance dans le CEX

La solution de Nexus Mutual se base sur un service entièrement décentralisé qui repose sur le principe de couverture discrétionnaire. Un cadre juridique britannique appliqué aux mutuelles et au sein duquel les membres n’ont aucune obligation contractuelle de payer les réclamations. Tout cela est géré par un pool de liquidité. Et chaque recours engagé doit être approuvé grâce à un système de gouvernance lié au jeton NXM.

Une solution qui a vu le jour en raison des nombreuses attaques dont a été victime la DeFi. Et qui jusque là s’appliquait uniquement à cet univers et aux exchanges décentralisés (DEX). Mais une récente annonce officielle vient d’en élargir le champ d’application à certaines plateformes centralisées (CEX). Ce qui concerne pour le moment les plus importantes d’entre elles comme Binance, Coinbase, Gemini ou encore Kraken

« La couverture de garde protégera les utilisateurs qui placent des fonds dans une organisation qui est responsable de la garde des clés privées des actifs de cryptomonnaie au nom de leurs utilisateurs. » – Nexus Mutual

Une protection selon certaines conditions

Dans les faits, la souscription d’une couverture de ce type prend en charge les pertes provoquées par une attaque si elles sont supérieures à 10% des fonds engagés. Mais également si les retraits sont suspendus pendant une durée de plus de 90 jours. Cela sans avoir à se soucier de savoir si l’exchange concerné à une assurance ou non qui couvre vos pertes. 

Une protection qui a cependant un coût assez élevé. Car selon les estimations disponibles sur le site, il pourrait en coûter jusqu’à 3 ETH pour mettre en place une protection sur la plateforme Binance. Cela pour une couverture qui prend en charge un montant de 10 ETH sur une durée d’une année uniquement. Soit un total de 30% de la somme à protéger.

Un chiffre plus proche des 20% pour les autres plateformes. Et qui tombe à 2,60% dans le cas de BlockFi ou Celsius pour une durée identique. Ce qui commence à devenir plus intéressant. 

Le coût de ces nouvelles souscriptions pourrait être amené à baisser. Tout comme d’autres offres de ce type pourraient voir le jour au cours de l’année à venir. Car il ne fait aucun doute que la sécurisation des fonds en cryptomonnaies va rester l’un des enjeux majeurs de cet univers. 

Sachant que ne pas les laisser sur les plateformes d’échange est la meilleure manière d’éviter de se les faire voler. Et que cela ne coûte que le prix du transfert vers un portefeuille sécurisé de type hardwallet.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,243