Plateformes d'échanges

Binance édicte les 10 droits fondamentaux de l’utilisateur de cryptomonnaies

16 Nov 2021 - 15:00

La plateforme Binance est au centre de l’univers des cryptomonnaies. Une position de leader actuellement inconfortable du fait de la pression incessante des instances de régulation internationales. Avec comme réaction, une véritable campagne de communication initiée il y a quelques semaines afin de se refaire une image acceptable. Une métamorphose principalement effectuée à l’attention des structures gouvernementales de surveillance, mais pas uniquement. Car elle vient de publier une déclaration officielle des droits des utilisateurs de cryptomonnaies. Alors, véritable document historique ou simple – et énième – coup de com millimétré ?

Il ne fait aucun doute que la plateforme Binance a opéré un changement de direction radical dans le cadre de sa stratégie d’entreprise. De ceux que certains qualifieront de maturité, là où d’autres ne verront que communication dégoulinante et noyade de poissons. Avec comme signe principal de cette nouvelle tendance, un fondateur Changpeng Zhao (CZ) tout de costume vêtu. Ce dernier à l’extérieur des murs de son siège social inexistant et en train de serrer les mains des dirigeants de ce monde. Et parmi ses premières escales, une France qui n’a pas encore accepté le chèque de 100 millions de dollars pour développer son écosystème crypto national.

Un bouleversement nécessaire pour tenter de faire face à la cabale initiée à l’encontre de Binance issue des quatre coins du globe. Et des annonces qui se succèdent à la vitesse des embauches d’anciens agents des instances de régulation. Mais un discours officiel qui reste néanmoins le même avec cette volonté toujours présente de « permettre une plus grande indépendance économique » à « chaque être humain. » Deux positions qui pourraient bien rapidement devenir antagonistes et exiger de CZ qu’il porte cette fois un jogging. Cela afin de réaliser un superbe grand-écart réglementaire, peut-être plus historique que cette déclaration des droits des utilisateurs de cryptomonnaies récemment rendue publique.

Régulation

Les cryptomonnaies n'ont pas besoin de régulation mais de clarification

Hugh B. - 08 Jun 2021 - 09:55

C’est un combat idéologique et historique qui oppose les instances de [...]

Lire la suite >>

Binance édicte les droits des utilisateurs crypto

Le passage par la France de Changpeng Zhao n’aura visiblement pas été sans conséquence. Car à peine quelques jours plus tard, la plateforme Binance annonce la publication unilatérale et surprenante d’une déclaration des droits des utilisateurs de cryptomonnaies. Un document à vocation généraliste qui ne s’applique de toute évidence pas uniquement à son exchange. Cela probablement pour tenter de rassembler une communauté autour de certaines exigences fondamentales de l’univers des cryptomonnaies. Ou de se racheter une crédibilité malmenée par une trop forte proximité entretenue dernièrement avec les instances de régulation. À moins que tout cela ne soit qu’un simple message de bonnes intentions destiné à rassurer ces dernières

« L’avenir de la crypto doit être axé sur l’utilisateur. Et nous faisons tout notre possible pour que cela se produise. » – Binance

Car il semble que tout en brossant les instances de régulation dans le sens du poil, Binance tente d’affirmer et de conserver certaines valeurs propres aux cryptomonnaies. Cela avec un document dont le titre affiche un agressif et ironique : « La crypto c’est le diable. » Et comme principaux points importants, une « réglementation intelligente » qui ne s’oppose pas au respect de la confidentialité, tout en garantissant la sécurité et la liberté des utilisateurs. Quel beau programme !

Les 10 commandements de Binance

Mais à y regarder de plus près, tout cela pourrait presque prendre la forme de 10 commandements bibliques. Car c’est bien ce nombre précis de propositions que comporte la liste publiée par Binance. Avec en résumé : un droit d’accès aux cryptomonnaies pour une plus grande indépendance économique. Tout cela accompagné d’une nécessité de travailler main dans la main avec les instances de régulation. Mais également un rôle de protection des utilisateurs qui doit être pris en charge par les plateformes crypto. Ce qui implique une protection des données privées, mais également une meilleure sécurisation des fonds. Avec ce constat que « régulation et innovation ne s’excluent pas mutuellement. » Et un accès à la formation pour connaître ce secteur avant d’y plonger avec son porte-monnaie. Avec pour terminer ce menu, l’affirmation répétée qu’une « régulation des cryptomonnaies est inévitable. »

Pas sûr que ce document représente une réelle utilité pour l’avenir du secteur des cryptomonnaies. Ou alors sous la forme d’une trace écrite de ce à quoi Binance s’engageait en 2021. Avec cette impression persistante que tout cela ne s’adresse par réellement à ses utilisateurs, mais représente bien plus une mise en scène à l’intention des instances de régulation. Ce qui pourrait au moins donner à ces 10 commandements une valeur de déclaration d’intention.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche