Bitcoin

Bitcoin – Une capitulation des mineurs est-elle (encore) nécessaire ?

27 Oct 2022 - 12:00

Le Bitcoin vient de repasser au-dessus des 20 000$ et tout le monde s’excite. Mais personne n’est pourtant en mesure d’affirmer que cela correspond à un possible retour à la hausse plus important, même temporaire. Au point de voir apparaitre, selon certains analystes, des similitudes avec le cycle baissier de 2018. Ces derniers affirmant que ce marché baissier ne se terminera pas tant que les mineurs les plus faibles n’auront pas capitulé pour de bon…

La situation de l’industrie du minage de Bitcoin ne doit pas être trop simplement écartée de la tendance du marché des cryptomonnaies. En particulier car c’est bien le BTC qui mène la dance dans ce secteur. Mais également car le mining est une unité de mesure importante pour déterminer la santé et la capacité à repartir à la hausse pour l’ensemble de cet écosystème.

Raison pour laquelle Bitcoin Magazine Pro vient de publier une analyse complète sur le sujet. Car selon ses analystes, les mineurs sont le plus gros risque actuel face au prix du Bitcoin. Avec une industrie sous pression, entre une difficulté d’extraction au plus haut et un prix du hashage (Hash Price) qui dévisse. Mais également de nombreuses attaques contre son activité jugée trop énergivore. Raison pour laquelle une capitulation ne semble pas uniquement probable, mais… nécessaire !

Minage

Bitcoin - Les sociétés minières ont vendu 100% de leur production de BTC en mai

Hugh B. - 23 Jun 2022 - 09:00

De nombreux indicateurs permettent de définir l’état du marché des [...]

Lire la suite >>

Bitcoin – Une industrie du minage sous pression

La baisse du prix du Bitcoin a une conséquence directe et évidente sur l’activité de ses mineurs. Au point de les placer actuellement dans une position délicate face à « une dynamique croissante du taux de hachage observée tout au long de 2022. » Tout cela accompagné d’une nouvelle hausse de la difficulté d’extraction augmentée de 3,44% le 23 octobre dernier. Et alors que le précédent « ajustement » avait déjà accusé une hausse de 13,55% difficile à absorber pour certains acteurs de cette industrie.

Un ensemble de données qui a poussé les analystes de Bitcoin Magazine à remarquer « des parallèles entre le cycle de marché de 2018 et celui qui nous attend aujourd’hui. » Avec, tout au long de cette année, des mineurs publics en train de capituler les uns derrière les autres sur leurs avoirs en BTC. Cela suite à une baisse de leurs revenus et de leurs fonds mis en trésorerie. Et comme conséquence, le fait que « certaines entités cessent d’exploiter et liquident leurs actifs (sous la forme de bitcoins et d’ASIC). »

Une situation de « stress extrême » également identifiée par la structure d’analyse Glassnode. Avec une baisse notable de 26% des avoirs en BTC détenus par les mineurs publics, c’est-à-dire cotés en bourse. Et un constat problématique si l’on considère que ces entités représentent à elles seules « plus de 20% du taux de hachage du réseau Bitcoin ».

« Les mouvements des mineurs publics non seulement pour vendre des avoirs en bitcoins, mais aussi pour étendre et réduire leur taux de hachage ont un impact significatif sur le marché. »

Bitcoin Magazine

Bitcoin mining – Une capitulation est (encore) nécessaire

Si l’on exclut la baisse du taux de hachage du réseau du Bitcoin initiée par l’interdiction de l’exploitation minière en Chine en 2021, sa plus forte baisse affiche -35,5%. Un triste record que les analystes de Bitcoin Magazine imaginent comme partiellement reproductible dans l’état actuel du marché. Car selon eux, « ce cycle de marché baissier ne se terminera pas tant qu’une capitulation des mineurs les plus faibles ne se sera pas produite« .

Avec comme conséquence, une baisse importante – mais temporaire – du taux de hachage. Et par effet de bénéfice collatéral une réduction significative de la difficulté d’extraction qui permettra un « assouplissement des conditions pour les survivants ». Car même si une capitulation notable des mineurs à déjà eu lieu en juin dernier, « le véritable éclatement n’a pas encore eu lieu. » Et le pire pourrait bien encore être à venir…

« Bien que l’histoire ne se répète pas, elle rime souvent. Et notre approche basée sur les données incite notre équipe à être de plus en plus vigilante quant à la pression à laquelle cette industrie minière et par conséquent le marché du Bitcoin seront confrontés à court terme.« 

Bitcoin Magazine

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche