Bitcoin – Entre invalidation du Stock to Flow (S2F) et déménagement vers la DeFi

 Bitcoin – Entre invalidation du Stock to Flow (S2F) et déménagement vers la DeFi

Le cours du Bitcoin est actuellement au marché des cryptomonnaies ce qu’une bouée de sauvetage représente au cœur d’une tempête tropicale. Cette dernière sécurité à laquelle tout le monde se raccroche dans l’espoir de ne pas sombrer encore plus. Mais qui n’empêche ni de boire la tasse ni de céder à la panique au milieu d’une mer aux courants incertains et violents. Et dont la situation sur les dernières semaines ressemble à cet œil du cyclone au calme improbable qui annonce de nouvelles turbulences. Mais sans savoir avec certitude s’il faut prendre sa respiration pour couler avec le navire. Ou s’attendre à un retour des beaux jours qui devient de plus en plus incertain. Et ce n’est pas l’indice Stock to Flow (S2F) qui va permettre de se rassurer…

La véritable définition d’une situation de crise dans le domaine des cryptomonnaies se mesure avec le BTC. Et tout particulièrement lorsque ce dernier devient le havre de paix instable d’investisseurs à la dérive. Car dans ce genre de cas de figure il représente l’une des options les moins volatiles du secteur. Une réelle ironie lorsque l’on sait à quel point il est le symbole même de cette instabilité pour le reste du monde. Mais dans la configuration actuelle, tant que le Bitcoin tient les 30 000$, le bateau n’a pas encore réellement commencé à sombrer…

Car le Bitcoin agonise, mais il se relèvera. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’aura pas une nouvelle fois joué avec les nerfs de ses investisseurs. Et avec les liquidations des amateurs de sensations fortes qui auront parié avec leviers sur son dernier passage sous les 30 000$. Car il est déjà de retour à 32 000$ au moment de la rédaction de cet article. Mais pour combien de temps ? Une question qui devient très concrète, surtout si l’on considère que peu nombreux sont les analystes à rester optimistes quant à son maintien – au minimum – dans cette zone décidément critique. Et les objectifs potentiels à la baisse pleuvent entre 20 000$ et 13 000$ pour les plus pessimistes.

Bitcoin vs Stock to Flow

Une situation qui met l’ensemble du marché des cryptomonnaies à rude épreuve. Et qui vient de placer l’historique et très populaire indice Stock to Flow (S2F) dans une situation des plus embarrassantes. Cela juste avant la baisse éclair du Bitcoin qui en a encore un peu plus bousculé les fondamentaux. Et qui a fait plonger une nouvelle fois le BTC sous la barre des 30 000$ l’espace de quelques heures. Mais juste assez de temps pour effectuer une (première ?) clôture effective en daily 29 800$ ce 21 juillet. Et ce n’est clairement pas une bonne nouvelle !

Ce qui n’a bien évidemment pas échappé à l’analyste et créateur de cet indice Stock to Flow. Ce dernier ayant publié en début de semaine un simple graphique. Cela avec la mention aussi laconique que précise : « rebondir ou casser, telle est la question ». Et où l’on peut voir un cours du BTC en train d’aller visiter les limites de la zone de moyenne la plus basse qui entoure cette courbe. Ce qui jusque là entraînait automatiquement un rebond et faisait la force de cet outil d’analyse. Mais avec un Bitcoin qui n’avait jamais été aussi proche d’une cassure depuis sa mise en place en 2019.

Mais ce constat n’empêche cependant pas Plan B de garder une vision plutôt optimiste de la situation. Cela alors que tout semble démontrer que de plus en plus de vendeurs font face à de moins en moins d’acheteurs. Et ce dernier reporte l’attention sur la période de mise en place de son modèle S2F. Une situation qu’il présente comme un « grand écart, mais certainement pas une cassure ». Et qui lui permet de parier actuellement sur « un rebond (encore) ». Mais à quel niveau exactement ?

Ethereum vs Bitcoin – Pourquoi le prix de l’ETH est-il plus « solide » ?

Car il estime toutefois qu’en cas de sortie confirmée, il faudrait plusieurs mois pour invalider effectivement le rôle de ce Stock to Flow. Mais est-ce une volonté personnelle ou une analyse réelle ? Car il est très probable que Plan B souhaite en voir perdurer l’utilité et le succès. Cela comme l’outil de mesure majeur qu’il représente sur le marché du BTC. Et qui repose sur cette demande infinie de BTC qui en est le fondement.

De l’indécision au déménagement vers la DeFi

Le risque de ce passage confirmé sous le niveau des 30 000$ est plus psychologique qu’autre chose. Car même si le retour à la hausse a été presque immédiat, cela pourrait bien faire basculer pour de bon le moral déjà fragile des investisseurs. Et la sortie de son cours des jalons plutôt rassurants du Stock to Flow ne va rien arranger. Car que reste-t-il comme limite à la baisse du Bitcoin s’il n’est plus en relation à ces mesures historiques ? C’est-à-dire sa quantité disponible (supply) exposée à la voracité théorique du marché.

Square – Une DeFi version Bitcoin pour des services financiers décentralisés ?

Une situation qui pourrait bien pousser certains détenteurs de BTC à se tourner vers d’autres horizons pour rentabiliser leurs placements. Et il semblerait que l’eldorado plébiscité se trouve en partie dans l’univers de la DeFi. Car ce ne sont pas forcément tous des maximalistes allergiques à Ethereum. Et certaines données permettent de penser que les retraits actuels effectués des exchanges centralisés pourraient se faire à destination de cet écosystème. Cela avec une augmentation de plus de 50 000 BTC déposés dans ce secteur sur les 3 derniers mois uniquement. Ce qui représente actuellement plus de 185 000 bitcoins ainsi bloqués sous la forme de jetons ERC20.

Est-ce que la DeFi d’Ethereum serait la nouvelle option de rentabilité du BTC en ces périodes d’incertitude baissière ? Une hérésie pour les bitcoiners de la première heure. Mais une possibilité qui n’est visiblement pas à écarter. Et une situation qui pourrait bien démontrer que le marché s’adapte et évolue en fonction des offres qui sont à la disposition de ses investisseurs. Qu’importe les guerres de chapelles et les clivages historiques. Car quelles que soient les aspirations de chacun dans le domaine, la Finance Décentralisée est devenue cet espace aux rendements et bénéfices records. Et cela sans avoir à se séparer de ses BTC pour autant !

Ce qui pourrait même donner du sens à la récente volonté de Jack Dorsey de développer une DeFi version Bitcoin. Et qui dans ce cas de figure devient – presque – une bonne idée. Cela si toutefois il parvient à faire revenir la plus grande partie de ces BTC exilés aux bercails. Et à offrir des services aussi variés et attractifs que son modèle actuel pour attirer les investisseurs. Et dans le domaine cela se résumera vite à une simple question de rendements…


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,697