Bitcoin

Capital International s’expose au Bitcoin via MicroStrategy

12 Juil 2021 - 16:58

La société de services financiers Capital International a investi plus d’un demi-milliard de dollars en actions dans MicroStrategy. Elle en détiendrait aujourd’hui près d’1 million. En l’absence d’un ETF Bitcoin, toujours en attente d’approbation sur le territoire américain, c’est une façon pour elle de s’exposer indirectement à la reine des cryptomonnaies.

Capital International, nouvel actionnaire important de MicroStrategy

Capital International est une filiale de Capital Group, l’une des plus anciennes sociétés de gestion de fond, affichant 2 200 milliards de dollars d’actifs sous gestion au 31 décembre 2020. Dans les documents déposés par MicroStrategy auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC), pour le deuxième trimestre de 2021, il est révélé que Capital International Investors a acheté 953 242 actions ordinaires de classe A (MSTR) pour 600 millions de dollars. De fait, l’entreprise devient le deuxième actionnaire majeur de MicroStrategy, avec une participation estimée à 12,2%.

Cette importante participation de Capital Group au capital de MicroStrategy, dont les avoirs en BTC rappelons-le, équivalent approximativement aujourd’hui à 40% de sa capitalisation boursière, expose donc mécaniquement la société investisseuse au Bitcoin. Et tout aussi mécaniquement, apparente de de plus en plus l’entreprise de l’évangéliste crypto Michael Saylor à une sorte d’ETF Bitcoin.

MicroStrategy supplée à l’absence d’ETF Bitcoin aux Etats-Unis

En effet, les achats massifs de MicroStrategy dans la première des cryptomonnaies conditionnent désormais la valeur de son action. Elle détiendrait aux dernières nouvelles 105 085 BTC acquis pour environ 2,741 milliards de dollars à un prix moyen d’environ 26 080 dollars l’unité. De fait, le prix de MSTR monte ou descend au gré des aléas du prix du BTC comme un fonds négocié en bourse suit les fluctuations de son sous-jacent.

Aussi les entreprises désireuses de s’exposer à l’actif sans l’acheter et le détenir directement peuvent-elles désormais passer par la société cotée plutôt que par Grayscale Investment et son trust dédié. Ce dernier pratiquant des conditions d’entrée drastiques avec une période de blocage de six mois et une prime sur le prix BTC souvent coûteuse.

En l’absence d’un ETF Bitcoin toujours espéré et non encore autorisé par le gendarme boursier américain, et alors que d’autres juridictions ailleurs dans le monde, y compris au Canada et en Amérique du Sud, l’ont accepté, l’option MicroStrategy semble s’imposer comme une possibilité de plus en plus envisageable. Un choix corroboré par la politique de l’entreprise qui compte bien continuer à accumuler du Bitcoin.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche